Sujet
auteur
le 9 avril 2014 à 16:58

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Décliné en trois versions, plus adhérent sur le sec comme sur le mouillé et plus endurant, le Pilot Road 4 —le nouveau pneu sport-touring de Michelin— dispose d’atouts de taille au moment de succéder à son prédécesseur, le best-seller Pilot Road 3. Prise de contact.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Jean-Christophe

le 2 août 2016 à 11:21

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Pareil : excellent pneu, sur mes deux brêles (CB1000r et VFR1200). Je change à chaque fois Av ET Ar en même temps, qq soit l’usure. Sur le CB, je le garde 10-12.000 sans pb. Le VFR (en monte GT spécifique) bouffe un peu plus vite, mais il est toujours chargé (et en 170 cv surtout...). A 10.000, je change. Je précise que je roule à tous les rythme, sans vpenser à économiser la gomme.

C’est vraiment une super techno, et je suis bien d’accord avec les analyses précédentes, les progrès réalisés en 25 ans sont incroyables (pas que chez Michelin, d’ailleurs, même si ce sont les plus homogènes, pour ma part). J’ai même poussé jusqu’à rouler sur la neige (par surprise, hein), là où en 2005 j’aurais été obligé de m’arrêter au bord.
V

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 août 2016 à 10:11

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

je roule essentiellement en duo sur un 1250 bandit de 2010 je suis pleinement satisfait du pilot road 4
monte av et ar tenue de route et souplesse excellentes , sur route mouillée c’est le meilleur pneus que j’ai monté jusqu’à ce jour

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er août 2016 à 19:34

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

salut a tous, pour ma part, je l’ai testé a l’arriere seulement, lors de sa sortie, je me suis dis, bon, il est plus cher que les autres, mais, si il dure vraiment plus longtemps...why not ?
ben......franchement, pour moi, c’est de la merde...j’ai été surpris de voir que des commentaires positif, car, apres rodage du pneu, jusqu’a sa mort, ce pneu m’a toujours fais des glissettes la ou le pr3 ou le roadsmart ou le z6, meme brigd m’ont laissé tranquille...
le pneu a froid, c’est juste une horreur, a faible allure dans descourbes insignifiante, ppffuite ca glisse, atel point que j’ai fais plusieurs fois demi tour pour voir si il y avait quelque chose sur la route , et a chaud...ben des p’tites crasses aussi alors que le revetement était propre...
je change habituellement mes pneus quand il n’y a plus, mais vraiment plus de temoins, ben la..non..
et sur l’usure me demanderais vous...ben, g pas relevé le kmetrage, mais guere plus que les autres monte.
un ami avec qui je roule quasiment tout le temps m’as confirmé mes ressentis, lui 1200 XJR et moi 800 vfr de 98.
c’est juste des effets de mode et du commerce...et de la merde.... :)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juin 2016 à 08:06

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Pour moi, bon pneu sécurisant.
Mais l’arrière n’a pas fait plus de 7000Km de départementales et nationales sur une Z750.
Même en roulant toujours en allure balade faire 30000Km avec me laisse rêveur voir perplexe...

Sur un pneu AR toujours bon mais avec une usure des rainures de plus de 60% je trouve qu’il y a un très gros rensenti du passage sur l’angle.

Comme j’hévite de rouler sous la pluie, j’hésite entre reprendre le même ou essayer le ContiRoadAttack 2 EVO.

Répondre à ce message
Documents joints :

auteur
Anonyme

le 5 mars 2016 à 23:06

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

pas dur, les dunlop. D’autres questions ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 mars 2016 à 19:30

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Tu es très fort, indiques nous un pneu moto fabriqué en France et en plus de bonne qualité

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juillet 2015 à 23:43

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

bonjour
j ai monté des pilot 4 sur ma 900 nuda r AV et AR.
le pneu AR il est très bien sur sec il accroche une foi chaud sur le mouillé il donne confidence.
Le pneu AV ce n est pas la même chose sur les basses vitesse la direction est très dure voir limite casse gueule la moto refuse de tourner Le pneu se déforme.
Apres 50 km on tourne sur les cotés du pneus il n y a plus se phénomène, sur des freinages violents sur gravillons ou le mouillé le rainurage est efficace.
je remonterai le pneu AR mais l AV

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 25 juin 2015 à 07:30

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Perso, je roule depuis le dernier changement de gommes avec du Michelin Pilot (tout court) sur mon K-100 RS...

