Sujet

Nicolas
le 6 janvier 2016 à 12:19

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Attention, embouteillage d’obligations visant les motards, qui entrent en vigueur en ce début d’année 2016 ! Gilet jaune, port des gants, circulation inter-files, débridage... La récap’ de ce qui nous arrive, et de ce qu’on risque en cas d’infraction.

Lire l'article
Tous les messages

FPW46

le 10 janvier 2016 à 00:55

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

@ Bingo

Merci d’avoir retrouvé la citation complète et de l’avoir assorti d’un comparatif imaginaire parfaitement ad-hoc...

Comme toi j’ai utilisé lors de la présidentielle le bulletin Hollande... Pas pour le soutenir, mais parce que je croyais impossible d’avoir quelqu’un capable de faire pire que Sarkozy. J’ai voté anti-Sarko pas Hollande car j’étais sans illusions dès lors que ce candidat n’entendait pas sortir de l’U.E. car les traités qui nous lient dans cette "Union" rendent impossible tout choix d’une politique réellement sociale correcte (ne parlons même pas de socialisme réel dans le cadre de la "concurrence libre et non faussée"...).

En ce qui concerne la cécité (accidentelle ou voulue) de notre interlocuteur, je le renvoie à une brève parue dans Motomag (papier) concernant le retrait de la subvention versée à la F.F.M.C. 77 par la nouvelle majorité départementale (Républicains ex-U.M.P.) dont Motomag nous apprend qu’elle est liée au fait que le responsable principal du 77 est un membre notoire du... P.S. ! Alors rigolons un peu, même si je ne connais pas chacun des membres de la direction nationale, auront-ils, eux, le courage de dévoiler leur appartenance politique s’ils en ont une... Nous expliqueront-ils clairement comment ils concilient leurs activités professionnelles avec les réunions correspondant à leurs fonctions au sein de la Fédé - particulièrement celles avec les représentants du gouvernement... Car il faut avoir des emplois "protégés" pour se permettre ça ! Ce genre d’emploi se trouve le plus souvent au niveau de "fonctionnaires politiques" ou assimilés (cabinet d’élus, etc...) que chez des ouvriers d’usine, car les élus F.F.M.C. ne saurait disposer d’heures de délégation syndicales. Pour n’importe qui, non né de la dernière pluie, il est clair que ces élus disposent d’appuis bien placés pour exercer leurs activités associatives à ce niveau... C’est le cas pour toutes les associations nationales d’ailleurs et pas forcément un reproche, sauf quand de leur propre volonté ou par chantage sur leur carrière, les dits élus associatifs trahissent leur mandat...

Quant aux compromissions de la direction de l’A.M.D.M. avec les assureurs du secteur privé, elles sont étalées en long en large et en travers assorties de commentaires-communiqués de victoire (un comble !) dans la publication "Commuter" ... Il suffit de lire. Je pense que les créateurs de l’A.M.D.M. n’auraient jamais accepté ça !

Je me fonde donc sur des faits... Et même si Mitterrand est mort depuis 20 ans passés, sont esprit retord de traître à la cause de la vraie gauche issu de l’extrême droite pétainiste (Francisque gallique N°2202 de 1943) lui a largement survécu ainsi que l’expression de l’extrême pseudo gauche gauchiste incarnée à cette époque par l’immonde Renaud Séchan (qui n’a jamais habité une H.L.M.) et aujourd’hui par un fatras de gauchos mal guéris du 68 étudiant mais qui préfèrent comme Hollande soutenir les nazis du Bataillon Azov en Ukraine (cette belle démocratie "européenne") qui ont adopté comme insigne l’image miroir de la 2ème Panzer SS "Das Reich" (pendus de Tulles dont un de mes cousins et Oradour sur Glane pour ce qui est de leurs "exploits" en France, à peu près un Oradour par jour sur le territoire de l’U.R.S.S. à l’Est) que de dénoncer l’intervention du milliardaire américain George Soros - spécialiste des "Révolutions colorées" dans le renversement du gouvernement légal de ce pays avec l’aide de la C.I.A. et de l’U.E. !

