Sujet

David Anser
le 2 octobre 2017 à 16:19

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

A en croire la ville de Paris, la « journée sans ma voiture » 2017 a évidemment été un succès ce dimanche 1er octobre 2017. La municipalité se réjouit de tous ces Parisiens et Franciliens qui ont investi les rues de Paris à travers des modes de déplacements et des pratiques à la fois « conviviaux et respectueux de l’environnement ». Sur tweeter, les avis sont plus mitigés. Florilège.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Collec

le 6 octobre 2017 à 14:41

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

Eh oui Pénible de Camargue (c’est pas incompatible ça ??), c’est bien de l’action pro-bobos !
Et la suite est pro-bobos aussi, qu’on parle de véhicules thermiques qui sont obligatoirement les plus récents donc les plus chers en vertu des interdictions de circuler et Crit’Air, et c’est encore pire avec les véhicules électriques pour lesquels, en plus du coût d’achat, sans prise de recharge qui implique d’habiter ailleurs qu’en HLM, point de salut...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 octobre 2017 à 09:53

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

Bien dit, je roule aussi en moto depuis toujours et pas pris leur connerie de vignette crit’air. Et ce n’est pas demain que je la prendrai. Il faut tous désobéir, pas d’autre solution (sauf une révolution ?)

Répondre à ce message
auteur
PENIBLE

le 3 octobre 2017 à 17:33

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

En fait si j’ai bien compris, depuis ma Camargue, la journée sans voiture à la Hidalgo c’est une énième preuve que l’écologie est un prétexte de bobos pour retrouver les privilèges que la Révolution a enlevé au nobles. Pourquoi ? Parce qu’en fait seuls les gens aisés ont circulé sans problème (en taxi ou VTC), comme les gens détenteurs d’un quelconque pouvoir (les voitures officielles ont circulé aussi). Ils ont même mieux circulé que d’habitude puisque le prolo était persona non grata !

Répondre à ce message
auteur
Jean Tarayon

le 3 octobre 2017 à 12:45

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

Salut,
"Journée sans voiture" à Paris ?
Eh, dîtes madame Hidalgo et monsieur Najdovski, ça fait 25 ans que je roule à moto ou à vélo sur Paris et la petite-couronne, alors je ne vous ai pas attendu pour ne pas utiliser de bagnole en ville... et comme je suis motard, ça fait des années que je n’entre plus en voiture dans Paris quand je viens de ma banlieue nord.
Mais comme vous avez décidé aussi d’interdire de circuler aux motos un peu âgées, grâce à vous, je suis maintenant un "illégal" et je n’ai pas l’intention d’acheter une moto neuve pour avoir le droit de me déplacer.

Grâce à vos diktats, je mets donc en œuvre mes opinions sur la désobéissance civique en tant que mode de réalisation politique.

Je suis quand même effaré de constater que des représentants politiques tels que vous, qui vous réclamiez de la gauche anticapitaliste et écologiste, finissent par faire de la politique comme les Bolcheviques d’il y a 100 ans qui prétendaient faire la Révolution, contre le peuple, à coups de décisions de principes et de surveillance policière... de faire de la politique comme Valls et aujourd’hui Collomb, à coups de menton, comme Macron, avec ses mirages numériques pour adolescents décérébrés et veilles mémés devant leur télé... Pfff !
Le comble, c’est qu’avec vos interdictions de circulation des vieux véhicules, vous passez les plats aux lobbies de la bagnole neuve, à Bolloré (et autres "saigneurs" du Cac-40 aspirateurs de subventions publiques) et ses déplaçoirs électriques comme vos prédécesseurs l’ont fait avec Decaux et ses Vélib’ qui coûtent cher à la collectivité !

Au nom des convictions que vous affichiez jadis pour vous engager en politique et grimper les échelons du pouvoir auquel vous vous agrippez aujourd’hui, vous auriez du rendre les transports collectifs gratuits, développer le vélo en régie municipale en faisant bosser des gens en insertion, en formant des jeunes et dénoncer les politiques qui cassent les bassins d’emploi en région, qui suppriment les services publiques, qui permettent la spéculation immobilière, qui signe des chèques en blanc aux hyper-marchés, à MacDo, à tous ces systèmes qui génèrent toujours plus de bagnoles et conditionner la candidature aux JO 2024 à un vrai programme de déplacements populaires, en respectant les particularités d’usage (comme ceux des 2RM qu’on peut amener à consommer très peu de carburant dans un avenir très proche).

