Sujet

Nicolas
le 14 juin 2017 à 10:34

L’ex-Monsieur radar sanctionné pour n’avoir pas payé ses amendes

L’ex-patron de l’agence de traitement des infractions, l’Antai, vient d’être condamné à 1 000 euros d’amende pour avoir fait payer ses PV personnels par son administration. L’histoire remonte à 2013...

Lire l'article
Tous les messages
auteur
gixxer

le 15 juin 2017 à 14:50

L’ex-Monsieur radar sanctionné pour n’avoir pas payé ses amendes

Salut,

Juste une faute. On écrit « tel est pris qui croyait prendre », proverbe extrait de la fable de La Fontaine « le rat et l’huître ».

Sur le fond, on assiste encore à une énième démonstration de la Ripoublique irréprochable dans toute son abjecte splendeur dont les tenants moralisateurs n’appliquent leurs discours au verbiage ampoulé qu’aux gueux et autres croquants. Quand ils se font prendre la main dans le pot de confiture, le résultat est souvent un non-lieu et, quand peine il y a, c’est toujours le minimum assorti de sursis qui est appliqué. Il est tout de même question ici de faux et usage de faux par personne dépositaire de l’autorité publique ou investie d’une charge régalienne ! Petite peine pour gros délit. On a l’impression qu’un droit commun existe pour le tout-venant, où on applique un système de valeurs civilisationnelles (au sens latin civis (citoyen) du terme), et qu’un autre droit d’essence supérieure existe pour une certaine caste seigneuriale, où est appliqué un système de valeurs moindres. Constatant que le système de valeurs de ces individus est inférieur au nôtre, on peut en tirer la conclusion qu’au niveau civilisationnel, ces individus sont inférieurs à des dealers de cages d’escaliers de cités.

Répondre à ce message