Sujet

Nicolas
le 10 avril 2008 à 19:57

La grogne des motos-taxis

Une centaine de conducteurs de motos-taxis ont manifesté le 9 avril, place de la Concorde à Paris. En cause, un manque de reconnaissance par les autorités de cette profession sans réel statut. L’occasion de faire le point sur une activité en plein essor.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 13 septembre 2008 à 10:29

La grogne des motos-taxis

je suis client depuis maintenant 3ans, été comme hiver, aller et retour, le 15eme arrondissement roissy CDG.Pour ne pas les citer (ABB), et d’autres.A la place de les verbaliser pour stationnement interdit, il faut les aider à se dévelloper, leurs donner des emplacements pour attendre leurs clients.Il faut que l’administration ponde des lois rapidement pour qu’ils puissent lutter a armes égales avec les taxis autos. Avec le trafique actuel ils sont indispensables car le gain de temps est trés important.Merci de m’avoir lu

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juillet 2008 à 00:13

La grogne des motos-taxis

Ce qui est dangereux dans les remontées de files, ce sont pas les motards en eux mêmes (sauf bien sûre ceux qui roulent trop vite !), mais les automobilistes qui ne savent pas regarder dans le rétro quand ils changent de file !

Et sois dit en passant, il y a des "moto taxi" qui sont des ARTISANS ! A bon entendeur ! ;)

Pour finir, on entend souvent "moto taxi", car le terme taxi est reconnu par tous, et surtout, parceque dire "les transporteurs de personnes sur 2 roues à titre onéreux", c’est clairement plus fastidieux ! ^^

Enfin (en fait c’était pas fini), parfois, quand je sors sur les Champs, je cherche un taxi pour rentrer chez moi, j’ai souvent le choix entre une voiture qui pue la Gauloise, un chauffeur qui ne veut pas me prendre car je n’habite pas assez loin, ou un autre qui fait des détours à la con ou qui prend les voies bouchées pour me faire raquer ! Très honnête comme comportement ! Et en tant que parisienne, j’ai plus eu à faire à des taxis comme ça, qu’à des gens vraiment bien... Au moins, avec les moto taxi, le prix est le même pour tous ou presque puisqu’ils s’arrangent tous entre eux, quand on est client à force on le connait, y’a moyen de négocier, c’est défini avant, et au moins je suis sûre de pas me faire avoir !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 mai 2008 à 18:35

La grogne des motos-taxis

Vous devriez vous renseigner monsieur, car Moto Taxi France a gagné en appel le droit d’utiliser le terme "Moto-Taxi"

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 avril 2008 à 11:16

Les gros cubes ne font plus le trottoir !

A Monsieur le Préfet de Police de Paris

Monsieur le Préfet , je me permet de vous écrire pour contester la contravention pour stationnement gênant que j’ai eu la désagréable surprise de trouver sur le par-brise de ma moto
alors stationnée sur le trottoir en bas de chez moi à l’endroit où celui-ci forme une placette assez vaste pour que deux emplacements de livraison y ai été aménagés . Autant que faire se peut j’évite de me garer sur les trottoirs surtout lorsque cela gène le passage des piétons . Ce n’est pas le cas sur la placette de la rue Ramey qui était jusqu’a ce jour un emplacement très prisé des conducteurs de deux roues pour se garer :Un espace assez vaste pour manœuvrer et qui n’ entrave pas la circulation des piétons . Là les motos et scooters étaient à l’abris des automobilistes indélicats .
Depuis que la Mairie de Paris à aménagé des emplacements pour les deux roues dans le quartier vous ne vous gênez plus pour verbaliser ceux qui laissent leur deux-roues sur la placette . Hors les emplacements qui fleurissent un peu partout dans Paris ne conviennent pas aux grosses Motos comme la mienne . Ils ne sont pas assez longs pour assurer un parking sécurisé . La Moto dépasse donc sur la chaussée au risque d’être renversée par les autres usagés et même d’engendrer un accident de la circulation . Devant ce constat affligeant il ne reste plus aux propriétaires des grosses cylindrées (BMW RT 100 , la même qui équipe la Gendarmerie Française) qu’a se garer entre deux voitures avec le risque non négligeable de retrouver sa monture renversée et endommagée ou à trouver un bout de trottoir ou de placette où la moto ne gênera personne en espérant que la police saura faire la différence entre stationnement sauvage et gênant et une solution de bonne intelligence dans le respect de l’espace publique et des autres usagés . Tant que des emplacements adaptés ne seront pas à disposition des conducteurs de grosses Motos il serait juste de tolérer leur présence sur les places et les larges trottoirs dans la mesure où ils ne gênent pas les autres usagers .
En espérant que vous saurez ne pas vous faire le complice d’un racket organisé contre les motards , je vous prie de bien vouloir faire preuve de clémence à mon égard et d’accepter , Monsieur le préfet l’expression de ma considération distinguée

