Sujet

François
le 4 mars 2014 à 14:33

MV Agusta F3 800 EAS : le sport avec maestria

Un an après la sortie de la sportive F3 675 et 6 mois après l’apparition du trois-cylindres de 798 cm3 équipant le roadster B3, les ingénieurs MV Agusta ont combiné ces deux éléments pour donner naissance à l’une des sportives les plus alléchantes du marché. Oui, rien que ça…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 7 avril 2014 à 01:01

MV Agusta F3 800 EAS : la daube avec maestria

Eh oui, on vit une époque formidable, surtout dans le milieu motard, où l’on préfère acheter cher de la mauvaise qualité comme mv, ducati ... pour pouvoir exister.
Pour paraphraser audiard, je dirai qu’une 125 cg qui marche ira toujours plus loin qu’une mv en panne.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 mars 2014 à 09:34

MV Agusta F3 800 EAS : le sport avec maestria

Mrs les dirigeants d’Agusta ,

Pour votre publicité, si vous voulez, vous m’en donner une et je me charge de me promener avec tous les jours promis .... Je veux bien faire ce sacrifice pour la marque moi .... Pas de problème suis fan !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 mars 2014 à 19:23

MV Agusta F3 800 EAS : le sport avec maestria

Ouai….Bien, a part les emmerdes…. j’ai un pote vers Beaune qui a une 675 F 3, un vrai nid à emmerdes !! Invendable en plus. Injection qui déconne, rouille sur les échappements, connexions électriques qui prennent l’eau, etc.
Et un SAV avec des hauts et des bas.
On est loin, très loin de la fiabilité d’une japonaise ou d’une Triumph.

Répondre à ce message