Sujet

Greg
le 29 janvier 2007 à 08:21

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Depuis le 15 décembre 2006, une majorité de motards CRS syndiqués font la grève du zèle à l’appel de l’UNSA police. Ce mouvement dénote d’un ras-le-bol de la politique répressive de Nicolas Sarkozy, même au sein des fonctionnaires censés l’appliquer.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 17 février 2007 à 00:15

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Bonjour a tous !Trés souvent quand je croise des motos bleu ou blanche elles ne me font pas signe,pourtant la base de "l’ésprit motard".Est-ce que c’est parsque je roule en sportive dc délinquant de la route ?.V a tous mème les motos bleu et blanche.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 février 2007 à 18:06

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

bonjour’ je n’ai rien contre la police ni la gendarmerie mais il faudrait m’expliquer pourquoi en rentrant de l’enduro du touquet a 10 kms de chez moi je suivais une voiture et a 50 m bingo multalaser 76 au lieu de 50 les gendarmes de vitry n’arrete mpas la voiture ais par contre moi il prefere casser du motard ; 90 euros et 2 points en moins ; a peine descendu du fourgon un motard arrive bingo il est bon il arrrive sur les gendarmes et hop acceleration il se barre je suis reste la comme un con avec mon pv ds les mains et le gendarme me dit on allait pas lui sauiter dessus et je me suis fait la promesse que le provchain multa ne mù’arretera pas bientot le mans. nb : est-ce que avec les presidentiellespourra t-on recuperer ces 2 points ou pas et si oui comment doit -on proceder merci a celui ou celle qui me relira

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 février 2007 à 19:37

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Bonjour

J’ai 62 ans je roule toujours avec ma 900 XJ elle à 100 000 Km et j’en ai usée d’autres. Sur la route c’est comme dans la vie il y a les personnes sympas et les cons, chez les motards c’est pareil et chez les CRS c’est pareil. Alors appel de phare au CRS , motards et personnes sympas. Pour le reste on ni changera rien un con et un con CRS ou pas.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 février 2007 à 13:06

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Messieurs les motards de la Police je dis « Bravo » ! Quelle image vous donnez de votre profession sur ce forum !
Enfin ! Croyez vous que c’est l’endroit pour régler vos comptes. Tout ceci ne sont que des salades internes qui ne regardent que la profession. Je connais le problème des CRS et j’approuve leurs revendications mais tout cela n’a rien à faire sur ce forum.
Par contre,
Je suis retraité depuis peu , content de l’être et maintenant, moi le droit de réserve.... Effectivement j’ai vraiment aimé mon métier, mais j’en avais plus que par-dessus la tête de la façon dont notre hiérarchie essaie de nous faire travailler depuis peu.
Certes la pression exercée a eu des effets positifs sur le comportement des usagers. Et je n’hésitais pas à verbaliser lorsque je le jugeais nécessaire. Mais trop c’est trop.
Il est évident que parallèlement aux objectifs non contestables d’économiser des vies, le gouvernement c’est vite rendu compte que la poire était juteuse.
Pourtant le boulot de flic ne se cantonne pas à taxer l’automobiliste
Mais la traque est organisée, et la tirelire se remplie. Sauf que, si encore tout cela servait la sécurité routière ou la formation des conducteurs. Et ne croyez pas messieurs les « civils » que nous soyons mieux lotis. La plus part des services que j’ai connu, (notamment en province) les budgets se révèlent être miséreux. Machines immobilisées faute de budgets de réparation, casque hors d’age à faire peur, équipements plus adaptés. Mais radars automatiques montés dans de vielles voitures de récupérations que plus personne ne veut, pour plus de rentabilité.
Quant à la prime au mérite.... Il vaut mieux pour en profiter être dans un bureau et rentrer les statistiques du ministère dans l’ordinateur.
Et ne croyez pas non plus qu’un changement de gouvernement arrangera les choses. Qui à remis en cause la CSG ou la TVA par exemple lorsqu’il est arrivé à la tête de l’état. Alors les radars....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 février 2007 à 14:41

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Je suis interpelé par votre message, il montre une nécessaire abnégation financière —pour ma part, ça m’a toujours été difficile de me faire une avance de fonds à mon patron, IBM il y a encore peu de temps. D’autre part, j’ai compris récemment un aspect de votre métier : votre activité vous met en face d’accidents de la route par définition stupides et vous pouvez être dégoûtés de la bêtise humaine à force de voir morts et blessés. Et puis, vous devez être dans des situations conflictuelles plus souvent qu’à votre tour, il faut supporter ça aussi... Bon, c’est votre choix, pourrions-nous dire. Certes, mais je souligne le courage/sang-froid quotidien qu’il vous faut.