Hervé Dubreuil

Copies à :-Mairie de Paris service de la voirie
-Moto magazine rubrique "courrier des lecteurs"

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 avril 2008 à 21:58

abdel taxi parisien

je suis taxi parisien,je suis abdel, je voulais vous dire je ne suis pas contre le taxi moto, si il a une clientele pour ce type de transport alors ok. tout le monde a le droit de travailler et de gagner sa vie,cependant je suis souvent au terminal 2f et j ais deja remarquer des motars racoller de potentiel client et dire comme argument que l autoroute a1 est boucher alors que que cela n est pas le cas ,aujoud hui je suis rester de 12à 15 au 2f pour avoir un client car moi je n ais pas le droit de racoler,je n en veux a personne, car cela fait^parti de mon choix prof voila .....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 avril 2008 à 22:15

La grogne des motos-taxis

je suis simple motard (et non pas chauffeur de taxi)je n’aime pas particulièrement ces types en bleu qui verbalisent à tout va pour remplir les caisses de l’état,et pourtant,pour une fois je suis tout a fait d’accord avec eux,ça remet les idées en place,personnes n’est au dessus des lois.imaginer vous passer une partie de votre vie,avec ses sacrifices,a économiser pour cette licence,ou faire un crom pendant des années,puis se rendre compte que finalement,n’importe quel trou du cul peut prendre une gold et faire le meme boulot que vous en essayant meme de vous piquer des client.au final,on ne devait pas les appeler les moto taxis,mais des connards qui profitent des conditions de circulation diffficile pour s’en mettre plein les fouilles

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 avril 2008 à 11:44

La grogne des motos-taxis

Je suis en parfait accord avec les motos taxis que je soutiens pleinnement. Les taxis (4roues) ne devraient pas y voir une concurrence mais un complément à leur service, en effet les motos ne touchent qu’une catégorie bien spécifique de clients (Client seul, pressé et pas trop chargé).Maintenant la loi doit évoluer pour leur faciliter les remontées de files, créer des places de stationnements spécifiques aux gares et Aéroports..... etc

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 avril 2008 à 11:38

La grogne des motos-taxis

pour une législation sur les motos-taxi il faudrai peut être commencer par légaliser clairement la remontée des files.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 16 avril 2008 à 19:45

La grogne des motos-taxis

Le sujet fait décidément couler beaucoup d’encre ... A mon sens il est juste urgent de mettre les "locations de motos avec chauffeur" et les taxis sur un pied d’égalité : des motards qui seraient formés, avec un compteur sur la gold, des tarifs fixés en fonction de l’heure etc... et même si ça fait mal au c... la fameuse license. Les clients se dirigeront naturellement vers le moyen de transport qui leur conviendra le mieux : moto pour les pressés avec peu ou pas de bagages, voiture pour les autres.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 avril 2008 à 14:04

La grogne des motos-taxis

http://www.fnti-taxis.com/rapportchassigneuxavril2008.pdf

lire les pages 12 13 et 14 du rapport Chassigneux.

(correspontant aux pages 16 17 et 18 du PDF)

vous pouvez lire le reste bien sur...

 :))

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 15 avril 2008 à 13:29

La grogne des motos-taxis

Tu ne discutes pas des remontées de file, mais tu mets quand même en avant le fait que c’est "dangereux" pour critiquer la pub que se font les motos taxis, ce qui est quelque peu paradoxal. Et c’est faux de dire que c’est interdit « de fait » parce que c’est dangereux. C’est un non sens juridique.

Il fut une époque pas si lointaine où la remontée était parfaitement tolérée. Ce n’est que depuis qu’un certain Président a décrété la sécurité routière "grande cause nationale" qu’on s’est mis à la stigmatiser, comme d’autres comportements tolérés (pas forcément motards), alors qu’elle ne fait pas tant de victimes que ça (pendant ce temps, les rails de "sécurité" tuent encore 40 à 50 motards chaque année !).

Pour cette "pub", d’ailleurs, je te crois sur parole, je n’ai jamais vu le compagnie dire « on va plus vite car on remonte les files », mais elle n’a à la limite pas besoin de se faire : les clients savent pourquoi ils iront plus vite qu’en 4 roues. Et de ce fait, ils savent très bien ce qui peut éventuellement arriver. Laissez-les prendre leur responsabilité, ils sont majeurs et vaccinés !

