Sujet

Anonyme
le 10 avril 2016 à 12:00

10 conseils pour rouler sous la pluie à moto

La pluie a ce petit quelque chose de primesautier qui lui permet de s’inviter tout au long de l’année. Printemps, été, automne, hiver... Aucune saison n’est épargnée et il est toujours possible de se faire copieusement rincer chaque jour de l’année (y compris au Sud de la Loire). Voici donc dix conseils pour adapter sa conduite à ces conditions météo particulières.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Totoche44

le 18 novembre 2015 à 21:29

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Moi depuis que j’ai failli me vautrer sous la pluie à cause d’un "fleuve" de gas-oil invisible, je flippe grave et essaye, je dis bien essaye, toujours de me positionner en évitant la portion de la route où les diesels peuvent dégueuler, mais on gagne pas à tous les coups...
Se méfier en particulier des ronds-points proches des stations et s’asseoir sur le code avec une trajectoire la plus proche possible de l’intérieur (j’en connais un où ça arrive régulièrement - perso deux fois en voiture et une fois à moto), avec un minimum d’angle.
Quelque fois il y a l’odeur mais sous un intégral c’est rare.

Répondre à ce message
auteur
Gallinéo

le 18 août 2015 à 13:59

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Mes pratiques a moi qui peuvent servir de conseils à certains :
- réduire la vitesse et augmenter les distances de freinage
- notamment quand il pleut alors qu’il n’a pas plus depuis longtemps
- éviter plaques d’égouts, passages piétons, autre signalisation au sol, passages à niveau, flaques et trous cachés par les flaques
- penser aux autres (autos qui n’ont rien compris à la pluie qui tombe sur les routes )et qui continuent à rouler comme des dingos
- avoir un equipement qui va bien

Répondre à ce message
auteur
GUY

le 25 juillet 2015 à 22:15

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Eh bien, moi j’ai aussi une road king et j’ai fait 20.000 bornes dont un seul trajet sous la pluie. Ouf ! quelle surprise aussi ! Je roule avec les pneus d’origine (dunlop je pense) et effectivement, je ne me sentais pas du tout à l’aise. Mon instinct de préservation m’a soufflé à l’oreille de réduire significativement ma vitesse jusque environ 50 km/h. Là, ça allait mieux...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 13 juillet 2015 à 19:43

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

j’ajouterai : ramollir ses suspensions car les roues doivent rester le plus possible en contact avec la route

Répondre à ce message
auteur
Rod

le 3 mai 2015 à 23:08

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Moi je roule avec une Harley, et quelques soient les pneus, je galère sous la pluie. Est-ce l’empattement, le couple et les pneus diagonaux… en tout cas, j’ai beaucoup de mal a prendre les virages rapidement sous la pluie et je me méfie des freinage. Avec les pneus Pirelli Dragon conseillés par Moto magazine dans son test, c’est mieux sous la pluie, mais c’est pas encore parfait. Mieux que mes Dunlop d’origine en tout cas… D’autres expériences sur Harley ?

Répondre à ce message
auteur
marconounours

le 3 mai 2015 à 16:04

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Bonjour à tous,
Je viens d’avoir mon permis en octobre et hier j’ai roulais pour la première fois sous la pluie, j’ai chasser plusieurs fois du pneu arrière mais rien de méchant, j’ai peut contrôler, en plus de la pluie se méfier des gravillon sur la route ;
Ca n’arrange rien mais en faisant attention dans les virages et en roulant doucement ça la fait.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mars 2014 à 23:55

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Toujours sécher ses disques de frein aussi, par exemple freiner juste après le départ pour chauffer les disques et chasser l’eau stagnante.

Surtout si la moto était exposée a la pluie.

Car un système de freinage humide allonge significativement la distance d’arrêt.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 septembre 2013 à 08:42

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Super vos conseils je suis jeune motard et met en pratique beaucoup de ceux du site, pour la sécurité des équipements et la conduite.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 mai 2013 à 11:35

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Sur un pneu moto homologué route, il semblerait que les scultures ne soient en réalité là que parce que le controle de leur profondeur est le seul moyen simple de mesurer l’usure du pneu.

Sinon, elles sont plus un problème qu’autre chose (effets parasites, d’autant plus néfastes que le pneu est adhérent et "colle" à la route) obligeant à des dessins plus destinés à éviter louvoiements et autres sur l’angle qu’a évacuer l’eau.

Il n’y a que sur boue/neige que les scuptures ont un sens sur un pneu rond et généralement il n’y en a pas assez sur un pneu route pour qu’elles soient efficaces (il faut un pneu mixte trail).

