Sujet

Nicolas
le 8 octobre 2013 à 13:00

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Le débat sur une baisse de la limitation de vitesse de 90 km/h à 80 est relancé par la divulgation d’un rapport censé rester confidentiel. Un autre chiffre, confidentiel lui aussi, risque de le clore très vite : prendre cette mesure coûterait au minimum 51 millions d’euros.

Lire l'article
Tous les messages

Anonyme

le 10 octobre 2013 à 08:09

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

quand on voit le nombre d’accidents ou blessures interne ,(dixit :les kines,medecins ,radilologuesetc..)en vélos,chevaux,joggueurs au nom de l’écologie !!! on marche sur la tete !!!
quand on voit la gene occasionnée par ces gens (en campagne ) qui génent la circulation donc font polluer les autres pluss que de raison !!!!!et sont en cause mais pas punies !!!
une HONTE !!!!

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 octobre 2013 à 07:54

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Lier la diminution de la vitesse au cout de remplacement des panneaux, cela ne fait pas très sérieux !

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 octobre 2013 à 02:19

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

A 0 km/h chute totale des accidents, économie de vies maximale, relance industrielle (semelles) et agricole (foin pour les chevaux). L’autre option serait de creuser des tranchées tous les 100 mètres pour réduire la vitesse permettant d’éliminer le chômage.
Aucune illusion, 51 millions se combleront facilement avec les PV.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 22:27

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

On pourrait aussi ajouter le cout de la baisse de la productivité estimé à 8 milliards d’euros !!

Les Anglais, peuple éminemment plus pragmatique, commencent à en revenir de la politique du tout-radar. Et tiens puisqu’on parle des Anglais, c’est eux c’est limité à 60 mph, et ils sont meilleurs que nous question sécurité routière...

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 21:51

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Encore et toujours de la repression. Peut-être qu’un jour un gouvernement fera avant tout de la formation. Il y a de nos jours beaucoup d’endroits ou l’on ne peut rouler à 90 car il y a toujours un trainard qui roule à 70, et qui cré des ralentissements importants, cela énerve passablement ceux qui souhaitent rouler à 90 qui ne le peuvent pas et qui s’engagent souvent dans des dépassements hasardeux sous le coup de la colère.
De plus il ni y a pas que la vitesse. Combien de conducterurs ne mettent pas leurs clignotants, se servent de leur portable ( appel ou pire SMS), ?
Demandé a un automobiliste ce qu’est un angle mort ?

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 20:11

Beaucoup plus que 51 millions d’euros !

Euuuhhh....
Y a 10 ans, les clients des constructeurs de Bars ne se sont pas bousculés, non plus pour contrer l’embryon du CSA..
Et le pire, c’est que parmi ces "lopes" "bien pensantes" il y avait nombre de motocyclistes...
La peur de l’autre, sans doute....

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 20:05

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

je pense comme toi Marc il me semble que son intervention était très judicieuse et bien argumenté et totalement crédible. bravo à MR DARNICHE

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 19:51

Beaucoup plus que 51 millions d’euros !

C’est claiir que c’est une menace pour les constructeurs automobiles, qui curieusement sont les seuls à n’avoir pas réagi.
Comme il ya 10 ans.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 19:44

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Cette théorie fausse que ne se privent pas de répéter les médias et certains "experts auto-proclamés.

Tu répètes ça à la télé une bonne centaine de fois, ça fait des dégâts dans es tête.

Un mensonge dit une fois apparaît comme un mensonge.
le même mensonge répété 100, 1000 fois apparaîtra pour certains comme une vérité.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 18:32

Beaucoup plus que 51 millions d’euros !

La politique de répression va s’ajouter aux tarifs hallucinants des malus pour décourager les gens de changer leur véhicule : Les bagnoles moyenne gamme sont sévèrement touchées,pas de chance, ce sont encore celles qui sont fabriquées en France. Ça va faire comme les motos bientôt.

A 80kmh, mon grosmono de 2001 est parfait, et à 120 encore très à l’aise sur l’autoroute que je ne prend jamais avec lui. Alors pourquoi changer un truc qui ne coute rien à entretenir et à assurer pour une bécane beaucoup plus chère que je ne pourrai jamais utiliser légalement ?