Sinon, je prenais le périph parisien comme exemple, surtout que c’est là que la remontée pose "problème" (aux décideurs de tous poils, surtout). Mais en Charente, il y a bien des autoroutes et rocades parfois embouteillées, non ?!!

Pour les cons, on est effectivement d’accord.

Lolo

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 avril 2008 à 13:03

La grogne des motos-taxis

Je ne discute pas du fait que les remontées de files soient ou non plus dangereuses que de rester entre deux voitures voir deux camions. je n’ai jamais critiqué cela. ce que je dénonce (je me répète) c’est le fait de faire un attrait publicitaire de cette pratique sûrement dangereuse et interdite de fait.
C’est le seul point important pour moi... c’est tout.
Si certains taxis "grillent des feux rouge"... je ne crois pas pour autant qu’il en font leur attrait... mais franchement ces cons non font sûrement plus de tors que les Motards(taxis)... je crois qu’on va etre d’acore sur ce point.
Aller bonne route

PS je suis Artisan taxi en charente... alors moi le périph et les taxis motos... pfff

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 avril 2008 à 10:05

La grogne des motos-taxis

reste à définir ce qu’est l’imprudence. Pour les bien-pensants, le simple fait de monter sur un 2 roues est imprudent. Enfin en Belgique, ils ont ouvert les yeux sur la réalité, et ça marche. Je ne parle pas de former seulement les automobilistes, mais l’ensemble des usagers,motards compris

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 15 avril 2008 à 00:50

La grogne des motos-taxis

Mic 16,

Si je suis ton raisonnement, aucun dépassement n’est autorisé :) ( « par la droite ou la gauche, peu importe », c’est bien ça que tu as écrit, je n’ai pas d’hallucination, si ?!!). Et il faut aussi que tu apprennes à bien lire tous les mots d’une phrase : je parle de danger potentiel, pas de danger systématique. Toi, chaque fois que tu prends ton taxi (tu es bien taxi, non ?!), tu mets potentiellement ta vie et celle des autres en danger. J’ai un peu de mal à accepter que tu interprètes mes propos (à moins que ce soit juste une question de compréhension de ceux-ci).

Au lieu de râler bêtement contre ces imbéciles de motards (ils le sont tous, c’est bien connu), essaye de réfléchir à ce qui suit, une des raisons qui peuvent pousser à remonter les files, outre le fait qu’on gagne beaucoup de temps (ce qui rend "un peu" jaloux certains automobilistes… et pas besoin de foncer pour en gagner quand c’est bouché) :

Moi, motard, sur le périph parisien par exemple, deux choix s’offrent à moi. 1) "Circuler" (être coincé) bien sagement entre les voitures qui se collent, au risque de se faire prendre en sandwich entre deux fois 1,5 tonne (mini) de métal alors que je n’ai pour meilleure carrosserie que mon casque. 2) Circuler entre les files avec une possibilité accrue de réaction (tant que tu ne roules pas comme un taré, ce que font trop d’utilisateurs de deux-roues) car une moto est bien plus vive qu’une caisse. Entre les deux choix, devines ce que je choisis !

Les taxis ne font pas exceptions, ils ne sont pas les derniers à coller les autres. Et s’il te plaît, ne me sors pas le couplet du « on est tous responsables, on est des professionnels de la route ». Moi je n’oserais pas prétendre que tous les motards sont archi prudents parce qu’ils sont conscients qu’ils sont plus fragiles. Je reste honnête, quoi.

Peu importe son moyen de transport, un imbécile est un imbécile. Si une corporation est défendable, tous ses membres ne le sont pas, je ne fais pas d’angélisme. Ici, ni avec les motards ni avec les taxis !

Je crois qu’il y a un autre truc que tu n’as pas bien pigé : quand Fred parle d’apprendre les remontées de files, il ne pense pas aux seuls automobilistes, mais à tous ceux qui passent un permis. Donc les motards y compris. Apprendre à remonter les files prudemment, et appliquer ce qu’on a appris ne rend pas la pratique plus dangereuse que de rester, bêtement, à attendre de se faire shooter le popotin par un mec qui a oublié que rouler à un mètre de ma roue arrière, même à 20 à l’heure, c’est plutôt stupide et dangereux (bien que pas trop pour lui, hein !).

Donc, les motards apprendraient à bien remonter, les automobilistes apprendraient à prendre en compte la pratique. Quoi de dérangeant là-dedans ? La différence de traitement ? La belle affaire ! il n’y a peut-être pas de différences entre un camion et une voiture ?!! Il n’y a peut-être pas des règles de conduite différentes entre ces deux véhicules ?! (rien que les limitations de vitesse, l’imposition de faire des pauses pour les routiers…).

