Sujet
auteur
le 13 novembre 2012 à 12:52

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Entre le trail F 800 GS et le roadster F 800 R, BMW revisite la catégorie des routières au long cours précédemment assuré par la 800 ST, qui devrait disparaître du catalogue. Pour cela, elle s’appuie sur cette motorisation intermédiaire de 800 cm3, un bicylindre hyper économie accouplé à une transmission par courroie. Résultat : la BMW F 800 GT.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 4 mars 2013 à 12:10

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

J’ai essayé cette moto aujourd’hui, du soleil, du vent, de quoi l’essayer dans de bonne condition, je roule environ et au minimum 15000km/an.
Mes impressions : une moto ludique, saine, légère (bin ouai par rapport à mon GTR1400), même avec un fort vent latéral elle reste stable, les protections face aux intempéries reste modeste, (a voir un jour de pluie), sur les petites routes en mode sport elle est joueuse, prend de l’angle avec aisance sur les "pif-paf", j’aime pas trop le bruit du bi mais le moteur accepte sans broncher les franches accélérations, la courroie est agréable juste un léger retour/accoue de transmission rien de rédhibitoire cependant, la boite est douce et précise avec des "clonk" a chaque rapport engagé, un entretien tout les 10000km ça entre dans les normes actuelles, cette moto est franchement un achat envisageable pour 13000€ toutes options.
Bonne route à tous

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 février 2013 à 07:59

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Bon alors, nous l’avons essayé ce samedi
Un premier run de 33 km puis un second d’une 15aines de bornes. Il faisait 10 °C, ciel bleu et grand vent.
Test fait à deux, ma passagère de 170 cm avec ses grandes jambes et moi même (180 cm) à la recherche de notre prochaine machine de voyage
Résultat : à mes yeux (donc point de vue personnel et pas absolu), toutes les évolution par rapport à la ST vont dans le bon sens . Le carénage progresse vraiment, la position est plus relaxe mais reste encore un peu sportive (ce qui me plait). La rétrovision est parfaite. le moteur (qui avait 22 km !) semble proche de celui de la ST (qui m’avait emballé). La selle confort est mieux que la selle confort de la ST. la bulle protège bien sans balancer des turbulences dans le casque du SDS. Rien à redire sur les freins (je freine pas ;-) ou sur les suspensions.
Le seul problème pénible est que la place arrière n’est toujours pas pensée pour les grandes guibolles !!!! Pourtant les allemands et les allemandes sont grands. Il a fallut installer les rabaisses repose-pieds passager de Wunderlich pour que ma passagère trouve enfin une position qu’ellle qualifie de "super". Ces rabaisses descendent les RP de 5 cm (une paille)
Le gabarit général nous permet d’être bien tous les deux et la moto reste suffisamment compact pour que j’ai pu ranger la moto en épis avec nous deux dessus, le béquillage est une formalité.
Bref, pour une Sportivo-GT de cylindrée intermédiaire, c’est du tout bon !

Bone route à tous

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 janvier 2013 à 07:22

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Elle existe depuis plusieurs années
C’est la F 800 R, et en plus, elle est pas chère (pour une BM ;-)

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 27 novembre 2012 à 10:28

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Chris :

>> Rotax fait partie du groupe Bombardier <<

Ce qui fait de toi le possesseur d’une moto conçue et réalisée par un fabricant de ... tramway :))

>> La F800 est imprégnée de l’esprit BM <<

C’est toi ou c’est Moody’s qui le dit ?

>> Ma ST "a tout d’une grande"..sauf la conso. <<

Voir plus bas

>> J’ai parcouru jusqu’à 800 km sur tous types de voies en ne m’arrêtant que toutes les 2 heures / 2 heures et demie. <<

Peste... En 1971 en revenant de Bride-les-Bains (73) chez moi en région parisienne (soit plus de 500Km de routes de montagne et de nationales), seulement deux arrêts avec une R 69 S... Je n’ai jamais pensé que ce soit un exploit :))

>> Alors oui, elle est un peu moins stable, s’enfonce un peu à l’avant sur les freinage un peu fort, offre un peu moins de confort à cause de son empattement et de son angle de colonne, est plus fragile (roulements d’axe de bras oscillant et de direction morts avant 45000km mais je roulais principalement sur des départementales bosselées) <<

C’est sûr qu’aujourd’hui une moto ne peut être fiable pour ses roulements de colonne de direction et de bras oscillant que 45.000Km... Ma R 69 S et sa fourche Earles ne demandait rien de ce côté à... 300.000. Mais comme tu disais plus haut, l’esprit BMW est là :)))

>> ... Je peux tranquillement m’engager dans des chemins type piste sécurité incendie et m’arrêter n’importe où. <<

Toujours la 69 S en 1970, à la suite d’un pari je fais le tour du circuit de motocross international d’Orly (aujourd’hui disparu) sans problème ni bobo à la machine...

