Sujet

Nicolas
le 14 novembre 2014 à 14:55

Contrôles automatiques : le Sénat veut serrer la vis !

Dans un communiqué, la commission des Finances du Sénat annonce vouloir faire des économies sur l’acquisition de nouveaux radars prévue au budget 2015 de l’État. Explication de texte.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 16 novembre 2014 à 11:42

Contrôles automatiques : le Sénat veut serrer la vis !

Ce qui rassure, c’est que le seuil de rentabilité est quasiment atteint. Le gouvernement veut serrer la vis pour ses coffres ! Au niveau de notre sécurité, ça n’apporte plus rien, et ça commence à coûter trop pour être interessant....
Donc on peut envisager qu’à un moment, ça s’arrêtera, même si les vrais problèmes ne sont pas résolus et que les accidents stupides continuent pendant qu’on traque la vitesse...
Ils comptent sans doute aussi sur le fait que les forces de l’ordre (les ex-gardiens de la paix qui aujourd’hui sont plutôt payés pour foutre la merde !) fassent du chiffre lors des contrôles embusqués....
Je me demande ce qu’ils vont encore inventer pour nous saoûler et quelles belles histoires ils vont encore nous raconter pour nous faire avaler tout ça...
Je me demande aussi où est passé l’esprit critique de la majorité des Français, qui acceptent tout sans broncher... Une dictature s’installe... doucement... car comme le dit le proverbe "qui ne dit mot consent..."

Répondre à ce message
auteur
robdur

le 15 novembre 2014 à 10:13

Contrôles automatiques : le Sénat veut serrer la vis !

tout a fait , et il était question aussi de connaitre le niveau de rentabilité des mobiles-mobiles , en effet fort chers a utiliser , mais pour l’instant c’est "stand by" la dessus.

Répondre à ce message
auteur
Marcel

le 14 novembre 2014 à 19:41

Contrôles automatiques : le Sénat veut serrer la vis !

Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Pourquoi ne pas s’interroger aussi sur la pertinence d’abonder les budgets d’associations parasites comme la LCVR par exemple ? Il me semble même qu’on gagnerait énormément à se débarrasser définitivement de la DSCR, qui apparaît de plus en plus comme la caisse de résonnance des lobbys de la sécurité rentière...

Répondre à ce message