Pour en revenir à cette prétendue interdiction de fait de la remontée de file car « c’est un dépassement » : lorsque les files du périph sont continues, tu doubles et ce n’est pas rare que ce soit par la droite, non ?! Puisque vous êtes tous tant attachés au respect du code, connaissez-le : quand les files de voitures sont continues et à faible allure, la notion de dépassement par la droite ne compte plus. Ça aussi c’est écrit dans ledit code !

Et puis m…ince à la fin, si le seul strict respect des règles, sur la route ou ailleurs, suffisait à mettre à l’abri de tout danger, ça se saurait ! Ce n’est pas parce que certains, à la Sécurité routière par exemple, tiennent ce discours débilitant qu’il est vrai. Cette vision des choses occulte soigneusement les réalités que sont tous les imprévus qui peuvent surgir sur la route (des animaux qui traversent à l’explosion d’un pneu en passant par l’erreur d’inattention).

Bon, bref, sur le principe, foutez la paix aux motards qui remontent les files et trouvez des arguments plus solides que « la remontée de file, c’est dangereux et c’est interdit de toute façon ». Quel que soit la forme du propos, son fond est un brin puéril…

Lolo

P.S. : Pour l’attachement au mot taxi, je veux bien entendre l’argument si les gens qui "l’usurpent" donnent, par exemple, une mauvaise image de vous, par exemple aussi, en faisant mal leur métier (et encore, je suis sûr que vos clients font encore la différence entre une voiture et une moto ;-).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 avril 2008 à 22:54

La grogne des motos-taxis

Lolo les remonté de files sont interdite de fait puisque c’est un dépassement... par la droite ou la gauche... peu importe.

Ne croyez-vous pas qu’ils sont parfaitement conscients du danger potentiel que ça représente

ben voilà... que dire de plus, tout est dit ! Jouer avec la vie des autres me parrait super grave !

Je ne sais pas ce que tu fait comme métier, mais saches que les Artisan (de toutes corporations) sont attachés à la défense de leur métier... boulangers, bouchers, électriciens, coiffeurs, ... ... bref c’est normal que l’on défende ce qui nous semble un détournement de notre profession. ceci dit je ne suis pas contre du tout que les moto(taxi) entre dans notre cadre réglementaire... bien au contraire... ça me paraitrait normal aussi et puis on en verra sûrement bien moins,
et celle qui resteront seront sans doute plus "professionnelles" et "responsables". Pour Fred, je crois que tu te plante encore une fois... ce n’est pas aux "automobiliste" à etre formés pour laisser passer des motards imprudents ! manquerait plus que ça ! Et puis e n’ai pas dénoncé le non respect du code de la route par les motard (ça c’est un autre sujet) mais j’ai dénoncé le fait que ces entreprises en font ouvertement leur attrait commercial et que l’état laisse faire ! bref (ps, je suis bien loin d’être obtus)

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 14 avril 2008 à 15:54

Soyons honnêtes…

Heu, faut pas exagérer non plus et surtout ne pas prendre vos potentiels clients que pour des billes : s’ils prennent des "taxis-moto", c’est qu’ils savent très bien de quoi il en retourne, c’est à dire qu’ils savent très bien qu’ils vont passer entre les files de voitures. C’est tout l’intérêt de la chose. Ne croyez-vous pas qu’ils sont parfaitement conscients du danger potentiel que ça représente ?!!

Et puisque vous êtes tous partis sur le respect du code de la route, je rappelle pour mémoire que la remontée de file n’est ni autorisée ni interdite ! C’est une pratique qui est tout simplement absente du code. Un motard qui se prend une prune ne peut pas l’être pour ça (puisque les forces de l’ordre ne peuvent renvoyer à aucun article de loi).

Pardon d’avoir employé "taxis-moto", j’aurais du dire des "motos transports de personnes"… c’est dingue cet attachement que vous avez à ce que le mot taxi ne s’applique qu’aux bagnoles ! C’est quoi exactement qui vous dérange ? Que les motos prennent ou pas cette appellation, si elles ont du succès, croyez-vous vraiment que ça change quelque chose ??? Dans le genre revendication futile, c’est pas mal.

