Sujet
auteur
le 16 mai 2012 à 15:16

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Les premiers décrets tombent pour imposer les Zapa dans plusieurs villes tests. Interdisant les motos et scooters anciens dans les centres villes. Grenoble fait partie des villes concernées. La FFMC locale suit le dossier de près et s’oppose à l’expérimentation… et en découvre de biens belles !

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 9 juin 2012 à 20:26

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

le motard pauvre est rare
une moto, c’est un salaire, une voiture, une maison et un parking
motard c’est maintenant CSP plus un truc de bourge

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 juin 2012 à 07:08

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

mais depensez vos sous sous au lieu de les laisser a la banque, tous les ans achetez une voiture neuve , une moto , refaite vos habitations isolation etc......et oui la france et tres tres riche ..................ahhhhhhhh

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 juin 2012 à 01:15

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

c’est pour ça qu’à Neuilly, ils ne mettent pas de logements sociaux. Comme ça, le jour où il y a les ZAPA, y’aura pas de pauvres qui ne pourront pas sortir de chez eux. Comme quoi, elle est bien réflechie leur politique...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 mai 2012 à 10:41

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Voilà à quoi va ressembler la France ZAPA (sic)

http://www.youtube.com/watch?v=XyP01iC25-I

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 mai 2012 à 10:34

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

"que les gens qui ont des voitures d’avant 97 sont pas nombreux, que ces véhicules sont voués à disparaitre avec le temps, et gnagnagna, et gnagnagna."

Dit autrement : si ces événements nous dépassent, feignons de les organiser...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 mai 2012 à 10:32

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Prochaines élections municipales : 2014...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 mai 2012 à 09:30

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

J’ai essayé cette semaine d’aller aux permanence de nos deux candidats à la députation qui ont des chances de passer (UMP-PS). Je n’ai pas pu rencontrer les candidats eux mêmes mais leur PC de campagne. Alors :
- A droite c’est écologie + projets de ville + efficience des transports en commun (rentabilisation des travaux pharaoniques en gros), mais le gars était pas trop au courant
- A gauche c’est tout écolo (à croire que le décolleté de Duflot les a troublés, à moins que ce soit la croupe de Eva Joly ?!), mais vraiment, j’ai eu presque droit à la leçon de morale. Et pour le côté social, j’ai eu en face de moi un espèce de bobo qui m’a expliqué que le choix des catégories sera progressif (en gros plus le temps passera plus ce sera restrictif, plus des nouvelles catégories naitront), que les gens qui ont des voitures d’avant 97 sont pas nombreux, que ces véhicules sont voués à disparaitre avec le temps, et gnagnagna, et gnagnagna.
En gros, le motard pauvre est dans la merde.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 mai 2012 à 10:56

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Permettez que je vous raccompagne ?...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 mai 2012 à 01:28

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Remarque qui n’a rien à voir : Et encore, en Albanie, à l’époque, toute religion était interdite. Ce qui limitait pas mal les problèmes. En France, on aura Zapa et les religions...
Bon d’accord. Je sors.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 24 mai 2012 à 00:12

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

A Grenoble, il faut aussi comprendre la stratégie écolo de la ville : l’exclusion de la voiture :
- Pas d’infra structure routière
- De la piste cyclable n’importe ou
- des dépenses de transports dignent d’une très grande ville

Résultat : une metro déficitaire
une rocade toujours saturée
une circulation de passage intra muros
une impossibilité de se garer en ville

Grenoble c’est quand même 1h30 pour faire 30 km en 4 roues et une pollution ahurissante.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2012 à 19:39

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Absolument ! Mais ne nous impatientons pas. Le temps n’est plus loin où nous ressemblerons aux meilleurs pays de l’ex-bloc soviétique. Avec les nombreux vélos qui fleuriront nos villes, les véhicules thermiques réservés à quelques officiels, la répression et la surveillance tous azimuts, les planifications catastrophiques, la France de demain, c’est l’Albanie de Enver Hoxha !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2012 à 19:30

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Certes mais faut aussi mettre en évidence les âneries monstreuses faites par ceux qui avaient le pouvoir à une certaine époque.
Pradel ancien maire de Lyon qui fait passer l’ autoroute en plein coeur de Lyon avec le célèbre tunnel de Fourvières. Mérite un gigantesque bonnet d ’ âne à titre posthume.
Combien d’autres politiques imbéciles ont été menées un peu partout ; urbanisation débile. Démoitions de quartiers populaires pour y construire des immeubles de bureau qui restent vides.
Y a des moments où je me demande si l’ ex URSS n’avait pas quelques cotés positifs ; par ex : obtention d’un logement d’ Etat si tu pouvais justifier d’avoir ton travail à proximité.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2012 à 18:30

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Si on peut à la rigueur comprendre qu’on limite les traversées de ville aux grands voyageurs en leur offrant de jolies rocades, ou qu’on mette à disposition des petits voyageurs (ceux qui se rendent à la ville pour voir des amis, faire des courses etc...) des parkings à l’entrée et des transports intra -muros... on comprend nettement moins ce qu’il advient des habitants de la-dite ville qui ont eu la mauvaise idée de ne pas être assez riches pour changer de véhicules tous les 4 matins au gré de l’humeur de nos pouvoirs publics...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2012 à 17:53

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Excellente question mais je n’ai pas la réponse.
Rassure toi, ma situation est encore pire, dans une grande ville, une voiture ancienne mais fiable, qui ne roule quasi pas en semaine, le boulot c’est 10 minutes à pied. Avec ZAPA je suis un pollueur parce que je me suis rapproché de mon travail pour pouvoir au boulot à pied !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 mai 2012 à 11:21

Zapa à Grenoble : anti-moto, anti-social, baclé mais maintenu !

Question con : Comment fait un habitant ZAPA, propriétaire d’un véhicule interdit, pour ne serait-ce que sortir de la ville, ou partir en vacances, dans des contrées moins ayatollesques ? A partir du moment où l’interdiction se met en place, il ne pourra plus sortir la voiture de son garage ?...

Répondre à ce message