Hélas, pour des questions d’image, de com’ à deux balles, pour un parisianisme "vert" de façade, pour un électoralisme local à court-terme, vous entérinez les exclusions et les clivages, vous augmentez les difficultés des ménages les plus modestes que vous devriez pourtant protéger... c’est bien joli de brasser du vent se persuadant que ça va purifier l’atmosphère, mais quels dégâts vous créez en étouffant les gens sous toujours plus de règles, d’interdictions, de restrictions, de surveillance policière dématérialisée à coups de caméras, de fichiers, d’amendes, le tout servi par une propagande lénifiante et culpabilisante pour imposer cette écologie punitive qui n’a pour effet que de retarder l’adhésion des gens aux réels enjeux écologiques par le rejet que votre politique-spectacle entraîne !
Quel attirail de dictature vous utilisez pour nous faire avaler de force votre prétendue pureté écologique dans un Monde qui n’en finit pas d’épuiser ses ressources pour le profit d’une toute petite minorité !

C’est ça que je vous reproche, bien plus qu’une "Journée sans voiture" en tant que telle, laquelle cache pourtant tout le reste.

A tous les lecteurs de ce forum, désobéissons et faisons en sorte d’être très nombreux à le faire, nombreux au point que plus personne n’applique ces décisions autoritaires, déni de notre libre-arbitre de citoyens conscients qui disqualifie définitivement des politiciens comme ceux-là.
Leur force, c’est la peur de l’amende basée sur la réglementation... mais notre force à nous, c’est le nombre ! Alors désobéissons, soyons très nombreux afin que la peur change de camp.
Nous n’avons pas besoin d’eux... c’est eux qui ont besoin de nous, ne l’oublions jamais !

Répondre à ce message
auteur
Pasc76

le 2 octobre 2017 à 20:55

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

Bravo Mme Hidalgo et Bravo Mr le Sinistre de l’écologie ( pour les riches) ! ! !

La journée sans vos Foutues Bagnoles, Strasbourg s’y est essayer depuis déjà un moment mais... le problème viens d’ailleurs ! ! !

Il viens des centrales à charbons, le pire c’est que c’est même pas les nôtres... non ! ! ! nous on a du Super Nucléaire (qui pollue peu mais dont on ne sais que faire des déchets qui ont une durée de vie de plusieurs dizaines voir plusieurs centaines d’années)

Non ce sont les usines à charbons de nos "Amis" Allemands, Polonais, Tchèques et consorts qui emmerdent ces braves Strasbourgeois ! !
http://www.leparisien.fr/societe/charbon-une-pollution-sans-frontieres-06-07-2016-5943835.php

Mais ça à la Mairie de Paname, on s’en bat les steaks des usines qui polluent, des bus qui puent.
Non on préfère continuer à culpabiliser le crétin euh pardon l’automobiliste parisien ( et banlieusard) lambda à coup de vignette Trouduc Air et de Journée sans vos Merveilles Automobiles ! ! !

Allez continuez à roupiller les mecs, mais le jour où vous vous réveillerez... bah il sera trop tard ! ! !

Répondre à ce message
auteur
Ricky

le 2 octobre 2017 à 20:13

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

Pour la journée sans Ane Hidalgo, c’est facile mais un peu cher ! Il faut 1,5 millions d’euros ,un boeing et hop ! c’est pas l’Pérou .

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 2 octobre 2017 à 18:55

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

Et j’oubliais le principal !!
Journée sans bagnole , mais RIEN pour se garer avant , RIEN de concret (fréquences , gratuité...) dans la gestion des transports en commun , bref RIEN pour faciliter les choses... A croire que c’est fait exprès ....

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 2 octobre 2017 à 18:51

3e journée sans ma voiture : Paris se vante, Twitter se marre

Ou comment mettre la charrue avant les boeufs ..... Au lieu de refouler les automobilistes en périphérie (ce n’est donc pas une journée sans voiture mais une journée dont les voitures roulent ailleurs) et donc d’y augmenter le niveau de pollution ...Les banlieusards vous remercient du dimanche empoisonné qu’ils ont dû subir entre la lubie d’Hidalgo et l’opération escargot sur le périphérique !
Encore 3 ans à tenir , et les journées sans Hidalgo y seront bénies .....

Répondre à ce message