Gros progrès sur les gommes Michelin tourisme de la précédente génération montées sur la bécane lors de l’achat d’occase, particulièrement sur le mouillé... MAIS !

A l’époque il y avait déjà des Pilot multi-gommes en vente, hélas, pas dans les dimensions correspondantes à ma bécane. Je remarque que contrairement à de nombreux gadgets de toutes sortes dont il est facile de se passer quand on y réfléchit un tant soit peu, les pneus les plus techniques du marché sont souvent, voire toujours, produits dans les seules dimensions "à la mode"...

Pour moi, les pneus pour l’adhérence, comme la qualité et les performances de tous les éléments liés à la tenue de route et au freinage, sont primordiaux pour une VRAIE sécurité. Je continue de penser que la plus importante partie de la sécurité en moto repose sur la sécurité active et non sur les éléments d’"armure" dont on nous vante aujourd’hui les mérites (très relatifs avec le nombre d’obstacles rigides disposés le long des rues et des routes par rapport aux pistes de compétition actuelles) et qui font partie des éléments de sécurité passive au pouvoir de protection forcément limité.

Pourtant, à ma connaissance, aucun canard moto - même pas Motomag - n’a fait observer cette incongruité qui fait que les motards propriétaires de véhicules anciens (mais encore parfaitement dans le coup pour une circulation régulière sur route ouverte dans le trafic actuel) ne pouvaient bénéficier des dernières technologie en matière de pneumatiques faute de production des modèles les plus évolués dans les tailles ad-hoc.

FPW

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 octobre 2014 à 05:07

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Si on écoutait les râleurs, on roulerait encore en BFG ou en 4L fabriquées par la Régie chaussées en trx tout en fumant de la gitane Maïs, tout ça bien français , fabriqué en France pour des français payé par les Français ! => allé hop dans vos grottes :/ les poissards.
Perso 25000 bornes de bonheur en PR3 sur k1200r été, automne, hiver et printemps, j’ai qu’une hâte c’est qu’ils soient morts pour chausser une paire de Pr4 tellement ces nouvelles technos sont bluffantes...
Debout sur les freins au dessus d’un nid de pavés mouillés face à une Volvo 240 bien carrée qui fait demi tour impromptu en pleine nuit, y’a quinze ans c’était byby les amis, rentrer dans une grande courbe bien tassée sous la pluie avec une 206 qui décroche de l’arrière juste à sa droite y’a 15ans c’était byby les copaings, rentrer dans une belle courbe aveugle avec un bouchon en plein cintre y’a 15 ans.....
Motard depuis 20 ans et un demi million de bornes, une chose est sure : le progrès compte ! qu’il soit de France et de Navarre :) Profitons en avant qu’il ne soit trop tard.
Bonne route V
Fab

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 août 2014 à 15:57

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Voici le message que j’ai posé sur F800riders sur le PR4 (Sur une BMW F 800 GT)

Salut à tous
J’ai changé les Z8 d’origine de ma GT par des PR4 le 17 Juillet et depuis, j’ai fait 3900 Km
Après un petit rodage, nous sommes partis à deux + 40 kg de bagages jusqu’en Autriche via la Suisse et retour par l’Italie. Seulement 2 jours sans pluie, des dizaines de cols, de l’autoroute, des routes petites , moyennes et grandes.
Alors : même si je ne reprochais rien au Z8, les PR4 m’ont bluffé.
Ils se sont montré impériaux en toutes circonstances. Malgré un Top case de 14 kilos, les valoches et le SDS, la montée des cols (Furkapass, GrosGLockner, Stelvio, Forclaz) n’a été qu’un formalité. Prise d’angle sans soucis même sous la pluie, très bon feeling de l’avant. Bons partout et par tous les temps
En plus, je les trouve plus "confortable" que les Z8
Bref, je recommande chaudement (- de 300 euros tout compris)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 août 2014 à 20:09

