Sujet

Nicolas
le 19 décembre 2012 à 16:19

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Quand un nouveau tramway crée l’insécurité routière qui aboutit à la mise en place d’un radar automatique fixe… C’est l’histoire vraie du cours de Vincennes, dans le 12e arrondissement de Paris, depuis le 15 décembre 2012.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 22:06

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

"puisque que c’est systématiquement un panneau pédagogique qui est installé en amont" Ben non, justement, ce n’est pas systématique. Je ne suis même pas sûr que ce soit 8 fois sur 10 comme tu le dis ensuite. Et, ce n’est certes que mon observation personnelle, mais aucun des pédagogiques que je connais, installés avant ou après la décision de retirer les panneaux qui indiquaient les radars, n’est suivi d’un flasheur. Toujours selon mes observations personnelles, même les radars encore indiqués (le retrait des panneaux a semble-t-il été suspendu, car il en reste un paquet, de panneaux) provoquent des pilages intempestifs de la part d’ahuris (qui sont en plus souvent même pas en excès de vitesse !)... Face au risque (réel ou non) de se faire verbaliser, l’usager de la route a des réflexes, disons, primaires ! Panneau ou pas, pédagogique ou pas.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 21:07

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Oui, si tu veux.

Dans ce cas, plus aucun nouveau radar installé puisque que c’est systématiquement un panneau pédagogique qui est installé en amont.

Du coup, si pour toi, avec un pédagogique, ce n’est pas signalé, j’ai une solution.
Qu’on enlève ces panneaux pédagogiques qui précèdent un flash.
Là, du coup, ce ne sera pas signalé. Pour de bon.

Je te laisse imaginer les cartons (mecs qui pilent à la vue d’un radar) et le nombre de flashs par jour !!!

Avec ces panneaux pédagogiques, 8 fois sur 10, il y a un radar derrière, on le sait bien.
C’est déjà ça...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 19:04

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Remettez-nous au moins les panneaux, b... de m... !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 18:29

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Toi, jjppappy, tu sembles homophobe et banlieusarophobe : je suis pas sûr que ce soit mieux ! Un tramway "sans but si ce n’est que relier des banlieues ou l’on met le feu aux voitures" bah oui, c’est vrai, dans les banlieues, il n’y a que des types qui crament des bagnoles, alors pourquoi désenclaver les banlieues, hein ! Laissons donc les ghettos de ghettoïser encore plus, histoire que ça craigne toujours plus : c’est ça ta solution ??! Bon, au moins, ça te fera toujours des raisons pour déverser son fiel indigeste de vieux réac’ !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 18:21

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Ben, du coup, même réflexion : les "pédagogiques" ne sont pas automatiquement suivis d’un "flasheur". C’est donc inexact de dire qu’ils sont signalés...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 17:20

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Donc, c’est bien ce que je craignais.

Foutre un panneau qu’on va être tenté de lire pour connaître sa vitesse va détourner les yeux du conducteur de la route et lui faire prendre le risque de taper le carton dans un piéton...

A Paris, il y a vraiment des baffes qui se perdent !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 16:41

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Quand je dis signalé, je dis bien sûr par un panneau "pédagogique".

Les anciens panneaux (type 4m par 3m) n’étant plus installés.

Il y a juste un panneau indiquant la vitesse à laquelle on roule et 20/30 mètres plus loin, le radar.

Tout simplement

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 12:16

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Sur cette base là, pour éliminer tout risque, on peut tronçonner la ligne en portions de 5km, comme ça on est sûr qu’il n’y aura pas de perturbation pour tout le monde, vu le risque potentiel d’incidents sur les lignes de tramway !

Perso, j’ai pratiqué le tramway dans la métropole Lilloise. Cette ligne est commune sur 6km environs et se divise en deux destinations, Roubaix et Tourcoing. Les deux destinations ont une distance totale d’une douzaine de kilomètres, et ça fait 100 ans que ça dure !! Les incidents sont très rares.

Alors il faut se poser les bonnes questions. Ou bien la tracé est mauvais, ou c’est la maintenance qui n’est pas au niveau. A méditer.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 12:02

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Bon, bin à ce que je vois, les dirigeants n’ont vu que le côté "administratif" et les ingénieurs qui ont analysé le système ont fait abstraction du côté pratique, ce qui est un comble pour un système de transport qui est sensé être privilégié par rapport aux moyens individuels.

Donc, avec leur connerie, ils sont généré un risque supplémentaire pour les piétons (et donc pour les deux roues, motorisés ou non).

Je pense aussi aux fauteuils roulants, à qui on est sensé faciliter la vie parce qu’elle est déjà assez compliquée. Ca veut dire pour eux descendre du tramway, traverser au milieu d’une foule alors qu’ils ne voient rien autour, et devoir remonter dans un autre tramway. C’est archi nul !

