Sujet

Nicolas
le 6 août 2013 à 15:04

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Généralement bien informé, le site Abcmoteur.fr dévoile des photos de la nouvelle arme anti-vitesse banalisée du gouvernement français. Après la Renault Megane dci, voici la Peugeot 208.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 6 septembre 2013 à 17:06
auteur
Anonyme

le 11 août 2013 à 17:17

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

le marché automobile c est ecroulé . bientot la moto
et ils se demandent pourquoi !!!!..... avec la répression qu ont subit ( tout ca pour remplir les caisses de l etat ) pas étonnant vu comme ils gerent.
pauvre france

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 août 2013 à 15:32

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

j’ai entendu dire que les voitures banalisées avec radar embarqué (première génération) étaient livrées toutes équipées par une socièté et que cette socièté était payée avec l’argent des contraventions, donc pas d’argent à sortir par le ministere. Peut être est ce la même chose avec ces nouvelles bagnoles. Par moment les technocrates ont oublié d’être con, dommage.
Bonne route.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 août 2013 à 10:45

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Et l’histoire se répète. Les meganes qui prennent de face ? Pas grave, on n’a pas de plaque à l’avant !

Jusqu’à ce qu’il y ait un connard qui trouve inadmissible qu’on n’arrive pas a piéger, pardon réprimer, les motards et qu’on nous en impose une...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 août 2013 à 22:48

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

ils sont où tous les petits malins qui nous disaient il y a quelques mois "pas grave, on se méfiera des méganes" ? ça rappelle furieusement les premiers radars automatques "pas grave,ils flashent de face". Parfois, les motards sont aussi bêtes que les automobilites...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 20:05

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Justement j’avais étudié ça aussi, les films où on peut voir que bien de face. Ca n’enlève pas tous les risques, mais ça réduit déjà à 90% on va dire.

Le seul hic c’est que dit la loi par rapport à ça...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 16:17

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

J’ai trouvé quelqu’un qui est content : Montebourg ! La 208 est fabriquée en France alors que les Mégane ont été fabriquées en Espagne et Turquie. A quand les conducteurs en marinière ? Bon d’accord je sors...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 14:03

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Les évolutions techno, cela fonctionne dans les 2 sens.

Les prochaines générations d’avertisseurs de radars intègreront probablement une caméra avec un soft de reconnaissance de plaque couplé à une BDD de celles utilisées pour les voitures radar.

Pour le radar de stop, notez aussi que la tolérance de certification en dessous de 100km/h est en général une vitesse et non un % de celle mesurée (ex : tolérance de 5km/h puis 5% au delà de 100km/h).

Actuellement un radar qui mesure une vitesse zéro n’est pas homologable car entre 0 et 5km/h on est dans la marge d’erreur. Tout au plus on pourrait verbaliser celui qui passe le stop à plus de 6km/h, pas l’absence d’arrêt complet.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 13:56

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Les capteurs photo/vidéo sont très sensibles aux IR, c’est une faiblesse intrinsèque... mettez la led de votre télécommande face à l’objectif de votre APN et vous verrez clairement la LED IR de la télécommande s’animer dès l’appui sur un de ses boutons et surexposer la zone. Elle n’est pourtant pas bien puissante !

Des supports de plaque incluant une bordure de LED IR existent visiblement déjà.

En cas de bricolage perso, attention toutefois à faire en sorte que la les LED soient dirigées vers l’arrière et n’éclairent pas la plaque même indirectement : Il ne s’agit pas d’aider le flash IR de l’appareil photo de la voiture radar.

Ceci dit, encore plus simple surtout avec les plaques récentes entièrement lisses : Coller un "film de confidentialité" du type de ceux prévus pour PC portable ou smartphone, qui limitent les angles de lecture à une dizaine de degrés.

Surtout que je ne pense pas que les critères de visibilité d’une plaque d’immatriculation spécifient un angle de lisibilité. Si c’est lisible juste en face, je pense que c’est conforme.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 13:44

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Les 20km/h sont la connerie initiale... C’est 10km/h pour une limite < 100 km/h et 10% au dessus. Les 20km/h sont donc atteint... pour un usage roulant à 200.

Dans la majorité des cas, ce sera entre 10 et 15km/h.

