Sujet

Nicolas
le 26 mars 2014 à 16:44

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Le système était présumé redoutable, et cela se vérifie dans les chiffres. Selon Lefigaro.fr, les radars embarqués dans des véhicules de police banalisés ont « flashé » 300.000 conducteurs depuis mars 2013…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 23:18

Radars embarqués : premier bilan effrayant

T’as pas plutôt l’impression que les vitesses limites sont fixées de telle sorte que les radars continuent d’être rentables ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 21:15

Radars embarqués : premier bilan effrayant

il suffirait que l’on respect les limitations de vitesses pour que les radars ne servent à rien :-), alors pourquoi s’en priver . Maintenant bilan effrayant pour qui ?
c’est quand même un excès de qualification ça, ça va chercher combine de points le racollage actif de raleurs ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 20:14

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Je dirai la première réponse.
Je vois pas pourquoi le numéro du département influrait sur la conduite.
Donc, c’est pas comme le gruyère : plus y a de radars, plus y a de PV. Et plus y a de PV, plus y a de radars.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 19:35

Radars embarqués : premier bilan effrayant

N’était-ce pas pour des raisons techniques mettant en caus ela légalité du PV.
De plus il y a 20 ans la présomption de culpabilité du titulaire de la carte grise n’existait pas.
Cétait obligatoirement interception du véhicule et identification du conducteur.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 19:08

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Je dirai la première réponse.
Je vois pas pourquoi le numéro du département influrait sur la conduite.
Donc, c’est pas comme le gruyère : plus y a de radars, plus y a de PV. Et plus y a de PV, plus y a de radars.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 19:07

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Quel titre ! Racoleur, vous dites ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 18:30

Radars embarqués : premier bilan effrayant

"Radars embarqués : premier bilan effrayant"

Il faut la comprendre comment cette phrase ?
Effrayant pour qui, les usagers de la route, le comportement de ces mêmes usagers ou la méthode utilisée ??

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 18:26

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Si l’Ile de France est sur-représentée, ne serait-ce pas parce qu’il y a plus de ces engins flasheurs sur ses routes qu’ailleurs en France ? Ou est-ce vraiment que les Parigots et leurs voisins sont plus irrespectueux des limites ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 18:24

Radars embarqués : premier bilan effrayant

et les compagnies pétrolières !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 18:24

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Ca me paraît bizarre leur chiffre sur les grands excès de vitesse...
Imaginons que sur les 10% d’excès supérieurs à 30km/h, il n’y ait que 10% supérieurs à 60. Ca fait 1% du total.
Ca voudrait dire qu’ils estiment (je ne sais pas comment d’ailleurs) qu’il y a 300.000 excès de vitesse supérieurs à 60km/h ???
J’ai un peu du mal à le croire quand même...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 18:23

Radars embarqués : premier bilan effrayant

300 000 flashs en un an, ça fait un peu plus que 8 par jour…

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 17:56

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Et on fait tourner des bagnoles juste pour cramer de l’essence (peut-être même du gazole, quelle horreur)...
Finalement les seuls gagnants, c’est les constructeurs de radars.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 17:55

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Oui, enfin ça fait que 8 par jour. On est assez loin des records des cabines fixes !

Ceci dit, c’est surtout quand on voit le bilan des grands excès de vitesse qu’on rit... jaune. Contrairement à ce qu’avait annoncé le gouvernement quand il avait mis ces merdes sur la route, souvenez-vous, que c’était pour les grands excès de vitesse, on voit bien que les victimes sont toujours les automobiles qui font de petits excès de vitesse. Encore un mensonge de plus !

En tout cas, c’est moi qui vais bien rigoler dimanche prochain...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 17:50

Radars embarqués : premier bilan effrayant

pour mieux t’expliquer : un PV dressé par un radar automatique coute 13 E , le méme PV par un radar mobile mobile coute 41 E (source auto plus) , multiplie par 100 000 et mesure la perte de l’état .

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 17:39

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Pas rentable ! 180000 PV a 45€ ( moins de 20 km/h, je prend l’amende mini) ça nous fait 8 millions et 100000 €.
Il on de quoi les payer les meganes a 2 flics et il doit leur rester une sacrée somme après.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 17:34

Radars embarqués : premier bilan effrayant

Et pendant ce temps là on peut recevoir/envoyer des SMS, téléphoner, regarder (!) un film...etc etc pourvu de rester sous la limite.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 17:02

Radars embarqués : premier bilan effrayant

je suis tres étonné de la rentabilité annoncée du systéme , il y a 20 ans un systéme analogue existait deja et a vite été abandonné a cause du cout élevé de son fonctionnement car la voiture roule tout le temps et mobilise deux fonctionnaires , sachant qu’il existe des radars fixes infiniment plus rentables il est étrange que l’expérience perdure . on verra de quoi il en retourne dans un an .

Répondre à ce message