Sujet

Fabien
le 9 avril 2013 à 18:49

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Après avoir neutralisé des radars automatiques, deux motards CRS de Lyon viennent d’être entendus par l’IGPN (Inspection générale de la police nationale), la police des polices. Souvenez-vous : en novembre 2012, nous vous parlions de ces deux policiers qui scotchaient des sacs plastiques sur les radars.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 12 avril 2013 à 12:57

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

En novembre 2009, j’étais sur l’A6, dans l’Yonne. Temps magnifique, j’allais en Normandie au guidon de ma Guzzi Calif’. Je roulais à 150 (ben oui !), tranquille, quasiment personne sur la route. Je ne mettais personne en danger, ma bécane était en excellent état, donc aucun scrupule à rouler en excès de vitesse.

Arrivé vers Tonnerre, je vois deux feux dans mon rétro, sans y faire attention plus que ça. Trente secondes plus tard, alors que je dépassais une voiture qui circulait sur la voie centrale, je rejette un coup d’oeil dans le rétro et là, surprise ; un carénage bleu marqué "Gendarmerie" apparaît sur le miroir, accompagné d’un appel de phare. Instinctivement, je regarde mon compteur...150 ! "J’suis mort !" ai-je pensé. Résigné, je me cale à 130, sur la file de droite, et j’attends... Je vois arriver à ma hauteur un grand gaillard, droit comme un "i" au guidon de sa Béhème. J’étais comme un c..., pensant à la route qu’il me restait à faire et au PV qui m’attendait.

Le mec me regarde avec un grand sourire, désigne ma moto avec son index, puis pointe son pouce gauche vers le haut. Vu la situation, j’ai cru qu’il se moquait de moi dans le style : " Ta bécane marche trop bien". Je lui réponds avec mon pouce, et le type part comme une balle. Arrive le second (que je n’avais pas vu). Il se plante à ma hauteur, me sourit et fait un moulinet du bras gauche, un peu du genre "suis nous", et part comme une balle. Bon...Quelques kilomètres plus loin, je vois les deux pandores arrêtés sur une aire de secours, en train de chercher dans leurs sacoches. N’ayant pas compris leurs intentions, je décide de m’arrêter afin d’éviter tout malentendu.

Je m’arrête donc devant eux, et le chef me dit : "Qu’est-ce que vous voulez ?". " Ben, vous ne m’avez pas dit de vous suivre ?" Et le mec me répond : " Pas du tout ! En fait, je disais aux collègues que je voulais acheter une Calif’ et je tombe sur vous. Elle marche bien la vôtre !" Ensuite, conversation sur la bécane, et le second gendarme de me dire : " Ici, on n’arrête jamais les motards", tandis qu’il sortait ses jumelles-laser...

Après être reparti, je me suis arrêté faire le plein, et grignoter un bout vers Auxerre. J’avais garé ma bécane devant le bâtiment, et voilà que se pointent trois ou quatre camions de gendarmes mobiles. J’étais en train de manger à côté de ma moto, et les bleus se pointent ; quasiment tous m’ont souri en passant devant moi !

Bref, ce long discours pour dire qu’il existe des policiers et gendarmes qui savent oublier leur uniforme pour faire la part des choses et faire preuve de tolérance ( j’ai connu l’inverse, aussi...). Ces mecs ont bien compris que, même en excès de vitesse, je n’étais pas un abruti. D’ailleurs, si ces deux gars font partie du forum Motomag, je les salue.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 avril 2013 à 12:14

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Ces deux policiers sont des hommes, avec familles et amis. Je ne suis pas un tenant du laxisme et il est nécessaire d’avoir des forces de l’ordre pour faire respecter les lois et décrets. Par contre, il arrive un moment où l’abondance de répression devient une injustice flagrante, où les lois ne sont plus "justes", au sens premier du terme.

Nous sommes dans un pays en voie de paupérisation. Les Français (et non les "gens" comme disent les politiques et les médias), subissent le chômage, des salaires indignes, des restrictions budgétaires croissantes et une classe politique qui ne les respecte pas. L’ambiance générale est au marasme, et les Français subissent courageusement les efforts demandés par les irresponsables qui tirent notre pays vers le bas.

Dans ce contexte, l’apparition des radars fixes est ressentie comme un nouveau moyen agressif de taxer le quidam, tout ceci au nom du sacro-saint principe de la sécurité routière, principe qu’il est même interdit de discuter sous peine de passer pour un dangereux criminel. Nous revenons insensiblement à une période d’inquisition, avec les chevaliers blancs auto-proclamés qui disqualifie le bon sens populaire en le nommant "populisme", néologisme en "-isme" qui a remplacé le fameux "fascisme" utilisé à toutes les sauces pour discréditer ceux qui osent protester contre cette dictature du bien-pensant.