Et oui, la moto est sans doute un petit monde en soi, mais elle n’est pas isolée du reste du monde et de ses travers...

FPW

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 janvier 2016 à 00:19

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

De rien, FPW. En votant Hollande et PS en 2012, j’étais persuadé qu’on mènerait une autre politique de sécurité routière. Ca a duré peu de temps. Juste le temps de supprimer le brassard fluo. Les mauvaises habitudes sont revenues dès le 80 km/h. Et ça a été pire en 2015. Je leur en veux de ne pas avoir eu les couilles nécessaires pour résister aux djihadistes de la sécurité routière, ennemis de l’intérieur (DISR) et de l’extérieur (Perrichon et Cie). Hollande était contre les équipements obligatoires, la France était contre le CT. Et aujourd’hui, ces lâches ont succombé, effarés devant la fronde répressive.

Pour Gromono, je n’ai pas inventé ça : "La FFMC demeure opposée à toute obligation, mais se range derrière l’idée d’une équité de traitement entre tous types de véhicules". La deuxième partie de la phrase est inutile et déraisonnable.
Tu imagines la même chose en, disons, 1981 : "La FFMC demeure opposée à la vignette, mais se range derrière l’idée d’une équité de traitement entre tous types de véhicules" !?

Répondre à ce message

FPW46

le 9 janvier 2016 à 23:58

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Bingo,

Merci de ton intervention... Juste un point qui n’est pas de détail, même si le P.S. et ses alliés soutiennent être de gauche, ils ne le sont pas ! Preuve en est la politique menée par Hollande et Valls, en parfaite continuité et en aggravation de celle de Sarkozy dans tous les domaines. Ils usurpent le terme de gauche et ne savent que se servir de question "sociétales" parfaitement secondaires pour l’immense majorité de la population pour se différencier de la droite et au même moment balancer un rideau de fumée sur des mauvais coups autrement plus graves et dangereux pour la majorité d’entre-nous...

Il ne faut donc pas parler de "gauche" au pouvoir mais de P.S. incorporated and Co. au pouvoir... C’est-à-dire un des aspects d’une droite protéiforme visant à instituer en France une alternance à l’américaine entre "Républicrates" et "Démoricains" !

Amicalement

FPW

Répondre à ce message

FPW46

le 9 janvier 2016 à 23:38

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Gromono,

Ou tu es bête pu tu refuses de t’informer ou tu mens délibérément...

La position de la direction nationale de la F.F.M.C. sur le gilet jaune admettant (et pas inventant) l’argument sur l’équité du DISR EST PARU DANS MOTOMAG ET SUR CE SITE !!!

Si tu refuses de voir que cette même direction s’aligne quasi-systématiquement sur les positions politiques et "philosophiques" du P.S. c’est que soit tu es un inculte politique soit un individu de mauvaise foi...

Je te laisse donc à ta bêtise ou à ta malhonnêteté.

FPW

Répondre à ce message

Gromono

le 9 janvier 2016 à 20:22

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

@Bingo,
l’excuse pourrie de l’équité pour le gilet HV, c’est le DISR actuel qui l’a sortie, pas la FFMC. Elle l’a évoqué dans je ne sais plus quelle communiqué paru à l’époque, mais c’était pour dénoncer cet argument. La FFMC n’a jamais demandé le gilet à bord en cas de panne, c’est les peines-à-jouir de l’administration routière qui l’ont voulu, surement pour continuer à complaire à toutes les assoc et experts qui voudraient imposer des gilets à la terre entière et aussi pour ne pas perdre complètement la face suite à l’abandon du gilet porté en permanence (succès de la FFMC et démonstration de sa combativité).
Quant à l’absurdité de l’obligation du port des gants (et non du port des gants en lui-même, c’est pas idiot d’en mettre), la FFMC l’a aussi dénoncé, ça a été écrit clairement ici : http://blogs.motomag.com/concertation2RM/index.php?post/L-equipement-du-motard, encore ici : http://blogs.motomag.com/concertation2RM/index.php?post/Port-des-gants-obligatoire-%3A-la-fausse-bonne-idee et là aussi : http://www.ffmc.asso.fr/spip.php?article4932

