Sujet

Pascal
le 16 mai 2014 à 16:53

Yamaha 125 DTLC (1982-92) : aventurière polyvalente

Commercialisée dès 1982, remaniée en 1984, vendue neuve jusqu’en 1992, la Yamaha 125 DTLC est une moto polyvalente et performante qui permet d’accéder au loisir sportif autant qu’au tourisme et au quotidien urbain.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 24 mars à 20:47

Yamaha 125 DTLC (1982-92) : aventurière polyvalente

salut, erreur ludo..... (tout le monde peut se tromper), mais pas de limitation de puissance des 125cm3 pour les permis b avant mars 1980 et pour les A1 avant janvier 1985. d’ailleurs ma premiere becane de plus de 50 cm3, je l’ai eue en avril 1982, une rdlc 125 de 21cv achetée chez maison laffitte moto . je l’ai gardée jusqu’en decembre 1983, date d’obtention du fameux A3 et l’achat de ma vf 750 custom....bon puis plein d’autres apres, et encore aujourd’hui. grand V à vous

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 mars à 10:51

Yamaha 125 DTLC (1982-92) : aventurière polyvalente

J’ai eu 16 ans ans en 1979 et j’ai passé ma licence A (un code moto) avant mon permis B en 1981 et aucune 125 n’avait de bridage à 15ch, j’avais une DTMX de 16ch les DTLC en faisait 22 en effet.

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 23 juillet 2018 à 14:41

Yamaha 125 DTLC (1982-92) : aventurière polyvalente

Hello , la réponse est NON
Le permis B , avant ou après 1980 ne permet d’accéder qu’aux modèles bridés à 15 CV maxi. Au delà , c’est permis A obligatoire et depuis toujours (enfin , au moins 45 ans , quand je l’ai passé...)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 juillet 2018 à 01:55

Yamaha 125 DTLC (1982-92) : aventurière polyvalente

Bonsoir,
êtes vous sur de l’information selon laquelle on peut conduire une 125cm3 de 22ch avec un permis B d’avant 1980 ?

Plutôt bien pour un outil bridé à 15 ch (13 à la roue arrière). Cela donne une idée du brio des versions développant 18,5 et même 22 ch, accessibles avec les permis A (moto) ou B d’avant 1980.
Merci de votre réponse.
Cordialement.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 mai 2014 à 16:04

Yamaha 125 DTLC (1982-92) : aventurière polyvalente

C’était un trail léger avec un petit mono bien vif mais surement pas une enduro.
J’ai possédé sa concurrente Honda MTX dans la version 200 de 26 CV, ces petits 2 temps à refroidissement liquide étaient formidables pour les chemins cabossés, les gués insondables, les sous-bois même bien raides, parfois même rouler sur un terrain de cross si équipée de T61 Michelin, mais elles étaient bien incapables de suivre une IT ou PE ou KDX(175) ou n’importe quelle 125 européenne de l’époque !
"140 compteur" et 4.5 L/100 ??? Ma 200 a parfois tutoyé le 130 par contre elle n’a jamais englouti moins de 6L/100 !
L’article aurait pu évoquer la DTR 125 ou 200 qui a suivi ces DTLC, de bien bonnes machines également.

Dommage qu’on ait plus maintenant en "trails" que des poussifs et pesants 4T bridés ...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 mai 2014 à 17:45

Yamaha 125 DTLC 1986 : l’aventurière polyvalente

concernant cette moto, vous pouvez visiter le blog de Baldo ! bien plus complet avec pleins de docs d’époque. tapez "blog dtlc" sur google et vous le trouverez !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 mai 2014 à 17:35

Yamaha 125 DTLC 1986 : l’aventurière polyvalente

quelques chiffres erronés : une DTLC monte a 120/125 grand maxi et consomme environ 6l au 100 !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 16 mai 2014 à 18:30

Yamaha 125 DTLC 1986 : l’aventurière polyvalente

a l’instar des grosses motos , voila un type d’engin qui n’existe plus : une petite moto bon marché , performante ,et dont le confort et les aptitudes routiéres permettent de tailler la route avec autant d’efficacité qu’un gros cube , surtout par les temps qui courent !, celle qui y ressemble le plus , la 125 varadero, coute 5500 E et est bien moins performante .

Répondre à ce message