Alors, je soutiens ces policiers qui se sont rebellés contre une injustice de plus. Ces types, pourtant aux excellents états de service, ont des valeurs humaines. J’imagine qu’ils en ont eu marre de constater les abus de pouvoir d’une administration qui ne cherche qu’à renflouer les caisses de l’ Etat sous couvert de sécurité routière. Certains pourront penser qu’ils auraient pu démissionner, mais je pense qu’ils ont continué à remplir leurs missions avec conscience.

Leur geste est symbolique et révélateur, peut-être, d’un profond malaise au sein des forces de l’ordre. Pendant ce temps, les élus, ministres, grands patrons, artistes et sportifs continuent de frauder allègrement, avec les meilleures excuses du monde...

Quand le poisson pourrit, c’est toujours par la tête qu’il commence.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2013 à 20:33

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Et la suppression de l’obligation du brassard, qui est à mon avis la seule vraie mesure du début du quinquennat Hollande...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2013 à 19:04

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

"Le peuple francais a élu Mr HOLLANDE qui a clairement dit pendant la campagne qu il continuerai la repression"

Ca n’est pas tout à fait exact. Il a indiqué à plusieurs reprises (et fait indiquer par ses lieutenants chargé de la sécurité routière) qu’il entendait privilégier formation et prévention.

Il est revenu sur un paquet de choses faites sous Sarko, mais pas sur la politique du radar. Encore une promesse non tenue ?

Quant aux autres, c’était pire ! Tous voulaient continuer la politique de répression. Hollande était le plus "mou" sur le sujet.

Leurs réponses, à tous, semblaient d’ailleurs être un copier-coller de la propagande de la DSCR. A croire qu’ils n’ont aucune initiative intelligente sur le sujet, et qu’ils font une confiance aveugle à l’administration.

Le seul truc à mettre vraiment à l’actif de Hollande, c’est le (re)lancement du CNSR sur la base d’un "parlement" de la sécurité routière...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2013 à 18:23

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Des "imbéciles" qui "méritent leur révocation", depuis quand un flic a le droit de rendre justice ? Pas en France que je sache.

Tu te fais "insulter tout les jours", et tout les jours tu traites les gens comme des délinquants, même quand ils n’ont rien à se reprocher. Et pourquoi les gens qui ont eu affaire à tes collègues ne serait-ce que pour un contrôle d’identité ont des reproches à leur faire sur leur comportement ? C’est à l’école de police qu’on t’a appris à traiter les gens comme ça ?

"pourquoi devrais je enraye le systeme" et "quand ton patron te demande un de faire un truc [...] tu le fais", et pourquoi tes patrons ils ont tous des problèmes avec le concept d’honnêteté et pourquoi ils ont besoin du SPHP pour faire taire les opinions même après la fin de leur mandat ?

Les gens ont voté pour le candidat Hollande ou contre le candidat Sarkozy ? Hein ? D’après toi ? Qu’est-ce qu’il en pense ton devoir de réserve ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2013 à 18:07

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Les fraudeurs ne sont pas forcément riches, les procédures ont un coût, surtout si les gens ont leurs biens à l’étranger.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2013 à 12:36

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Moi il y a une chose que je ne comprend pas. Pour ce cas, puisque ça touche les revenus de l’état, l ’IGPN met le paquet pour retrouver ces deux policiers. A côté de cela, quand il y a reportage sur divers trafiques (plaques d’immatriculation, vol d’identité......et tant d’autres choses) là, les protagonistes ne sont pas inquiétés. Pourtant quels emmerdements pour le simple citoyen. M.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2013 à 12:30

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

C’est une enquête administrative pour l’instant, il ne peut donc y avoir relaxe (on n’est pas au pénal, enfin pas encore).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 avril 2013 à 07:34

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Ces policiers sont des imbeciles, et meritent leur revocation. On peut faire le truc mais pas en tenue. la politique du chiffre continue et même s accentue.
Oui y a un raz le bol chez nous les bleus mais même si nous pouvons retourner la situation, en freinant notre activité, nous risquons de lourdes sanctions.
Je me fais insulter tout les jours, quand je suis blessé les auteurs des violences sont relaches, on me supprime mes vaccances, et je passe sur les suicides etc etc.
Une question : Vu ce que vous pensez de moi, pourquoi devrais je enraye le systeme au risque de perdre ma paie qui fait vivre ma famille.
Quand ton patron te demande de faire un truc qui te plait pas, tu le fais, t as pas envie de te faire virer, bein nous les bleus c est pareil.
Le peuple francais a élu Mr HOLLANDE qui a clairement dit pendant la campagne qu il continuerai la repression, il fallait voter pour ceux qui y renoncaient. Perso prefere payer que de voir la borgne a l elysée