Qu’est ce que vous voulez ? Des manifs de motards contre le gilet "à bord" et l’obligation du port des gants ? C’est ça que vous appelez de la "combativité" ? Bin allez-y, faîtes-les, ces manifs ! Allez hop, montrez ce vous avez dans le calebard, démontrez-là, votre combativité !
Ah oui, c’est sûr que c’est juste un peu plus difficile à organiser et à assumer que de traiter les "dirigeants" de la FFMC de vendus et de socialo-écolo-collabos sur un forum comme le fait FPW "le pianiste" qui nous joue toujours la même scie.

Sur ce, je vous laisse à vos "certitudes"...
Salut.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 janvier 2016 à 19:42

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Gromono, please, ne tire pas sur le pianiste. FPW dit souvent, voire toujours, des choses très justes sur la sécurité routière.
Et, vis à vis de la FFMC, il exprime ici tout haut ce que nous sommes plusieurs à penser tout bas sur le manque de combativité de la FFMC, dans certains cas.
J’ai, comme d’autres, encore en travers de la gorge, le coup du gilet fluo "équitable". Ou le peu d’entrain qu’elle met à lutter contre l’obligation des gants, prélude à un tas d’emmerdes à venir.
Est-ce que c’est parce que la gauche est actuellement aux commandes ? Je n’en sais rien. Mais c’est une question raisonnable.

Répondre à ce message

Gromono

le 9 janvier 2016 à 19:24

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

FPW,
tu les connais, les élus actuels de la FFMC ? Tu sais que Mitterrand est mort il y a 20 ans ? Et tes fameuses "preuves", tu nous les montres ?
C’est quoi ton problème, FPW ? L’âge ? la solitude ? Fais gaffe, elle te guette ici aussi, parce qu’avec les tartines que tu étales sur ce forum, tu vas bientôt te retrouver tout seul avec tes monologues vu comment tes radotages désespèrent tout ceux qui tentent de débattre avec toi.

Quant à la "nuance", essaye encore.... au stade où tu en es, tu ne peux que progresser.

Répondre à ce message

FPW46

le 9 janvier 2016 à 18:34

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Gromono,

Sache que je ne crache pas sur la F.F.M.C. en tant que telle... Il faut la F.F.FM.C. mais une F.F.M.C. COMBATIVE, c’est d’ailleurs la seule solution pour qu’elle soit forte.

Le fait que la direction soit élue ne change rien à un constat fondé sur des faits, Hollande est aussi un élu est-ce que pour autant il tient ses promesses électorales ?

Quant à la prise en compte des 2RM dans les infrastructures, il suffit de constater que la rubrique "Casque d’âne" n’est pas difficile à remplir tous les mois pour se rendre compte à quel point c’est un leurre que de considérer cela comme un fait accompli...

Là encore, c’est très souvent le refus de condamnation du principe même de faire ralentir à tout prix - et donc de la diabolisation de la vitesse - qui empêche de militer pour des solutions plus générales et contraignantes contre les maires-démagos... Le faire ralentir des obsédés du danger (inexistant) de la vitesse "in abstracto" (et non de son éventuelle inadaptation à la situation) et les écolos de salon qui croit que la vitesse génère de la pollution au mépris de toute connaissance de la physique des moteurs à combustion interne... C’est aussi le refus d’être agressif contre les élus-démagos qui mettent en danger la vie des motards en prenant systématiquement la voie sans issue de la procédure administrative quant il faudrait attaquer au pénal avec constitution de partie civile sur le fondement du texte sur la mise en danger de la vie d’autrui !

La verbalisation abusive n’est pas réservée aux seuls motards et d’autres associations de conducteurs et de juristes prennent la défense des victimes de ces pratiques... Mais il aurait fallu ne pas se compromettre avec Gay-Sot - le Ministre qui introduisit l’optimisation financières des contrôles automatisés par l’invention du propriétaire payeur et fut relayé par Sarko et Cie avec la consignation - et cesser d’accepter la diabolisation de la vitesse comme l’expression d’une vérité...