Quant à moi, devant fêter bientôt mes 100.000 km de moto en Guzzi California, je m’arrête de temps en temps vous demander un conseil de pilotage, vous m’en donnez toujours de bonne grâce. J’ai idée que voir augmenter votre pourcentage de contact sympa avec la population vous rend votre job plus tenable.

Enfin, j’ai pris la décision qu’en cas de prune, je joindrai au bordereau une lettre demandant l’affectation de la somme (rondelette ?) à la coopération française au Bénin. J’y ai fait ma coopé il y a 25 ans. A bientôt.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 février 2007 à 15:30

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Détrompe-toi !

Les cités sont un des terrains d’emploi privilégiés pour les CRS.Y compris les motards, qui effectuent des missions de 15 jours, par relève, dans le 93 par exemple.

D’ailleurs, demande aux charmants jeunes gens des cités si ils ne connaissent pas notre fameux écusson rouge.

Je me gausse également en pensant que tu ne connais les cités que de ce que tu en vois sur TF1 !!!

Gniarkgniarkgniark

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 février 2007 à 16:16

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Ben oui, faut vraiment être buté pour pas comprendre que cette grève a du sens !! En plus, faut des couilles pour aller contre son ministère (surtout celui-là)... Alors que les habituels roquets arrêtent de gueuler, et sachons reconnaitre le bien là où il est !...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 février 2007 à 12:00

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Il ne faut pas faire l’amalgame entre le problème du plafonnement des frais réels et celui de la volonté de renforcer la prévention, seul ce dernier point intéressant directement les motards "privés".

Par ailleurs, il ya des condés crétins et des condés intelligents comme dans le reste de la population. Il y en a (à la base comme dans la hériarchie) qui appliquent, font appliquer ou pondent des règlements stupides car 100% répressifs. Et d’autres qui utilisent leurs neurones pour adapter la sanction à la situation réelle.

La politique de répression menées à l’heure actuelle a pour première conséquence de dévaloriser fortement l’image des forces de l’ordre. Difficile d’accorder du crédit à quelqu’un qui vous file un PV avec retrait de points pour un dépassement de vitesse de 5 km/h sur une 3 voies déserte (en même temps, où sont les condés et les radars devant les écoles où les voitures passent à 70-80 km/h ???), ou qui vous aligne sur un trottoir un jour alors que vous stationnez au même endroit sans problème depuis 6 mois...

Si la revalorisation de leur image passe par la définition d’une politique de la route plus intelligente, elle passe également par une attitude plus raisonnée de la part des condés eux-mêmes. J’avoue avoir beaucoup de mal à accepter une contravention d’un motard quand quelques minutes plus tôt un de ses collègues remontait tout le boulevard Sébastopol devant moi... sur la roue arrière.

Donc ni pour ni contre les condés en ce qui me concerne, mais clairement pour les gens intelligents, qu’ils soient flics ou non.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 février 2007 à 08:23

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Bonjour à tous et à toutes, je suis moi même motard CRS, et j’ai une question à poser à tous ces gens qui ne nous soutiennent visiblement pas (il y en a !) : Accepteriez vous de quitter votre famille pour des delais allant de 2 jours à 30 jours, dans des zones difficiles par exemple comme le 93, et ce sans compensations financières ? Allons donc, même dans le privé il y a des indemnités de déplacement et des frais remboursés sous forme de forfaits . Accepteriez vous d’avancer l’argent à l’administration tout en étant remboursés 3 ou 4 mois après ?
Je vous laisse plancher sur la question.... @ bientôt amis motards !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 février 2007 à 20:13

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

La mentalité motard et elle homogène ? Parmi les motards de la Police il y en a des sympas, et parmi les motards ’privés’ il y a des ’abrutis’.
Doit on être solidaire d’une grève qui supprime quelques avantages pécuniers (on en a tous profité ..??) , et qui finalement bénéficie au contribuable que nous sommes !? Le nouveau système proposé est il honnête ?
Soutenons donc nos motards en souriant .