>> En revanche, l’orientation prise vers la GT isation me gène. Il y a de moins en moins de GT sport,ou Sport Touring selon la dernière appellation, des motos polyvalentes par excellence. Dommage ! <<

Visiblement on a tous les deux une approche de la moto profondément différente... Perso, j’ai toujours pensé que ce qu’on appelle Sport-GT ou Sport-Touring est en général la pire sorte de compromis, le genre qui cumule les inconvénients des deux catégories et annule leurs avantages réciproques...

Mon actuelle K-100 RS est bourrée de qualités propres à toutes les K-100 et comme beaucoup d’occasions (surtout pas trop récentes et pas trop chères) la perle rare sur laquelle on tombe et qu’il ne faut pas louper sous peine de ne pas trouver mieux... J’aurais de loin préféré - en en restant aux seules K-100 - une RT ou une LT, question de position de conduite et surtout de protection contre les intempéries. Cette préoccupation va m’amener dans les semaines à venir à une dépense supplémentaire, à savoir une bulle haute SECDEM "Bullster", à défaut de monter un carénage complet de RT/LT (coût trop élevé). En effet le "saute-vent" du carénage de RS me renvoie dans la figure le vent-vitesse malgré son déflecteur réglable... Quant au petit guidon étroit, parfait sur route et tolérable sans problème dans ma province aux encombrements assez rares même en ville, il serait une plaie en région parisienne dans les bouchons... Bref, position et protection typées "Sport" n’ont pour moi aucun bénéfice et - surtout avec notre régime de vitesse limitée partout - ne servent pas vraiment à permettre de profiter de performances plus importantes.

Alors, au contraire, la réapparition de machine de moyenne cylindrée (selon nos normes actuelles) carénées tourisme et offrant une bonne protection tout en restant raisonnable en prix, en conso et en poids me semble une excellente idée. A condition toutefois que la qualité de fabrication, la fiabilité et l’essentiel de la technicité en rapport avec la polyvalence d’usage et la simplicité d’entretien soient préservées !

... Et à te lire, cela ne me semble pas être le cas des séries F.

François

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 novembre 2012 à 20:21

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Décidement, une BM c’est moche et ça reste moche...Une version nue et moins chère aurait attirée mon attention, peut-être...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 novembre 2012 à 03:08

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Juste quelques points :
Rotax fait partie du groupe Bombardier
La F800 est imprégnée de l’esprit BM
Ma ST "a tout d’une grande"..sauf la conso.
J’ai parcouru jusqu’à 800 km sur tous types de voies en ne m’arrêtant que toutes les 2 heures / 2 heures et demie. Alors oui, elle est un peu moins stable, s’enfonce un peu à l’avant sur les freinage un peu fort, offre un peu moins de confort à cause de son empattement et de son angle de colonne, est plus fragile (roulements d’axe de bras oscillant et de direction morts avant 45000km mais je roulais principalement sur des départementales bosselées) que mon ex K1200 RS Ah,elle pèse 80 kg de moins aussi. Je peux tranquillement m’engager dans des chemins type piste sécurité incendie et m’arrêter n’importe où.
J’en connais qui en sont à leur deuxième.
En revanche, l’orientation prise vers la GT isation me gène. Il y a de moins en moins de GT sport,ou Sport Touring selon la dernière appellation, des motos polyvalentes par excellence. Dommage !

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 19 novembre 2012 à 07:48

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Fred : >> ça pèse combien un cardan ? <<

Quand aujourd’hui le monde pro de la moto (y compris les journalistes de Moto-Mag) s’extasie sur des machines de plus de 250Kg (dont bon nombre de BMW haut de gamme d’ailleurs) le poids d’un arbre + cardan + couple conique arrière me paraît être une question - comment dire - un peu ridicule !

Ma première bécane, une BMW R-69S à cardan pesait 200Kg ! Mon actuelle K 100 RS à cardan aussi 235Kg...

>> Quid de la rigidité avec un monobras ? <<

Pour ta gouverne ce genre de bras oscillant est aussi utilisé sur des motos à chaîne... et inversement le bras oscillant classique a été (et est peut-être encore) utilisé avec des arbres et cardan (y compris historiquement par BMW). De plus un gros tube creux dans lequel tourne un arbre de transmission est certainement de nature a être plus rigide que des tubes plus minces comme ceux des "monobras" des machines à chaîne qui en sont équipées.

Le coût de fabrication ? Un peu plus élevé mais en terme de production de masse je ne pense pas que ça joue beaucoup... Faudrait éviter de confondre baratin du constructeur pour justifier ses prix de vente astronomiques et réalité des coûts :) ...