La vitesse ne crée pas l’accident mais - chose un peu trop passée sous silence - elle ne peut aggraver les dégâts corporels que jusqu’à un certain point en cas d’accident, simplement parce que quand on dépasse les capacité d’absorption d’énergie cinétique par les dispositifs de sécurité passive on ne change plus que l’aspect du cadavre ! Or, en prenant même le cas d’une automobile moderne, il faut savoir que si un choc se produit à plus de 70Km/h sur du rigide la déformation programmée de la carrosserie aura ses limites dépassées et la ceinture empêchera seulement les blessures apparentes, car les organes internes, intestins, foie rate, cœur, poumon... continueront de se porter en avant dans leur cavité respective et s’arracheront, que dans la boite crânienne le cerveau s’écrasera contre la parois interne des os du crâne, le liquide céphalo-rachidien ayant lui même dépassé ses capacité d’absorption d’énergie le tout engendrant la mort de l’individu soumis à cette épreuve par hémorragies internes massives et destruction de l’encéphale ! Ce qui explique que la limitation n’a jamais été une solution réelle... Pour un motard ces limites sont bien plus basses faute de carrosserie et de COMBINAISON avec elle et entre ceinture et airbags. Mais ça pour des raisons de copinage politique la direction de la F.F.M.C. n’a pas voulu le faire (et j’en ai les preuves).

Tolérance de se garer gratuitement en ville ? Pour autant que je sache elle existe de moins en moins - justement parce que demander des tolérances au lieu d’une loi c’est de la C...nnerie ! Et qu’on accepte à la F.F.M.C. des stationnements aménagés spécial 2RM (toujours pas assez nombreux et de plus en plus loin de là où on va quand ils existent, comme les parkings auto) qui - tôt ou tard - deviendront payants au lieu de réclamer UNE LOI autorisant le stationnement sur trottoir à condition qu’il ne gêne pas la circulation piétonne...

Cesse donc, Gromono, de te voiler la face, les élus actuels au niveau de la direction nationale de la F.F.M.C. sont majoritairement des membres ou sympathisants socialistes ou des alliés de ce parti : E.E.L.V., P.C.F.-P.G.E. ou gauchistes "anarcho-mitterrandistes" divers... J’ai cité suffisamment de prises de positions et de complaisances qui sont autant de fait qui le prouve ! Il est simplement temps que les adhérents fassent le ménage pour chasser ces gens des postes de direction et retrouver une F.F.M.C. jouant pleinement son rôle de défenseur des MOTARDS avant tout - quel que soit le gouvernement en place... Une F.F.M.C. EN COLÈRE et PAS "CITOYENNE BÊLANTE"... Il s’agit simplement d’en finir avec un conflit d’intérêt, pas d’attaquer la F.F.M.C., de la même manière que dire que Hollande est un menteur qui ne tient pas ses engagements électoraux contre la finance et Valls un crypto-franquiste dont les liens avec la droite la plus extrême (néo-nazie) sont prouvés et non un homme de gauche n’est pas attaquer la République...

Saisis-tu la nuance ?

FPW

Répondre à ce message

Georges

le 9 janvier 2016 à 17:48

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Je suis 1000 % d’accord avec heu... Machin.
Sans la FFMC le monde de la moto en France ne serait pas ce qu’il est, c’est à dire encore libre et ... Défendu !
J’y suis inscrit depuis des années sans être actif, juste pour que ma cotisation compte et dans le Jura, ce que je peux dire c’est que les mecs de l’antenne sont des passionnés qui prennent sur leur temps pour défendre des mecs comme moi qui roulent sans s’occuper de rien !
Alors je leur dit MERCI MESSIEURS et chapeau bas