D’expérience, un pneu moto route "rincé" niveau sculptures sous une pluie battante, il faudra généralement dépasser 180/200km/h pour commencer à ressentir un peu d’aquaplanning de temps à autres dans une situation ou à 120/130 en caisse avec des pneus neufs tu voles déjà plus sur le mur d’eau que tu ne roules, obligeant déjà à modérer sa vitesse.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 mai 2013 à 07:38

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Tu as bien raison Gwen.
Le goudron fondu qui remonte en surface c’est le pire.
Sur le réseau secondaire,( on pourrait même dire tertiaire) vu le peu d’entretien, sur certaines routes c’est à tous les virages qu’on rencontre ces splendides plaques noirs parfaitement lisses.
S’il pleut, adherence proche du zero et s’il fait trés chaud, la moto flotte dessus en bougeant fortement. Pas rassurant du tout.
Faut faire gaffe en permanence et diminuer la cadence, je connais pas d’autres remedes.
Enfin si, embaucher dans les conseils géneraux et communes pour l’entretient des routes et y consacrer un budget plus important.
La mode imposée pour l’entretient du réseau routier trés secondaire c’est ce qu’ils appellent" le point à temps". Ils bouchent un trou par ci par là avec une brouette de goudron, la route devient toute cabossée et au bout de 10 à 15 ans ils se décident à enfin la refaire car elle ressemble à un chemin et nous on saute dessus comme des kangourou.
Dans notre France rurale ça se passe comme ça.
Quant je m’aventure (et c’est souvent) sur ce réseau trés secondaire je roule en moyenne à 50-60km/h ; plus ça craint.
Bonne route à tous.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 mai 2013 à 20:59

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Salut à toutes et à tous.

Je roule souvent sous la pluie.... ben oui ça fait 6 mois qu’ils pleut tous les jours ou presque.
1er conseil des pneus plus adapté à la pluie sont conseillé et je vous assure que ça n’enlève rien sur route sèche.
2ème. Quand il pleut.... ne pas hésiter à sortir et à rouler, on arrive aussi à prendre de l’angle, mais le but est de rouler sans risque, alors rouler pour que l’état de cette route ne nous face pas peur.
Plus on roule sous la pluie plus on se trouve à l’aise.
Bonne route et
gazzzzzzzz

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 mai 2013 à 11:02

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

si tu relis l’article, tu verras que l’histoire des sculpture, ce n’est pas au sujet des pneus piste homologués route.

Si y’a pas de risque d’aquaplaning, pourquoi les constructeurs font des scuptures sur les pneus alors ?

Quant à ce que tu dis sur les pneus bas de gamme, tu as raison. Mais on ne les trouve pas sur des motos susceptibles de recevoir des pneus piste. Exemple type : la 125 ybr. Quant au verglas d’été, pour l’instant, on ne risque rien...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 22:12

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Vieux motard que j’aimais... :+)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 21:31

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Peindre plus loin ferai encore plus chier les piétons qui doivent déjà marcher plus pour traverser une route où il n’y avait avant qu’un simple carrefour et maintenant un giratoire... ce n’est pas une solution.
Par contre utiliser des peintures non glissantes serait amha bien plus efficace. Leur utilisation est aujourd’hui bien trop rare.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 19:12

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Pas des vacances : j’habite et roule tous les jours en "Celtie" !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 18:27

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Faudrait peut être ne pas oublier que certaines régions montagneuses sortent à peine de la neige et que pour elles (nous !) la pluie est déjà un "mieux".
Et puis, un énième rappel n’est jamais inutile !
A voir le nombre de cols, et pas forcéments les plus hauts qui sont loins d’être ouverts, Que dire des cols les plus emblématiques par leur altitude...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 18:18

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Oui, mais bon,... c’est le propre (si je puisle dire ainsi) des tests de roulage... tu as la réponse APRES ...
Bon d’un autre coté, si tu as programmé des vacances en "Celtie"....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 16:37

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Proposer en mai des conseils pour rouler sous la pluie, alors qu’ il pleut tous les jours depuis 6 mois ?
Je peux rigoler ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 13:11

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

11ème conseil :
greffer un chalumeau sur la roue avant pour "sécher" la trajectoire....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2013 à 12:05

10 conseils pour conduire sous la pluie à moto

Le conseil concernant les pneus circuits homologués route n’a pas lieu d’être. Enfin pas pour la raison citée (moins de sculptures pour favoriser une surface de contact plus grande avec le bitume).

La forme ronde fait que pour risquer l’aquaplanning à moto il faut vraiment y aller ou vouloir attaquer un mur d’eau.

Par contre, un pneu qui va encore moins bien chauffer qu’un pneu route dans ces conditions... ca joue peut-être un peu.

Ces pneus sont en tout cas bien meilleurs que bien des bas de gamme montés d’origine sur trop de motos... ou des diagonaux de modèles anciens.

Non, le véritable pb c’est vraiment le verglas d’été. Lié à la diesellisation du parc auto crachant ses suies grasses, ceux qui ont 2 décennies de permis ou plus peuvent mesurer l’évolution d’un problème que personne n’a à ma connaissance étudié.

Et sur un sol au coef d’adhérence zéro, qqsoit la qualité du pneu, cela gissera toujours : Zéro fois n’importe quoi ca fera toujours zéro.

Répondre à ce message