Sujet

Nicolas
le 1er avril 2016 à 12:50

Éric de Seynes devient directeur général de Yamaha Motor Corporation

Le manager français Éric de Seynes devient le premier Européen à être nommé directeur général de Yamaha Motor Corporation. Retour sur une trajectoire sans détours.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
FRED

le 4 avril 2016 à 19:27

Éric de Seynes devient directeur général de Yamaha Motor Corporation

bah oui Nicolas, c’est bien cela le souci. La FFMC soutient à juste titre la CSIAM, mais dans l’autre sens, ce soutien est beaucoup plus...disons distant.

Répondre à ce message
auteur
Nicolas

le 4 avril 2016 à 11:08

Éric de Seynes devient directeur général de Yamaha Motor Corporation

Bonjour, merci à E. de Seynes d’avoir apporté des précisions sur ses nouvelles fonctions directement sur ce forum. L’article a été modifié en conséquence. On vous souhaite bonne chance pour ce cumul, au moins vous allez pouvoir accumuler les points-voyages !
Pour apporter quelques éléments supplémentaires par rapport au message de Fred, rappelons que la FFMC s’est récemment associée à une opération menée avec les instances de la moto en France, et organisée par la CSIAM, le Pack Equipement dont le but était de proposer des équipements moto à prix réduit. La CSIAM invite par ailleurs la FFMC à relater ses combats lors des rendez-vous avec la presse et le monde de la moto qu’elle organise tous les trimestres.
Bonne route,
Nicolas Grumel

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 3 avril 2016 à 18:23

Éric de Seynes devient directeur général de Yamaha Motor Corporation

Bonjour M. De Seynes. Dites, ce serait possible que la CSIAM soit un tout petit peu plus aux cotés de la FFMC, et des motards en général, dans la défense de la moto ? Je sais bien que la CSIAM n’est pas une association de révolutionnaires patentés, mais il y a un moment où il faudrait que l’ensemble du monde moto (usagers, importateurs et concessionnaires) fassent bloc fasse à un gouvernement qui, sous couvert de protéger l’environnement ou de sécurité routière, ne vise qu’à une chose : décourager la pratique de la moto. Quand les représentants de certaines marques acceptent qu’on rende obligatoires les gants (avant que le reste ne suive), la mise en place d’un controle technique, ou l’elargissement du permis A2, ils ne font que donner du crédit, et donc des encouragements, à ce gouvernement motophobe.

N’oubliez pas que quand la FFMC défend les motards, c’est aussi votre business qu’elle préserve. J’espère que ce qu’il se passe actuellement avec le rétrofit servira de leçon aux professionnels du secteur. Certaines marques (dont la vôtre) ont compris qu’il fallait soutenir le CODEVER lors de la parution de la circulaire Olin, il serait temps que ce soit la même chose pour les motards usagers de la route.

Répondre à ce message
auteur
eseynes

le 3 avril 2016 à 13:54

Éric de Seynes devient directeur général de Yamaha Motor Corporation

Bonjour à tous. Pour être plus clair je suis nommé au Japon en tant que Executive Officer , ce qui correspond au comité de direction du groupe. Je reste donc DG de Yamaha Europe et président de la branche moto de la Csiam .. Je continuerai donc à agir en France comme en Europe, pour défendre et développer la pratique de notre passion et le marché de la moto dans son ensemble !

Répondre à ce message