Répondre à ce message

Gromono

le 9 janvier 2016 à 14:05

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

FPW,

arrête de cracher sur la FFMC et ses "dirigeants" (qui ne sont que les élus bénévoles des représentants bénévoles des antennes composés de bénévoles, lors des Assises annuelles).
Sans la FFMC, y’a longtemps que le gilet HV serait obligatoire en permanence, y’a longtemps qu’on aurait un CT comme pour les bagnoles... sans la FFMC, y’aurait pas de règles de prise en compte des 2RM dans la conception des infrastructures, y’aurait pas eu de motards pouvant se défendre au tribunal pour des verbalisations abusives, y’aurait pas la tolérance de se garer gratuitement en ville... d’ailleurs, y’aurait pas non plus d’emplacements aménagés pour les motos. Sans la FFMC qui a créée la Mutuelle des motards, les assurreurs auraient continué a nous imposer des assurances chères et inadaptées comme celles des automobilistes...
Sans la FFMC, le Pavé dans la mare devenu Moto-Magazine n’aurait pas été lancé et il n’y aurait pas eu de tests d’équipements réalisés par des essayeurs bénévoles et indépendants des fabricants... et c’est pas ici que tu pourrais poster tes commentaires puisque ce site n’existerait pas.

Bien sûr, rien n’est acquis définitivement et tout ce qui a été obtenu reste à défendre face aux coups de boutoirs des politiciens et de leurs technocrates. Et pour ça, on a encore besoin de la FFMC car elle est la seule organisation de défense des motards vraiment structurée...
Dans les commissions institutionnelles où elle est invitée (rien que ça, c’est le signe que la FFMC ne compte pas pour rien), la FFMC ne "collabore" pas avec le Pouvoir : elle y défend les usagers en deux-roues et par la présence de ses représentants qui bossent leurs dossiers, elle dissuade plus ou moins les motophobes de nous imaginer encore plus de restrictions. Imagine une minute ce qui peut se dire dans les instances de sécurité routière quand la FFMC n’y est pas !
La FFMC n’est pas parfaite, elle n’est peut-être pas idéale au sens où tu l’envisagerais, elle peut se tromper parfois, elle perd des batailles aussi, limitée qu’elle est face aux puissances médiatiques, politiques et administratives auxquelles elle doit faire face. Mais elle se bat, elle tient et elle rend compte à ses adhérents.

C’est facile de dénigrer la "direction" de la FFMC comme tu le fais à chaque sujet où tu interviens ici. Tes analyses sur la situation politique et les manoeuvres de l’Etat pour faire croire à ses actions de sécurité routière sont intéressantes, bien étayées...
...mais une fois que les critiques sont dites, que fais-tu toi-même pour améliorer la situation plutôt que de jeter le doute ad nauseam sur la seule organisation de défense des motards qui a tant fait pour que tu puisses encore faire de la moto comme il te plait ?

Encore une chose, FPW : si les "dirigeants" de la FFMC (comme tu te plais à les nommer pour mieux en dessiner l’aspect soit-disant autoritaire et manipulateur qui constitue le fil de tes interventions) se comportaient comme tu voudrais le faire croire ici, il y a déjà un moment que tes commentaires seraient "modérés" par leur suppression pure et simple.
Rien que ça, rien que le fait que tes diatribes soient acceptées ici, dans cet espace de débat, c’est le signe que la FFMC et ceux qui la conduisent valent mieux que ceux que tu prétends qu’ils seraient.

Allez, avant le coup de vent annoncé, va faire un tour avec ta brèle, sans gilet, sans air-bag, sans CT, en casque jet et blouson d’aviateur non "normé" si ça te chante, encore libre que tu es de choisir ton équipement ou de ne pas en porter... profites-en, savoure cette liberté qui n’est pas encore qu’un souvenir définitivement terminé d’un passé que tu te plais à évoquer.
Va rouler... en n’oubliant pas que cette liberté de motard à laquelle tu te dis si attaché et que tu sais si menacée, c’est aussi, un peu, grâce à la FFMC que tu peux encore en jouir.