Et une chaîne ça coûte combien au client ? ... Je prends mon K 100 RS de 87 avec 90 ch et je suppose qu’il ait été étudié pour une transmission par chaîne. Il a aujourd’hui pratiquement 100.000Km... Mettons un kit chaîne tous les 25.000Km à mettons 200€... Ca fait déjà 800 à sortir de la poche... Bien plus que le surcoût d’un arbre + cardan...

Alors oui c’est vrai (et c’est heureux) qu’on ne voit plus - comme dans les années de mes débuts motards - des chaînes qui pètent et se foutent dans le rayons (2 copains morts de ça, quand tu as 16-17 ans ça marque encore plus...) reste l’entretien, moins contraignant que par le passé, certes, mais obligatoire : tension et graissage... Par rapport à l’huile à changer "une fois tous les 36 du mois" sur un transmission par cardan, arbre et couple arrière, ça reste beaucoup...

De plus, il mécaniquement aberrant de faire travailler une chaîne à l’air libre, dans la crasse de la route et l’humidité ! Alors oui, pour des motos légères et de puissance raisonnable la chaîne pourrait se justifier mais sous carter étanche... Mais depuis la fin des MZ de R.D.A. et des Jawa tchécoslovaques la filière est morte ! Tout ça parce qu’un certain nombre d’entre-nous ne veulent pas comprendre que sur la route on n’est pas dans les conditions d’un circuit et qu’une moto de route n’a pas à copier une moto de course pour de seules raisons esthétiques ! Car si chez Kawa - les ingénieurs dixit - on ne met pas de cardan partout c’est à cause du marketing qui ne veut pas (ça ne fait pas sport) et non pour des raisons techniques ou financières ! ...

Par conséquent, contrairement à toi, je considère que la chaîne - surtout à l’air libre - est une survivance idiote de la préhistoire des véhicules à moteur (l’automobile l’a définitivement rejetée depuis les années 30).

Et je maintiens que le seul argument qui ait une substance quant au maintien de son utilisation (sous carter étanche s’entend) c’est sa perte intrinsèque moindre de puissance dans des conditions parfaites de réglage et de graissage.

François

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 novembre 2012 à 19:00

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

peut-etre que juger de la pertinence d’un mode de transmission uniquement sur le crtiere "perte de puissance", c’est un peu juste non ? ça pèse combien un cardan ? Quid de la rigidité avec un monobras ? Quid du cout de fabrication ? Et combien ça coute à fabriquer ? Sur tous ces criteres, une transmission par chaine est largement superieure. Je dis ça tout en ayant une moto à cardan...

Répondre à ce message
auteur
FPW46

le 18 novembre 2012 à 16:27

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

D’abord je voudrais mettre les choses au clair :

Bonnes ou mauvaises machines - je ne juge pas, n’en ayant jamais eu, les séries F de BMW n’ont de BMW que l’écusson !

Les véritables réalisateurs du concept sont les gens de chez Rotax.

Au cours de sa longue existence, la firme bavaroise (et désormais prussienne pour les motos) a expérimenté beaucoup de formules de moteur sur ses motos, même si on a tendance à assimiler tradition BMW et Flat-Twin.

Mais s’il y a une chose qui avait été préservée sur toutes leurs machines jusqu’aux séries F c’est bien la transmission par arbre et cardan !

Et l’ami Nanard raconte là dessus des bêtises... NON, la chaîne n’est pas la meilleure transmission possible pour une moto, sauf s’il s’agit d’une machine de compétition (chaîne parfaitement tendue, graissée et changée avant chaque épreuve) car là c’est effectivement le mode de transmission secondaire qui perd le moins de chevaux... Mais (et là ce sont des ingénieurs de Kawasaki -Japon avec lesquels j’avais eu l’occasion de m’entretenir il y a quelques années qui l’affirment) en réalité, vu l’état moyen d’entretien des chaînes sur les machines du "motardus vulgaris" (tension, graissage, usure) la transmission par chaîne à l’air libre (la plus répandue encore aujourd’hui) perd plus de puissance qu’une transmission par arbre et cardan qui, en plus, elle, dure en général toute la vie de la moto contrairement aux chaînes et aux... courroies !

BMW, via Rotax a en fait fait reculer fiabilité et technicité sur ses séries F avec leur courroie... Et qu’on en me dise pas que c’est la cylindrée moins forte qui le justifie, alors que BMW mettait un arbre et un cardan sur ses 250cc mono !!!

Moi aussi je voudrais bien disposer d’une cylindrée moyenne récente abordable et... routière ! Je trouverais que ce serait une excellente idée. Mais en l’état je préfère me servir de mon K 100 RS d’occase (bientôt 100.000 bornes et toutes ses dents) qui ne m’a coûté que 2000€ que de payer une "fausse" BMW le prix demandé pour cette 800 sans cardan !

