Sujet

François
le 30 octobre 2015 à 08:45

Essai Yamaha 700 XSR : retour vers le futur (+vidéo)

En tentant la transformation rétro d’une moto moderne, Yamaha inverse l’approche du courant vintage. Si le style de cette MT-07 - modifiable via de nombreux accessoires - peut laisser perplexe, le fun et le plaisir de conduite sont au rendez-vous. Regardez notre essai vidéo.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Tarmontpellier

le 18 décembre 2015 à 16:25

Yamaha 700 XSR : retour vers le futur

d’accord avec les avis précédent, je préfère ma royal Enfield Continental et ses 29 CV largement suffisants , couple du mono et design mieux réussi que ce truc vendu presque 8000 balles, allez à 6.000 comme ma Royal j’aurai peut être signé

Bref moi je suis en train de mettre des ronds de côté pour une Indian Scout, là t’as de la meule qui ressemble à quelque chose pas comme ces tupperware !

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 11 novembre 2015 à 14:07

Yamaha 700 XSR : retour vers le futur

Je ne sais pas de quel "rétro" usent les rédacteurs de Motomag, mais je ne vois pas ce que cette machine a de "rétro" !!!

Ce n’est pas un clone mais un "clonerie" de plus !

Il faudrait peut-être que Messieurs les "designers" (dix ânes d’ailleurs) se sortent les doigts de l’anus et cessent de pondre des véhicules "con-cepts" sans aucun côté pratique...

Le vrai vintage n’est pas seulement à rechercher non plus dans le café-racer... Regardez les machine des années 50-60-70 sur le plan pratique Messieurs, on n’avait aucun peine avec un accessoire bon marché appelé porte-bagage et une bonne vieille paire de sacoches en cuir véritable à aller chercher une baguette à la boulangerie du coin et on avait des garde-boues qui empêchaient machine, pilote et passager d’être dégueulasses à la première ondée... Et ça n’empêchait pas les machines d’être belles !

FPW

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 5 novembre 2015 à 16:17

Yamaha 700 XSR : retour vers le futur

Reproduction de pneus "vintage" mais compteurs numériques. esthétiquement, ce n’est qu’un étrange clone.
.
Par contre, je dois reconnaitre que cette redite des Pirelli Phantom me rappelle des souvenirs émus. Certes, ils n’étaient pas aussi performants qu’on aurait pu attendre (usure très rapide, glissaient assez vite), mais ils avaient un look inédit et irrésistible (la preuve puisque on y revient...).
.
de plus, ils "prévenaient" et c’était un régal de sentir la moto partir progressivement une fois la limite atteinte ; pendant ce temps-là, les Michelin étaient des grosses brutes, qui ne glissaient pas....puis vous envoyaient une grosse ruade à titre de dernier avis avant gamelle. Merci bien !

Répondre à ce message