Répondre à ce message

FPW46

le 9 janvier 2016 à 12:08

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Tout à fait d’accord avec toi FRED - sauf sur l’orthographe de de collaboration, dans ce cas là le K au début du mot s’impose :-)

FPW

Répondre à ce message

FPW46

le 9 janvier 2016 à 12:03

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Gromono :

>> Nan, le problème, c’est que nous ne sommes pas assez nombreux pour inspirer suffisamment de méfiance aux politicards qui veulent notre bien alors qu’on préféraient largement qu’ils nous foutent un peu la paix. <<

Dans un passé encore récent, disons la fin du XXème siècle je t’aurais donné raison... Malheureusement, même une majorité ne fait plus entendre raison à ces gens... La preuve : ils ont osé passer outre le résultat du référendum de 2005 sur la constitution européenne (concoctée par... Giscard !) qui rejetait cette dernière à 55%... Pour avaliser par la voie parlementaire (congrès à Versailles) sa copie conforme baptisée Traité de Lisbonne.

Je te citerai simplement cette phrase de Jean-Claude Juncker - le Président de la Commission européenne, cet organe purement technocratique (non élu) qui est le véritable maître de l’U.E. : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. »...

Autrement dit, nous savons mieux que les peuples ce qu’il faut faire et méprisons souverainement leur choix dès lors qu’il n’est pas conforme au nôtre !

L’U.E. à laquelle la totalité des grands groupes politiques actuels (y compris le F.N., qui MENT sciemment à ceux qu’il veut séduire en parlant d’une impossible "sortie négociée" de cet ensemble si "démocratique" qu’est l’U.E.) adhère, nous lie complètement sur le plan législatif (80% des textes votés au parlement en France sont de simple mise en conformité de notre législation avec les exigences de Bruxelles) et maintenant (mesure adoptée pendant que le P.S. crispait le débat public sur le "mariage pour tous") sur le plan budgétaire (la Commission européenne - donc des technocrates non-élus, valets du capital financier international - a le droit de nous sanctionner et de nous contraindre à modifier le budget voté par le parlement français s’il n’est pas conforme à leurs diktats en matière d’équilibre et de réduction des dépenses sociales !).

Il faut bien se résoudre à constater que nous ne sommes plus en démocratie car assujettis à une dictature européenne de fait qui ne veut pas dire son nom !

C’est pourquoi - et ceci est valable aussi pour ce qui nous arrive à nous motards - il ne faut pas mener de négociations avec les représentants du pouvoir en pensant une seule seconde être en face de gens honnêtes et de bonne foi... Seule la contrainte par un rapport de force DANS LA RUE et l’obtention d’un large et actif soutien dans la population peut permettre de les faire plier ! C’est pourquoi le ralliement sans consultation des militants de la direction nationale de la F.F.M.C. à une politique d’"union sacrée" pour "faciliter la tâche des forces de l’ordre pendant l’état d’urgence" en abandonnant les manifestations prévues n’est pas seulement une faute mais une trahison dans un contexte où il faudrait au contraire se saisir de toutes les (faibles) libertés qui nous restent pour éviter que nous glissions plus loin dans ce qu’on ne peut qualifier autrement que de fascisation de la société française...

Un dernier point : je ne crois pas un seul instant que les mesures en question soient simplement le fait d’une continuité de la motophobie (supposée) de l’administration française. Elles ont un sens délibéré qui vise à écœurer et écarter pour des raisons de budget un maximum de pratiquants du 2RM... Pour comprendre pourquoi il faut mettre trois éléments en corrélation :

1 - Aucune mesure d’amélioration décisive de la sécurité passive des conducteurs et passagers sur les deux roues motorisés n’a jamais été possible depuis le port du casque et ce pour des raisons techniques (impossibilité de concevoir des tenues offrant les mêmes caractéristiques d’absorption d’énergie qu’une carrosserie à déformation programmée, par exemple). Les vêtements et accessoires prévus par le rapport Guyot sont bien incapables d’éviter aucun décès dans la réalité et ne font pas exception à cette règle. Par conséquent de telles mesures ne sauveront personne... Et ne réduiront donc jamais les bilans-"body count" dont s’est toujours servi la S.R. officielle.