Cad le différentiel de vitesse minimal permettant de dépasser un autre véhicule proprement et sans y passer des heures (en mode camion au limiteur), ce que l’on apprenanti il y a encore qq années en auto-école comme "bonne pratique".

Pauvre c..

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 11:01

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Ben aux industriels qui se toucheront les dessous sous la table avec les élus locaux grâce à notre pognon pour remplacer les panneaux. Et ça ne grèvera même pas le budget de Flamby, puisque aujourd’hui, grâce à la décentralisation, les nationales sont minoritaire parmi les voies de circulation, pour les changements de panneaux, le gros de la facture ce sera pour les communes et les départements ; et pour les autoroutes, une petite augmentation plus élevée que le coût des panneaux et ce sera même du bénef’ sur le dos des usagers. Autre question ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 09:56

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

les motards n’ont plus besoin de moto vu qu’ils sont dans la voiture hahaha

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 09:43

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Répression, verbalisation, bientôt 120 sur autoroute, 30 en ville, alors pourquoi ne pas obliger les constructeurs à ressortir une bonne vielle 2cv qui ne pourra pas dépasser le 110 kmh et puis aussi pour les vêtements pourquoi ne pas ressortir ces bonnes vielles blouses bleues marine à col ras dont-il doit rester quelques stocks du coté du soleil levant, vous avez dis démocratie, liberté à oui !!! on vous répond égalité, moutons !!!!
Pour le téléphone en voiture au lieu de verbaliser pourquoi ne pas installer un brouilleur dans chaque véhicule ce serais beaucoup plus efficace et sauverait de nombreux motards victimes de ces gens qui à peine sortis de chez eux empoignent leurs portables comme si le monde dépendait de leur connexion.
Pour les économies, les mêmes qui ont préconisé la suppression des panneaux indicateurs de radar et leur remplacement par des radars "pédagogiques" préconisent aujourd’hui la repose des panneaux qui bien sur ont entre temps étés ferraillé, ces radars pédagogique qui ne sont pas soumis aux contrôle des poids et mesures et qui donnent pour la plus part des indications pour le moins fantaisistes, et dont l’entretien est nettement plus onéreux qu’un simple panneau qui se lave quand il pleut, cherchez à qui profite cette gabegie ??????

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 09:23

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Et en plus il faut voir la gueule de la bécane : L’autre jour il y avait des 421 arrêtés à côté d’un feu, et bien je n’aurais pas voulu rouler sous la pluie avec des pneus arrière aussi lisses !! On est verbalisés pour beaucoup, beaucoup, mois usé...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 08:22

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

100 véhicules à 70.000€ pièce...! Je croyais qu’il fallait faire des économies. Oui, elles sont faites au détriment de la sécurité : les gendarmes motocyclistes ne pourront avoir qu’une moto pour 4 motards....faute de budget, alors que la présence d’un gendarme à moto est beaucoup plus dissuasive et sécuritaire, qu’un radar caché qui n’empêchera pas les gens de bruler un stop, de tourner à gauche sans regarder dans le rétro, de griller la priorité le téléphone à la main...Ce n’est pas la vitesse qui tue, mais le comportement irresponsable et dangereux de la majorité des usagers de la route, comportement favorisé par la fausse notion de sécurité acquise par la répression.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 août 2013 à 00:02

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Bon ok PÉNIBLE , bref je résume ces radars sont de la merde , les riches peuvent rouler vite et font vivre les avocats , les vendeurs de super caisse etc. , la classe moyenne se démerde en payants tout puis deviennes des futurs pauvres , et les "pauvres" eux coûtent chères car il ne font pas fonctionner le business !! En revanche nos gouvernant, développent ainsi un vivier de bons électeurs en concervant ce système .

Bon j’arrête l’herbe de Provence :-)

Bonne route

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 août 2013 à 23:18

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

surtout que croire des promesses qui n’ont jamais été faites, ce n’est même plus de la naïveté...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 août 2013 à 20:46

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Si vous changez de voiture, boycottez les 208 et mégane. Moins il y en aura, mieux on repérera ces poisons de notre vie.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 août 2013 à 14:58

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Bien vu PÉNIBLE....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 août 2013 à 14:58

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Enfin plutôt de la gueule des naïfs qui ont cru bêtement ses promesses.

Le chômage augmentent sans cesse, les impôts, n’en parlons pas et le nombre de taxes est sans limite....

Répondre à ce message