Je sens que je vais garder mes véhicules longtemps, surtout que payer 8000 roros de malus pour une nouvelle caisse ... Ah c’est vrai, je me trompe, elle est immatriculée par ma société en Allemagne ... ouf !
C’est vrai que ça commence à poser un problème aux gros rouleurs français, car 60 000 km par an, ça se fait pas en twingo ....ou en zoé ?
On prend le train alors ? Bah un peu dur pour un agronome qui fait le tour des campagnes.

Je sais : en vélib ! Alphonse Allais voulait mettre les villes à la campagne, nos écolos vont mettre la campagne à la ville. Sauvé !
Les anciens travailleurs de l’automobile iront désherber les plate-bandes de carottes entre les rails des trams et on mettra des panneaux solaires sur tous les wagons de métro pour en finir enfin avec le nucléaire.

La vie est pas belle ?

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 18:31

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

C’est tout à fait vrai, "Talonnettes" a vraiment fait des dégats :

- cadeau empoisonné aux départements de bon nombre de routes nationales requalifiées en départementales.Comme si les départements n’en avaient pas déjà assez !
Et en plus quand une RN devient une RD,ça fait des panneaux à remplacer inutilement ou presque

- décentralisation : on désorganise à tout va, les gens qui connaissaient bien des routes sont priés de s’occuper désormais de routes qu’ils ne connaissent pas, les élus locaux ne savent plus à qui s’adresser. Le gars qui s’occupe de telle route est désormais souvent à plus de 100 km des routes dont-il a la charge.

En plus comme j’ai pu le constater , ça amène des choses curieuses en matière de signalisation, ceux qui décident des directions à signaler ne connaissent pas les flux de circulation locaux.
Sur le plan concret ça donne
Dans ma région au lieu de signaler la commune X, point de repère connu et carrefour de plusieurs axes il sont signalé le lac, Y situé 15 km plus loin.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 18:10

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

De toute manière, comme on va travailler le dimanche, il n’y aura plus de morts en sortie de boite le samedi (cqfd)...
Donc 10 km/h de moins pas la peine, vu que toutes les boites de nuit vont fermer et que c’est les jeunes et les motards (je te dis pas si t’es un jeune motard) qui se tuent sur les routes avec leur comportement à risque.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 17:01

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Le budget des routes a baissé pour l’état mais il est en train d’exploser pour les départements... Certains départements sont même incapables de chiffrer leur budget "route" tellement il y a de gabegie et de fonctionnaires territoriaux qui interviennent. Merci la décentralisation sur nos impôts locaux.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 16:07

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

La vitesse tue ?, la vitesse est responsable de tous les accidents d’apres ces lobbys sécuritaire et autres technocrates ? , alors il est de leur devoir ,puisqu’ils en sont sur, d’aller jusqu’au bout de leur logique en diminuant la vitesse a 35 km/H sur autoroute et 15 sur les nationales !, la se seront 3800 vies de sauvées qui pourront d’ailleurs aller mourir tranquillement du cancer ou d’autres chose vu que les crédits a la recherche médicale ont été alloués a l’achat de nouveaux radars .

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 15:56

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Pas tellement d’accord avec cette comparaison, les spéciales des rallyes c’est de la compétition sur route fermée. De plus des gens comme lui sont assez bien placés pour connaitre et parler de ce que sont les limites d’un véhicules contrairement aux dogmatiques du genre Fatale Chantal qui tinenetun discours du genre " à 89 km/h un véhicule est sur, à 91 il ne l’est plus".