2 - La "Sécurité Rentière", celle qui rapporte des recettes à l’ Etat et désormais avec les contrats au privé à de nombreux fournisseurs de "mallettes électorales", n’est maintenable, car même une dictature a besoin d’un certain soutien ou consensus dans l’opinion publique pour continuer d’exister, que si les bilans continuent de s’améliorer pour pouvoir mettre sur le compte de la répression toujours accrue ce qui résulte en réalité d’autres facteurs... Parmi ces autres facteurs, figure au premier chef les formidable progrès en terme de sécurité passive réalisés par les constructeurs de véhicules carrossés entre les années 70 et les années 90. Véhicules sur lesquels il était techniquement possible d’obtenir des gains décisifs (d’où la baisse du nombre de victimes partout, répression ou pas !). Or, de ce fait résulte un constat : la politique de la S.R. française réside toute entière sur une répression justifiée malhonnêtement par l’attribution à cette dernière des succès techniques des fabricants qui - mais sur des véhicules carrossés uniquement - ont permis qu’il y ait largement moins de victimes et singulièrement de morts que par le passé MAIS PAS MOINS D’ACCIDENTS (au contraire probablement). Faute de vouloir former les conducteurs à une véritable maîtrise de leurs véhicules, de contrôler régulièrement si leur état de santé est compatible avec la conduite (démagogie électorale et protection des ventes) on a en effet créé une politique des auto-tamponneuses... Tant pis si les accidents se multiplient, dès lors que le nombre de morts baisse ! Mais évidemment les 2RM, dépourvus de possibilité techniques de suivre cette évolution sont les "mauvais élèves" de cette politique.

3 - On pouvait les tolérer, jusqu’à ce que, au début de ce siècle, commence à se manifester un nouveau phénomène : même pour les véhicules carrossés, la technologie de renforcement de la sécurité passive en arrive à ses limites... Donc plus d’amélioration possible des bilans de manière significative à travers cette filière, on voit ici la raison des manipulations propagandistes de statistiques non significatives alors qu’en réalité, globalement, les bilans stagnent sur une période de référence statistiquement valable... Catastrophe à bord pour les politiciens qui avaient promis la barre des 2000 victimes pour 2020 et surtout catastrophe pour la justification du "toujours plus" en matière de répression. Pire encore, la population allait peut-être se rendre compte après 4 décennies de bourrage de crâne que cette politique ne visait qu’à lui soutirer du fric et pas à la protéger !... Que faire ? Et bien la seule manière trouvée par nos technocrates-escrocs pour leurs maîtres politicards c’est de réduire le nombre des pratiquants du 2RM de manière drastique puisque ces pelés, ces galeux, ne pouvant rentrer dans le rang et s’inscrire sans dégât dans la "politique des auto-tamponneuses" puisque seule la sécurité active (celle dont on ne veut pas parler parce qu’elle implique des investissements à tous les niveaux) leur assurerait de meilleurs bilans...

Voilà pourquoi aujourd’hui on veut nous dégoûter de pratiquer notre passion... Le reste relève des légendes urbaines et des explications psycho-vaseuses qui ne permettent pas de mettre le doigt sur les véritables responsables.

FPW

Répondre à ce message

FRED

le 9 janvier 2016 à 11:00

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

euh, gromono, si y’avait un peu moins de personnes qui s’accommodent de ces mesures, on serait plus nombreux à susciter la méfiance des politicards, tu crois pas ? Surtout quand ceux qui s’accommodent de ces mesures se mettent à les réclamer. la frontière entre la passivité et la collaboration (dans son sens le plus négatif) est parfois ténue.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 janvier 2016 à 01:40

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

@ Gromono

Oui, en somme, on est coupable d’être victime. D’où la mise en place de sanctions pour nous punir !
Obligations par ci, répression par là. Qui n’ont rien à voir avec le vrai problème, puisque ce sont des solutions à de faux problèmes : "visibilité" du motard, supposées défaillances de la machine, protections illusoires...
Ce qui renforce l’idée que nous sommes responsables de notre malheur. Cercle vicieux.