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 février 2007 à 17:54

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

j’ai déja eu des contacts sur la route avec des policiers ou des gendarmes avec cet état d’esprit de ne pas verbaliser malgré une petite infraction.ils m’ont juste arrêté pour me signaler l’infraction avec les conséquences que cette infraction pourrait inclure si je tombai sur certains de leurs collègues .
c’est vrai ils ne sont pas tous comme des shérifs .

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 février 2007 à 09:08

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Bravo messieurs les motards CRS.
Une fois de plus vous prouvez que le bon sens de la base est bien plus élevé que celui de la tête de la hierarchie.
Sans faire de politique , Mr Nicolas Sarkozy promet de faire un bien beau président de la république.
Par cette action les CRS montre qu’ils sont avant tout des motards citoyens , c’est à dire qu’ils sont sur la route pour aider les autres avant d’y être pour la sanctionner.
Appel de phare .
Yvan.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 février 2007 à 00:09

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

"Mais il est vrai que je ne suis pas un vrai motard aux yeux de la majorité d’entre vous puisque je roule en Daelim DayStar 125 !! :-))

Mais cela m’est bien égal car j’ai que du bonheur sur ma machine !! "

Et tu as bien raison. Un motard ne se mesure pas à la cylindrée de sa machine mais à la liberté qu’il a choisie de rouler sur deux roues dans un esprit d’entraide et de tolérance. Si on attaque sur ce très vieux débat on va s’écarter du sujet c’est sûr, et peut-être même soulever une polémique hors du propos de l’article de Motomag. Alors brisons là mais je voudrais juste te dire que tu es sans "plus motard" que ceux qui jouent les kekes l’été sur des machines rutilantes.
Le fait que tu salues les bleus comme les blancs me conforte dans mon avis.
Je ne suis rien du tout mais je te félicite.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 février 2007 à 22:38

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Bonjour, motarde ou pas motarde, je vote mes félicitations à une profession qui - avec de bons ou mauvais prétextes, qu’importe - revendique l’importance de la prévention, de l’éducation et du respect de l’autre... ça fait du bien ! Qui pourrait me donner des éléments de comparaison avec d’autres pays européens qui doivent bien disposer de l’équivalent de nos motards-CRS, en colère ou pas, pour la surveillance routière ? Merci et belle route.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 février 2007 à 22:22

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Bonjour,
Je trouve l’initiative des CRS courageuse et utile .
Je suis motard, j’ai une 1000 Big One que j’uitilise toute l’année, et souvent je me suis demandé, comme des vrais motards pouvaient-ils faire ce type de boulot ?
Et bien j’ai la réponse, il ni a pas que des colabos chez les "anges de la route".
Appel de phare. johnny

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 février 2007 à 15:31

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

J’ai connu ça aussi ! La béhème en bas du talus !
C’est un problème de béquille centrale un peu trop "lège", elle s’est débéquillée toute seule (légère pente vers l’avant) et elle a "béné" dans le trou !!!
Je te confirme qu’elles pèsent leur poids !
Faut dire qu’avec les équipements spéciaux, ça alourdit la bête ! LOL

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 février 2007 à 12:04

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Je suis motard civil.

> Choper un mec à 3 grammes est plus important que de mettre 20 excès de vitesse compris entre 10 et 20 km/h.

J’applaudis des 2 mains et des 2 pieds.
Si tu me chopes avec 3g, mets moi vite au trou, je suis un grave danger.
Me gauler pour ’excès de vitesse’ sur une 3 voie ou je suis tout seul, situation ou il n’y a JAMAIS d’accident, c’est stupide (mais rétributeur).

> quand je m’arrête sur le bord de la route quand un motard s’y trouve en panne, je suis le seul à l’avoir fait.

C’est vrai que c’est curieux, j’entends le même discours.
Faut penser aux autres, les gars !
Une fois, j’ai même aidé un motard CRS à relever sa BMW qui était dans le fossé. Putain, elles sont pas légères vos meules !

a+ et V

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 février 2007 à 11:23

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

je suis perplexe devant certains propos envers les forces de l’ordre !

Ont à pas a aimer ou ne pas aimer les flics mais à respecter chacun et chacune. Mais bien sur pour cela il faut d’abord savoir se respecter soi-même !