François

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 novembre 2012 à 12:01

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

J’aurais préféré un retour de la F 800 S plutôt que le restyling d’un modèle déjà existant (et sans doute une hausse de prix de 10 %).
Dommage.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 novembre 2012 à 12:01

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

en suivant ton raisonnement, la sortie du tuono v4 etait pas une nouveauté, la kawa 1000 sx non plus, et j’en oublie surement.
Là on change la position de conduite, le carenage, la puissance moteur et l’equipement (abs etc), c’est donc bien un nouveau modèle.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 novembre 2012 à 07:16

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Même si ce n’est qu’un relookage de la ST le concept est interressant.
En effet il n’y avait quasiment plus de GT moyenne cylindrée hormis la deauville qui est sûrement en fin de vie car archi dépassé.
Les efforts en matiere de conso sont les bienvenus.
Je suis pas BM, et il me tarde que Triumph se serve de son merveilleux 3 cylindres 800cc (celui du tiger) pour lui faire une concurence serieuse.
J’irais tester au printemps prochain cette 800gt ça me fera un element de comparaison en attendant une 800 trophy chez triumph, pour l’instant je garde mon tiger.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 16 novembre 2012 à 10:03

Salon moto de Milan : BMW F 800 GT

C’est vrai que les consos chez BM ont sacrément baissé. Je me rappelle que la r1100r consommait plutôt 6,5-7 litres à la fin des années 90, la R850R début 2000 tombait à 5,5-6 litres et sur la r1200r je suis plus proche des 5-5,5 litres, même en traversant les cévennes (petites routes de montagne).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 novembre 2012 à 14:03

BMW F 800 GT - Salon moto de Milan

Bonjour,

si je peux me permettre, confusions pour cet article qui, comme souligné par d’autres messages, présente en nouveauté une 800 ST vaguement relookée, bonne machine au demeurant. Pris dans les affres des podiums illuminés et des hôtesses affriolantes les journalistes de service se sont peut-être un peu pris les pieds dans le tapis. Rien de dramatique, mais les constructeurs entretiennent assez la confusion entre réelles nouveautés et simples mises à jour pour ne pas en rajouter.
Bonne route.
Julien

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 novembre 2012 à 11:15

Salon moto de Milan : BMW F 800 GT

toujours moins de 4l pour mon trail F650gs bycilindres et sans me trainer , quand aux selles dure au plus on roule au moins ça a de l ’importance ...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 novembre 2012 à 14:45

Salon moto de Milan : BMW F 800 GT

Cette GT est une évolution plutôt réussi ede la ST
Concernant les bienfaits de la courroie, n’ en parlez surtout pas à un de mes copains qui sur une Harley V Rod a du remplacer deux courroie dans l’année pour cause de gravillons. ayant assez vite endommagé celle ci.
Et j’évoquerai une discussion amicale avec un concess BMW qui reconnaissait que la chaine est la meilleure solution pour la transmission d’une moto, situation inimaginable il y 20 ans dans le réseau BMW.
Avec une chaine pas d’emm...des, pas de clients mécontents et furieux.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 13 novembre 2012 à 18:36

Salon moto de Milan : BMW F 800 GT

Le plein sans retirer la sacoche de réservoir certes mais en retirant les sacoches cavalières et tout le barda sur l’assise passager. Si tu prends pas les valises rigides, le rack et le top case BMW, il peut largement compliquer l’opération le bouchon de réservoir sur le bati arrière.
Bref un relooking heureux de la ST, encore une moto que j’achèterais bien dans 5 ans en occas (une de plus...).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 13 novembre 2012 à 17:36

Salon moto de Milan : BMW F 800 GT

C’est tout vu ! A 90/100 km/h ma F800ST de 2007 consomme 3,5L ; 120km/H et la conso passe à 4,2L ; 5L à 140km/h.

Pour le reste cette "nouvelle" 800GT n’est pour moi qu’un relookage de la ST. En regardant les photos je suis en terrain connu...

concernant le commentaire sur la courroie : elle est certes moins contraignante à entretenir qu’une chaine mais elle est chère à remplacer.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 13 novembre 2012 à 16:49

Salon moto de Milan : BMW F 800 GT

3,4 l/100 à 90 km/h ! (toujours d’après BM)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 13 novembre 2012 à 16:44

Salon moto de Milan 2012 : BMW F 800 GT

Salut
Sur la ST, c’était valises "sport", ici c’est des "vraie"
Les reposes pieds (Av et AR) sont déplacés et la selle est plus large
Le guidon remonte un peu et devrait moins vibrer

Cette moto me plait car elle offre une solution pour voyager à deux hors de la course à la cylindrée

F

Répondre à ce message