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 15:37

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Darniche n’est pas le seul à ne pas voir la moto comme alternative à l’automobile.
- j’ écoutais l’autre samedi sur France inter de 14h à 15h l’ émission consacrée à l’environnement. Sujet les transports.
C’est affligeant de voir que des "experts" sur le sujet continuent d’opposer automobile et transports en commun en continuant d’ignorer du 2 roues.
- ce qui m’ afflige aussi c’est de voir que tous ces experts font totalement abstraction du problème de la spéculation foncière dans les grandes villes, ce n’est pas par plaisir que les gens se paient de longs trajets et bouchons quotidiens, c’est souvent qu’ils n’ont plus les moyens d’habiter prés de leur lieu de travail,
- je salue au passage la FFMC 69, la manif de vendredi dernier a permis à la Ville de Lyon de se souvenir que la FFMC avait à 2 reprises demandé à être reçue sur les sujets transports environnement.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 15:01

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Concernant ce problème il faut rester prudent, les particules fines proviennent aussi des chauffages.
Pendant la fermeture du tunnel du Mont Blanc, on a constaté la même présence de ces particules provenant des chauffages au bois.
Ce genre d’étude est dfificile vu qu’il n’existe pas d’un coté des gens vivant dans un milieu 100% sain et d’un autre d’autres gens vivant dans un milieu rempli de particules fines et rien d’autres.

D’autre part il convient de rester prudent lorsque que l’on compare des morts brutales (accidents, suicides...) à d’autres morts résultant d’ une diminution de l’espérance de vie.

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 15:00

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

" Le gars de la FFMC qui participait à la même émission, lui avait retorqué de l’air le plus tranquille qui soit (j’ai envié son calme, moi, je lui aurai collé un coup de boule à Darniche) : oui, enfin, il part pas à la guerre non plus"...

Le gars de la FFMC qui lui avait répondu ça, c’était moi.
Tous les matins, sur France Bleu, le père Darniche s’en prend aux autorités qui s’évertuent, pour des raisons idéologiques, à dégoutter les salariés de se déplacer avec leurs véhicules personnels pour aller au boulot, faute de mieux. Dans ce rôle là, Darniche est pas mal, il ne dit pas que des conneries. Le problème, c’est quant il parle des deux-roues motorisés non pas comme une alternative à la bagnole, mais comme une "bombe à retardement", une "catastrophe" (ce sont ses mots), etc... Il n’est pas contre la moto comme objet de plaisir et de loisirs, mais il ne comprend pas que cela puisse être un véhicule pratique en inter-urbain... ce qu’il voit en premier, c’est l’exposition aux risques et ça lui semble intolérable, c’est son point de vue et il le dit, même si nous ne voyons pas les choses de la même manière.
Mais à part ça, Darniche a des analyses très justes et très proches des nôtres en matière de sécurité routière. Il les exprime avec beaucoup de conviction et quand il interpelle des personnalités politiques de passage dans son émission, il le fait sans complaisance. Ses coups de gueule ont des accents de sincérité assez rares sur les médias de la part des chroniqueurs en général.

Quand on discute calmement avec lui, il reconnait l’utilité et la justesse des combats de la FFMC. Faut simplement être là pour lui rappeler.
Si ça vous gratte, n’hésitez pas à appeler France Bleu le matin entre 8 h 30 et 9 h.

Son intervention à propos de la sécurité routière sur Canal+ était assez bien, je trouve. Il ne défend pas la moto ? Bin ce n’est ni le premier, ni le dernier, voilà tout. Notre défense, c’est à nous de nous en charger... c’est comme ça depuis trente ans et c’est pour ça que la FFMC existe.

Salut et fraternité,

Marco

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 14:40

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Cette histoire qu’une partie des amandes des radars finance l’entretien des routes relève du foutage de gueule.
La manipulation est grossière.
- dans un premier temps on diminue le budget des routes (peu de médias en ont parlé).
- dans un second temps on lance un cri d’alarme : y pas assez d’argent pour les routes, comment on va faire ?.
- dans un 3ème temps on nous apprend que grâce à l’argent des "gentils radars" on par miracle trouvé de l’argent.

En fin de compte c’est pas compliqué de se moquer des gens

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 octobre 2013 à 14:35

Limitation de vitesse : 10 km/h de moins, c’est 51 millions d’euros !

Tu as raison. C’est un comble pour un gouvernement élu sous une bannière de gauche de faire des cadeaux aux plus grosses entreprises capitalistes ! Mais peut être que c’est juste un malentendu, peut être que quand Flamby a dit qu’il allait faire payer les "riches" il voyait comme riches tous ceux qui ont au moins les moyens de s’acheter une dacia ou une kymco d’occase.... Bon d’accord je sors :-)

Répondre à ce message