Reste que la sécurité "rentière" n’hésite pas à appliquer sa solution miracle. Le radar, c’est le sirop Typhon des maladies de la route, ça soigne tout... mais on ne pense pas trop aux séquelles.....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 11:50

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Radar pedagogique proche d un point noir, c est pire que tout. Pendant que l attention du conduteur est accaparee par la lecture de sa vitesse, il risque de renverser un pieton.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 11:11

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Cela a été constaté ailleurs : les lignes de tramway de plus de 15km sont plus sensibles aux problèmes de circulation dès qu’il y a un évènement. Là, un accident ou un blocage de la ligne à la Porte de Versailles n’aura d’incidence que jusqu’au cours de Vincennes et pas jusqu’à la Chapelle. C’est plutôt intelligent pour une fois ! C’est pour la même raison que feu le bus PC (sur le même parcours) avait été scindé en plusieurs tronçons. La privatisation n’a rien à voir là-dedans, au départ...
Quand au radar, en zone urbaine dense, je n’y vois pas d’inconvénient. Mais à Paris, la rue est violente et il n’y a aucun respect pour les piétons (j’y a vécu plus de 12 ans).
A vouloir défendre l’indéfendable, on gâche les succès obtenus par ailleurs (brassard, CT, etc).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 11:04

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Je trouve qu’il est moche et risque de faire peur aux petits enfants.
Je suggère de le repeindre en rose.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 07:44

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

il est toujours décevant de lire que des grands maitre d’œuvre on fait valider la réalisation des travaux au dos des contribuables qui vont payer la remise en état sous "prétexte de norme qui existé déjà au départ du projet" une nouvelle fois une histoire d’argent, a noté que paris devient difficile en terme de circulation automobile et stationnement, juste un moyen a long terme de faire partir les riverains pour raser les maisons est construire de gros complexe immobilier.(l’histoire se répète)
vive la moto a paris
V

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 06:24

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

De toutes manières, la généralisation d’un concept visant à coller un radar plutot que de modifier un point dangereux, hormis qq cas pas faciles, est déjà à la base une perversion.

Ensuite, ceci accepté, on a commencé par placer les 3/4 des RA existants en des points ou on cherche souvent le "danger", au delà du mythe fondateur de la juteuse affaire...

Aboutissement ultime du truc : On fait l’infra dangeureusement débile qui "justifie" le radar !

Je conserve les fichiers d’update de mon avertisseur Inforad : On est, selon les semaines, entre +20 à +30 RA (vitesse et feux) nouveaux.

Sous Sarko, on était plus proche des 10/15.

Comme quoi, la gauche caviar qui avait déjà voté le fondement juridique de tout cela (loi Gayssot, proprio payeur, base de l’automatisation), c’est vraiment des belles salopes.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 06:12

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Normalement, les Attilas totalement abrutis ayant décidé de virer les panneaux ancien modèle avaient rayé ce modèle de la nomenclature de l’équipement... Impossible donc à l’heure actuelle d’en remettre.

Je pense qu’il causait des panneaux-radar affichant la vitesse non limite, mais de l’usager qui arrive, plus chers et peu fiables (plus de 50% ne fonctionnent plus qqmois après leur installation), qui avaient été décidé par les mêmes suçe-nommés abrutis devant la bronca générée par leur connerie.

Chez ces gens là, on efface toujours une connerie par une seconde. Question de principe. Peu importe que tout véhicule homologué ait un compteur de vitesse que tout le monde controllait au passage des anciens panneaux.

Compteur qui ne tombe jamais en panne, lui.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 décembre 2012 à 00:01

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Notre Dame de Paris a encore sévri ! Motophobe, automobilophobe, rien ne peut arrèter cet autocrate de sévir, mais qu’attendent les parisiens pour le foutre dehors avec ses amis qui sévissent dans toutes les grandes villes de France ? Tours va devenir incirculable à cause du tramway voulu par Germain, tramway pharaonique voulu par de dernier, inutile, laid et sans but si ce n’est que relier des banlieues ou l’on met le feu aux voitures ! Combien Buren a-t-il touché a-t-il touché pour décorer si l’on peut dire ce désolant véhicule comme s’il n’avait pas fait autant de dégats au Palais Royal !.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 décembre 2012 à 20:36

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Tu veux dire que les radars sont indiqués ou que c’est la limite de vitesse qui l’est ??! Non, parce que, dans le second cas, je ne sais pas si tu as remarqué, mais un panneau indiquant la vitesse n’est pas automatiquement suivi d’un ou plusieurs radars !!! (et à une époque où il est – était ? – question de supprimer les panneaux indiquant les radars, je serai très étonné que là, bizarrement, il y en ai eu de posé) Bref, faut peut-être pas confondre les panneaux, ni les arguments !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 décembre 2012 à 20:28

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Je trouve que ce radar prend beaucoup de place. On pourrait bien garer trois quatre moto à cet emplacement.

Quel gachis !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 décembre 2012 à 20:07

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

Panneaux présent.

Sûr à 200%.

J’y passe régulièrement.

Par contre, très très proche du radar !!!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 décembre 2012 à 17:59

Paris : nouveau tramway, rupture de charge et radars automatiques

euh,tu as lu l’article ? On a ici créé une insécurité pour ensuite justifier l’implantation du radar.
Quant au radar qui sert ou non à rien, ce n’est pas la question d’un point de vue général. Mais bon, le jour où tu te feras verbaliser injustement, tu verras la lumière (dans tous les sens du terme...)

Répondre à ce message