Répondre à ce message

Gromono

le 8 janvier 2016 à 22:00

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Fred,

le problème, c’est pas robezava qui dit qu’il s’accommode de ces mesures... le problème, c’est bien que ces mesures aient été imaginées par les prophylaxistes de la DSCR pour complaire aux politiciens qui font des annonces à l’emporte-pièce.
Le problème, c’est pas robezeva qui met ses gants réglementaires et son gilet réglementaire pour aller chercher un billet de validité au contrôle-technique pour s’assurer que sa pétrolette est bien en règle...

Nan, le problème, c’est que nous ne sommes pas assez nombreux pour inspirer suffisamment de méfiance aux politicards qui veulent notre bien alors qu’on préféraient largement qu’ils nous foutent un peu la paix.

Et je regrette que les débats des forums de motomag.com tournent si souvent à l’affrontement entre les quelques pelés qui s’y expriment plutôt que de s’en prendre aux décideurs qui nous pondent ces mesures exaspérantes et désespérantes.

Y’a pas une histoire comme ça, avec la lune et le doigt ?

Répondre à ce message

FRED

le 8 janvier 2016 à 19:21

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

si je calcule bien, robezava a au moins 65 ans. moi ce que j’admire, c’est avoir autant de crédulité à cet age là. Chez moi, on appelle cela "des lapins de 6 semaines". C’est touchant...
Par contre, ce qui est nettement moins touchant, c’est le discours de vieux réac "ils nous font chier ces jeunes trouduc avec leurs motos bruyantes". Car c’est bien connu, les motos des années 60, elle étaient super silencieuses.

Enfin bref, j’espere juste ne jamais devenir comme cela quand je deviendrai vieux.

Répondre à ce message

mbrs66

le 8 janvier 2016 à 18:34

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Autrement dit pour le Gilet c’est "l’égalité de traitement entre conducteurs de véhicules à quatre et à deux roues" mais pour la limitation de puissance ou est l’égalité ?

Répondre à ce message

Gallinéo

le 8 janvier 2016 à 15:43

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Je voulais aussi remercier Mr Anonyme pour ses precisions : utiles et sympa (enfin pas toujours) mais bien.

Et moi aussi âge d’etre grand père et commencé la moto empruntée (Kohler Escoffier en 1969). De belles gamelles en raison du pot qui touchait la route dans les virages...

Répondre à ce message

Gallinéo

le 8 janvier 2016 à 15:33

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

Des bonnes nouvelles pour les gants. Pour le reste, circonspection : Oui il y a con dedans.

Bonne année

Répondre à ce message

Gromono

le 8 janvier 2016 à 14:52

Mesures visant les motards : la Sécurité Routière met le turbo en 2016

@Bingo,

Bonnes questions, mais ce ne sont pas celles que se posent les politiques et leurs technocrates.
Eux se disent, ou plutôt ils annoncent : "nous avons un problème" (s’ils n’en ont pas, ils commencent à le fabriquer, comme la survie du motard en panne à côté de sa brêle ou le "coût pour la collectivité" des blessures aux mains, parfait pour culpabiliser le péquin moyen.)

Bon, c’est fait, ils ont le problème, ils passent à la phase suivante : prendre (ou annoncer) une mesure, en l’occurrence le port des gants obligatoire et le gilet équitable. S’ensuit la question "pourquoi prendre ces mesures ?"

Là, ils répondent : "parce que le gouvernement prend des mesures !"

Autre question ? "Non, merci, la sécurité routière, c’est bon pour aujourd’hui, le communiqué de presse va être envoyé à l’AFP avec le 06 d’un "expert", ça roule... Duchemol, qu’avons-nous à l’agenda pour demain ? Un hommage, une justification de l’état d’urgence (trouvez-moi vite des familles de victimes, ça passe bien aux JT), une boule puante pour un député de l’opposition, une catastrophe climatique, des avions à vendre à une dictature ?...."

Technocrate, c’est un métier, tout de même !

Répondre à ce message