Oui j’ai des amis flics motards, pour certains leurs bécannes sont blanches et pour d’autre elles sont bleues. je n’ai pas peur de le dire. Lorsque je croise des motos bleues ou blanches et bien je les salues (et ils répondent, pas comme certains soit disant motards qui ne me considèrent pas comme faisant partie des leurs puisque je chevauche une 125 !!!).

Un soir je part de chez mon amie. Je fais une dizaine de km et paf, plus de lumière avant. Je m’arrête au bord de la route et là je constate que je n’ai plus que la veilleuse qui fonctionne. Pas moyens de faire autrement que de continuer ma route puisque j’allait au boulot.

Nuit noire et froid de canard !! Deux ou trois motards m’ont soit doublés soit croisé. Ils ont tous vu que j’avais un problème de lumière. pas un ne m’a demandé si j’avais besoin d’un coup de main !! Ce sont deux bécannes bleues qui se sont positionées une devant et une derrière moi et qui m’ont ouvert la route jusque chez moi !!

Je leur dit,encore maintenant, un grand merci. Mais cherchez quand même ou est l’erreur !!!

Alors que l’ont dise du mal des flics par ce que c’est la mode ou par ce que cela fait bien, permetez moi de ne pas être d’accord !

Mais il est vrai que je ne suis pas un vrai motard aux yeux de la majorité d’entre vous puisque je roule en Daelim DayStar 125 !! :-))

Mais cela m’est bien égal car j’ai que du bonheur sur ma machine !! Tellement de bonheur d’ailleur que j’ai créé le Daelim DayStar Moto Club avec un site, un forum et une super bande de copains !!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 février 2007 à 10:51

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Alors là je me gausse !!! Tu ne dois pas en voir beaucoup de cités puisque c’est justement l’endroit ou ont y voit le moins de flics !!!

Mouhahahahahahahahahahahahahahhahahahaha !!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 février 2007 à 00:49

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Quand bien même tu n’aimes pas ceux de ma race, je te respecte puisque tu as tout compris sur la grogne des motards CRS !
On ne peut pas aimer tout le monde de toute façon.

La répression à outrance n’a jamais été la tasse de thé de la plupart de mes collègues. C’est notre taf mais nous sommes assez intelligent et honnête pour juger que choper un mec à 3 grammes est plus important que de mettre 20 excès de vitesse compris entre 10 et 20 km/h.
Contrairement à notre gouvernement qui lui compte en euros et qui s’est vite rendu compte que les excès de vitesse rapportaient beaucoup plus que les alcoolémies.

Alors, on envoie des motards CRS en mission pour faire de la police route sur des périodes de deux à trois jours, en voiture radar automatique. Pendant ces journées, c’est au motard d’avancer le pognon pour l’hôtel et les restos sur son compte perso. Et avec le plafond, ne crois pas qu’on mène une vie de luxe. On dort plus souvent dans des F1 et des routiers que dans des Novotel.

Et maintenant, il faut qu’on accepte encore de matraquer plus en perdant de l’argent.
On veut bien être gentils et conciliants, mais faut pas nous prendre non plus pour des cons.

Quant à la répression à outrance, mis à part avec les voitures radars embarqués, il y a belle lurette que beaucoup ont comme précepte la phrase qui nous est répétée sans cesse à la formation : "Sur la voie publique, vous êtes seul juge."

Je ne vais pas avoir l’affront de te dire que certains d’entres nous mettent énormément de coeur à l’ouvrage dans leur travail d’écriture. Mais la plupart aime la moto, aime son travail et le fait avec justesse ! Il y a aussi bien longtemps que le "social" est partie prenante de notre travail quotidien.

C’est un peu hors sujet mais il y a un truc que je ne comprends plus dans la mentalité motard. Pourquoi quand je m’arrête sur le bord de la route quand un motard s’y trouve en panne, il me dit que je suis le seul à l’avoir fait ?
Tout le monde parle de la solidarité et de l’indéflectible amitié des chevaucheurs de deux roues, mais entre nous, si les connards en motos blanches ou en motos bleus ne s’arrêtaient pas pour charger un costaud sur le bloc radio (pas confortable mais à la guerre comme à la guerre) et l’emmener à la ville suivante ou dans une concession, j’ai l’impression qu’il serait pas près d’avoir fini de marcher.
Je dis ça en passant en sachant qu’il existe encore de bons vrais motards (même si ils n’aiment pas les condés !).

Répondre à ce message