Lolo

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 avril 2008 à 14:44

La grogne des motos-taxis

je ne dis pas que le fait que les taxis ne respectent pas le code est une excuse. Mais qui a commencé à denoncer le non-respect du code par les motards ? Charité bien ordonnée commence par soi-meme. Et a ma connaissance, les taxis transportent aussi des pssagers,donc lorsqu’ils ne respectent pas le code,ils mettent aussi en danger leur passager...et les pietons, avec les feux grillés à repetition

Pour en revenir aux remontées de files, y’a 2 positions : celle française, où on conitnue a dire que c’est interdit, on verbalise de temps en temps "pour l’exemple", mais on est bien obligé de laisser faire,car c’est l’evolution de la société. Et les mecs remontent les files comme des tarés, avec des automobilistes qui ne sont pas formés pour tenir compte des motards entre les files. La 2eme solution, comme la Belgique par exemple, on légalise la remontée de files, en lui donnant un cadre, comme ça,on peut l’enseigner, pour la sécurité de tous.

Et enfin, pour les contraintes qui seront imposées aux moto-taxis si elles sont soumises aux memes reglementations que les taxi auto, bah ça me parait normal. Et c’est pas du tout mon probleme, je ne suis ni taxi, ni moto-taxi, ni client d’aucun des 2, ni parisien !

Mais bon, j’ai dans mon entourage des chauffeurs de taxi, motards dans le civil, et ça m’etonnerait qu’ils soient aussi obtus. Il y a de la place pour tout le monde, et si vous trouvez que les moto-taxis sont favorisés, rien ne vous empeche de vous y mettre

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 avril 2008 à 14:29

La grogne des motos-taxis

Fred, a te lire la première fois, je me disait "il est en colère" et je vais essayé de mettre un peu de calme dans le débat... mais ta 2eme intervention me fait dire "qu’il est bête ce type" !

je te cite ; "c’est vrai que les taxis (surtout parisiens) sont très respectueux du code de la route..."
ce n’est pas une excuse j espère, quant tu dit que les taxis (parisiens) ne respecte pas non plus le code de la route ? je pense que ceux qui ne le respectent pas sont soumis aux mêmes sanctions que les autres usagers de la route.
Pour ce qui est des "remontées de files" excuse moi de te le rappeler... mais je pense que tu n’a pas bien saisi que c’est du transport de personne et non de colis qu’il est question !! Des hêtres humains et pas des cartons ! Faire des zigzags entre les voitures... qu’un motard seul prenne les risque qu’il veut mais pas avec des usagers qui payent pour arriver entier. bref, viendra le moment ou le gouvernement fera prendre les responsabilités des personne concernés... y compris eux même.
Pour les vois de bus... je te répondra que ça c’est autorisé aux taxis... et ils en parlent pas autant que vous des remontées de files (non autorisées)... tu vois, y a une justice.
Quant à ta dernière réflection... je crois que tu inverses un peu les rôles là... non ? les taxis ne veulent pas etre traités à égalité avec les motard faisant du transport de personne à titre onéreux ! (et oui ce n’est pas des taxis...) et comment parle tu de "professionnelle" alors que vous ne respecter pas le code de la route (vous en faite de la pub... c’est pas moi qui le dis). pour finir, je crois bien que dans le rapport Chassigneux qui est en discussion... vous allez peut etre etre inclus dans les textes régissant la profession de taxi ! c’est pas super ça ! mais par contre... va y avoir quelques inconvénients... que veux tu, on ne peu pas avoir le beurre...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 avril 2008 à 15:50

La grogne des motos-taxis

Rappelons seulement qu’en France, en principe depuis la révolution, existe le principe de liberté du commerce et de l’industrie, destiné à éviter les monopoles corporatistes de l’ancien régime.
J’admets que certains aménagements sont parfois nécessaires à ce principe pour protéger le consommateur.
Ici, il convient de défendre l’émergence d’une nouvelle profession qui aide au dynamisme économique, lutte contre le chômage et, pour nous motards, donne une nouvelle visibilité aux usagers du deux roues motorisé. Tout le monde doit y gagner.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 avril 2008 à 13:15

La grogne des motos-taxis

c’est vrai que les taxis (surtout parisiens) sont tres respectueux du code de la route...

Quand aux remontées de files, si elles ne sont pas autorisées, c’est pas pour autant qu’il est interdit d’en parler, puisque c’est une réalité. et cela fait des années qu’on demande que les remontées de files soient autorisées, encadrées et enseignées, mais le gouvernement continue a vouloir presercer une reglementation archaique.

Et si vous vouler parler d’injustice, on peut aborder le sujet de la circulation dans les voies de bus. T’as des sous,tu payes le taxi,t’as le droit. t’en a pas,tu roules dans ton vehicule perso et tu restes coincé comme un c..

Si vous voulez etre traité a égalité avec les moto-taxi, au lieu de dire que c’est pas des taxi, reflechissez à negocier une reglementation. Cela releve de la negociation professionnelle, pas de le defense du 2 roues

Répondre à ce message