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 22:39

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Etonnant de la part de motards Police, beaucoup plus "sensibilisés" à faire respecter le code de la route - c’est leur mission principale - les radars étant pour eux des auxiliaires destinés à accroître la répression des infractions routières, et sensés soulager leur activité, et non les remplacer ! Il s’agit là, dans le reportage en tout cas, de fonctionnaires non motocyclistes ("Piétons" dans un langage initié), les motard portent toujours des bottes et les "piétons" des chaussures type Rangers. L’action de ces fonctionnaires est vraiment personnelle et n’a rien à voir avec un quelconque malaise dans la Police (un radar aveugle n’étant pas un policier ou un gendarme !).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 15:41

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Pas arrêtée par Valls ?
Il y a mieux que d’arrêter ou de freiner une enquête (méthode Sarko).
C’ est d’arriver à ce que ces policiers honnêtes et courageux soient relaxés au vu de leurs bons tétas de service.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 15:09

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Oui, sauf que là, il ne s’agit pas de flics véreux, pour lesquels d’ailleurs il semble que l’IGPN se montre moins "enthousiaste" à intervenir.

Là, il s’agit de flics, qui contrairement à ceux de la BAC de Marseille, par exemple, vont bénéficier d’un gros capital de sympathie.

Le fait même que TF1 ait choisi de faire ce reportage montre bien le malaise grandissant dans la population française vis à vis du radar-racket.

Si l’IGPN est con au point de ne pas s’en rendre compte, c’est sur l’IGPN que les medias vont finir par tomber... après la DCRI mis sur le grill en ce moment avec l’affaire wikileaks...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 15:02

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Peut-être mais, vu le malaise dans la police, j’ai comme l’impression que si ces policiers sont lourdement sanctionnés , ça risque d’ être la goutte d’eau qui ferait déborder le vase.
Ces policiers ont-ils dégradé un bien d’ Etat ? NON
Ces policiers ont-ils racketté des gens ? NON
ils se sont même opposés à un racket. Ce sont donc tout le contraire de ripoux.

A mon humble avis certaines personnes feraient bien de réfléchir aux conséquences d’une éventuelle condamnation de ces policiers.
SI des citoyens en venaient à manifester pour défendre ces policiers, ça serait lourd de conséquences.

Et si fatale Chantal manifeste sa colère, alcootest, examen psychiatrique et 48 h de garde à vue !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 14:17

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Ces deux là sont surtout naïfs ! quand on est flic, qu’on enfreint la loi et qu’on le fait savoir dans les médias, il faut s’attendre à être démasqué ! Les bœufs carottes ont du mettre les bouchées doubles sur ce coup là, pour l’exemple !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 13:14

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Ouaip ! Sarko n’est plus là mais ses méthodes ont visiblement plu à certain(e)s !
En tout cas l’ordre de poursuite a pu venir de haut (du cabinet du Ministre ?) ou tout au moins n’a pas été arrêté par VALLS... Je suis d’accord avec Frédéric : Au delà de la sanction de ces deux fonctionnaires c’est de l’intimidation envers les citoyens qui envisageraient de témoigner ou même simplement d’informer les médias. Sans être carrément du Franco il y a quand même comme un cousinage :-(

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 11:17

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Oh que oui, les années Sarko (intérieur + eliysée) ont fait des dégats.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 avril 2013 à 10:39

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Tout autant que la défense du CSA, cette action est une attaque indirecte contre la presse et les médias. Pas que je défende TF1 ou même la télé en général, mais quand même, Cette opération vise peut-être avant tout à dissuader de témoigner dans les médias, pour ne pas valoriser ces actes de résistance citoyenne.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 avril 2013 à 22:23

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

L’’IGPN devrait s’inquiéter davantage du malaise qui règne au sein de la police.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 avril 2013 à 21:26

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

Tout à fait, je n’aurais pas dit mieux.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 avril 2013 à 21:25

Les policiers qui neutralisaient les radars entendus par l’IGPN (+vidéo)

ils ont travaille pour les usages aux usages de les defendre

Répondre à ce message