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Il faudrait que vous passiez à Ladoux pour tout comprendre , j’y travaille depuis + de 30 ans( aux essais ), vous seriez surpris

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 juillet 2014 à 19:57

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Erreur cher ami !! Pour avoir eu dans le passé des pneus d’essais sur ma bécane je peux t’assurer qu’ils sont bien estampillés Michelin + quelques numéros suplémentaires sur le flanc. Sinon comment savoir ce qui le différencie des normaux....
Bonne route !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juin 2014 à 17:06

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

ouep , j’achèterai quand ils feront faire leurs pneus en France !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 mai 2014 à 06:17

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Ce serait cool d’avoir un comparatif avec les pirelli angel GT. Je roulais avant en Pilotroad2 et depuis que j’ai goûté aux angels, j’ai plus envie de remettre du Michelin.

Pour info : je roule en Deauville 650, et pas que pour des petites balades de 200 km, mais aussi pour des voyages de plus de 800 bornes.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 avril 2014 à 14:05

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

J ai fait 1500 avec un pr4 a m arrière et pr3 en fin de vie a l avant.
Pas mal de glissade, petite mais reprise doucement.
J au une f800s. J ai testé les pr2,3 et maintenant 4 pour l arrière.
L adhérence sur mouillé est toujours aussi bonne pas de temps de chauffe.
Mais les glissades, ça refroidi un peu.
Sinon bon pneu. Bien mieux que les bridgestone bigomme ou que les metzeler d’origine, bref ça me convient car je suis en confiance.
C est vrai que la mise sur l angle est plus progressive et moins casse gueule que le 2.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 avril 2014 à 11:27

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

zut, je trouvais le profil des pr2 parfait, par rapport aux pneus d’origine, même si je me suis fait avoir dans les tout débuts ( la moto s’incline très rapidement passé un certain angle, et j’ai faillis me casser la gueule pour tout dire ).
La longévité des pr2 ( 30mkm sur un b1200 avant et arrière), leur tenue de route sous la pluie, leur comportement en duo et chargé.... m’avaient bluffé.
par contre, je n’ai pas trouvé de différence avec les pr3, montés depuis 6m km, mon niveau de pilotage peut-être, hormis le fait de remplacer des pneus usés jusqu’à la corde par des pneus neufs.
Ce changement rapide des références ressemble à du marketing pour maintenir des prix élevés, alors que le pr2 suffit très très largement à mes besoins et compétences.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 21 avril 2014 à 17:19

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

salut a tous
a vous lire le pneu est bien mais je me pose la question suivante :
après avoir vu le gommard qui me parait franchement mou sur la bande de roulement faut il surgonfler ou sousgongler pour obtenir un pneu qui dure parce que sur route sèche et sous la chaleur tient il ses qualités ?(risque d’usure prématuré)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 avril 2014 à 17:24

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Les gars sont payés par le manufacturier.
Autour de Clermont, quand tu as 3 voitures de la même marque qui te doublent, avec des pneus sans référence, c’est Bib qui fait des essais routiers.

Quand c’est des Porche, ça semble sympa comme job.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 avril 2014 à 12:07

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

C’est trés vrai, mais il n’y a pas que la durée qui compte,
Qualités d’adhérence, comportement de la moto, c’est encore plus important.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 avril 2014 à 12:00

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Ce qui me gêne baeucoup c’est que Michelin s’entête à conserver le principe du bi-gomme à l’avant.
Perso je préfère mes Dunlop Roadsmart dont j’apprécie particulièrement l’avant, un classique monogomme.
Et en plus ces Roadmart sont fabriqués à Montluçon

Répondre à ce message