Sujet

Nicolas
le 6 juillet 2012 à 00:05

Un an après la cacophonie, les avertisseurs de radars restent utilisables

Les avertisseurs de radars semblent avoir encore de beaux jours devant eux. En 2011, le ministre de l’Intérieur Claude Guéant avait annoncé leur interdiction, provoquant une grosse colère des fabricants, des usagers, mais aussi des députés las de voir défiler les électeurs en pétard.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 19 juillet 2012 à 20:51

Action contre les radars embarqyués

Action contre la nouvelle génération de radars embarqués :
http://www.liguedesconducteurs.org/radars-mobiles-embarques.html.

déjà 350.000 signataires

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 juillet 2012 à 17:03

Un an après la cacophonie, les avertisseurs de radars restent utilisables

si y’avait que sur la sécurité routière que c’est ainsi...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 10 juillet 2012 à 16:46

Un an après la cacophonie, les avertisseurs de radars restent utilisables

voila bien une preuve supplémentaire , s’il en fallait une , que la politique de sécurité routiére est avant tout destinée a faire spectacle bien loin des réalités du terrain.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 juillet 2012 à 13:21

Un an après la cacophonie, les avertisseurs de radars restent utilisables

Ah bon.....ils ont même essayés de faire travailler des fonctionnaires ?......aurait dit notre ami coluche !.....lol !

Putain de camion, tu me manques mec......k’es k’elle aurait pris la miss perichon !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 juillet 2012 à 10:14

Un an après la cacophonie, les avertisseurs de radars restent utilisables

ces gens du ministère, lorsqu’ils ne font pas de la politique communicante ou fiction sont des incapables quant il s’agit d’agir.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 8 juillet 2012 à 10:12

Un an après la cacophonie, les avertisseurs de radars restent utilisables

tout ça pour ça , parce que Per richon et con..sorts nous les ont brisé menu avec leur dictat de la sécurité routière sans compétence pour le faire, à part savoir lire des lignes de statistique !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 juillet 2012 à 18:56

Un an après la cacophonie, les avertisseurs de radars restent utilisables

Navrant ?
Dans un certains sens oui. Mais sur le fond : signaler un danger aux conducteur, pas vraiment.
Si un endroit est vraiment dangereux celà doit-être signalé à tous au moyen d ’ un panneau routier : virage dangereux, carrefour dangereux...
Pas d’accord avec cette politique de signalisation des dangers à deux vitesses.

Répondre à ce message