Sujet

Fabien
le 30 mai 2011 à 14:45

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Les radars feu rouge ne sont pas assez rentables. Partant de ce constat, du côté de la Sécurité routière on cherche des solutions. Selon l’hebdomadaire Auto Plus, prochainement, les radars feu rouge verbaliseront également la vitesse.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 6 juin 2011 à 09:26

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

La sécurité routière par l’humain (voir la video) :

http://www
.yvelinesinfos.com/fil/11906-securite-routiere-les-actions-se-multiplient.html

par contre, je ne savais pas que les forces de l’ordre avaient l’autorisation de fouiller un véhicule. Je pensais que c’était réservé aux douanes....

Quelqu’un peut me rencarder à ce sujet ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 juin 2011 à 22:34

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Ouaip, vu sous cet angle, je ne peux qu’être d’accord avec toi :-)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 juin 2011 à 22:32

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

salut her12r,

les motifs de ta colère sont partagés par beaucoup (pas encore assez mais comme dirait l’autre, ça va viendre ^^ pourvu qu’il ne soit pas trop tard)

Pourrais-tu me donner le titre du livre écrit par le mec du CNRS steuplaît ?

merci d’avance

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 juin 2011 à 21:18

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

ah non ! ça c’est pas bien possible, mon brave monsieur ^^ Ca fait 4 ans et demi que ce n’est plus du tout d’actualité. Nous sommes dans l’aire du "faites ce que je vous dis, pas ce que je fais et si ça ne te plaît pas, casse-toi, pauv’ c....."

coudes au corps, sprint vers la sortie... ^^

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 juin 2011 à 21:09

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

j’ai le regret de te retourner le compliment : apprends à lire les autres.

J’ai invité à regarder une émission en précisant bien le titre : "les automobilistes sont aussi des électeurs".

J’ai donné un fait et une évidence : "bien évidemment, les motards n’étaient pas invités". Je ne me suis pas écriée que c’était scandaleux, patati et patata.( A noter qu’on peut être motard et automobiliste et qu’inviter quelqu’un qui a les deux permis aurait pu être une bonne idée.)

J’ai dit que l’émission m’avait parue intéressante même si non exhaustive parce que "difficile en 1 h"

J’ai donné une opinion par rapport à ce que j’ai ressenti de l’émission : la bataille va être longue et difficile. Et je n’ai toujours pas dit que cela ne concernait que les motards car, si tu as bien suivi depuis le 11 mai, les motards ne se sont pas rassemblés uniquement pour le gilet jaune ou la plaque mais bien pour un ensemble de mesures répressives.

J’ai terminé en disant simplement que j’écrivais à France 5 pour demander une émission consacrée aux 2 roues.

Bon, voilà pour ce qui est de mon post sur l’émission "C dans l’air".

A ton tour :

Tu réponds sans prendre la peine de t’identifier par un quelconque pseudonyme, ce qui est, de mon point de vue, une question de politesse mais aussi de logique car cela permet de suivre le fil du débat.

Tu utilises un ton relativement agressif, m’attribuant un "communautarisme le plus borné", tu sous-entends que je suis stupide ("même s’il est stupide de croire....", que le fait d’écrire à France 5 est une perte de temps voire que c’est limite anormal alors que France 5 est une chaîne publique et qu’à ce titre, je ne vois pas pourquoi je ne leur ferais pas part de mon envie de voir traiter tel ou tel sujet, tu considères mon (ou mes) intervention(s) comme inutile(s) et désordonnée(s) à la limite de la pathologie (ben oui, je sais ce que veut dire logorrhée), le tout, bien entendu, pour satisfaire mon égo voire pour prendre mon pied avec une bonne masturbation intellectuelle.

Je m’interroge : quel est le véritable but de ton intervention ? (heu, mis à part essayer de m’en coller une parce que manifestement, mes propos te chatouillent et le point doit être particulièrement sensible vu ta réaction). Dans la mesure où, je ré-affirme que le but premier du post était d’informer sur une émission sans crier au scandale, n’as-tu pas l’impression qu’il y a, comme qui dirait, un malentendu ?

Pour terminer, tu me parles d’une logique rédactionnelle. Ce à quoi je te réponds logique d’actualité : on fait état des chiffres "consternants" sur l’accidentologie des deux-roues et il n’y a pas un pékin de journaliste ni une chaîne digne de ce nom capable de faire une émission sur le sujet ? Mais tu as raison, il n’existe aucune forme de discrimination sur les motards^^

Nous serons d’accord au moins sur un point : les minorités doivent être entendues.

Et peut-être même un deuxième si le post de 18h45 est de toi également (un des inconvénients de rester anonyme) : il arrive un moment où malheureusement, pour certains, la sanction reste le seul moyen de faire s’arrêter des comportements dangereux.

PS : pour la priorité concernant les préoccupations des français, ce n’est pas moi qui ait commencé : c’est Guéant et sa clique, le 11 mai 2011. Ils ont donné la mesure, qu’on ne vienne pas s’étonner si ça donne envie à certains de les faire danser. Quant aux conséquences qu’auront ces mesures sur bien des domaines importants de la vie des français, on en reparlera d’ici quelques temps, quand le racket fiscal aura bien tourné, touchant les plus démunis (je parle de ceux qui n’ont pas les moyens de contester un pv par exemple) et qu’on aura doublé le nombre de personnes roulant sans permis...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 juin 2011 à 18:18

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Cher Anonyme,
Pour ce qui est des oeillères, tu m’as l’air équipé du modèle XXXXL...
Parce que la LVCR, et sa représentante que l’on voit à tout bout de champ (de caméra) et qui ressasse ses sempiternelles condamnations avec la complaisance complice des médias, c’est représentatif d’une majorité ???
De plus, serais-tu à ce point binaire que un usager de la route ne saurait faire partie QUE d’UNE catégorie ??? Combien de conducteurs (à priori délinquants) ont plusieurs permis - et dont sont susceptibles de se déplacer de plusieurs manières ???

La morale est une bonne chose, quand on commence à se l’appliquer d’abord... pour les moralisateurs accusateurs et sentencieux.... Bon vent, mais ne venez pas vous plaindre quand vos gentils dictateurs en herbe auront décidé de sacrifier les moutons que vous êtes devenus sur l’autel de leurs intérêts...

Pource qui concerne l’anonymat ou pas, le fait de s’identifier ne modifie pas grand chose à part permettre à l’autre -toi, aussi- de pouvoir se faire un avis, une impression, sur les idées et propos tenu par un même contributeur au long de ses interventions. D’accord ou pas, peu importe. Si je t’irrite, tu as le pouvoir de zapper toutes mes interventions sans prendre le temps de les lire...(pratique,... mais avoue que ce serait quand même dommage...,non ?)
C’est aussi une forme de respect de soi et des autres ; un partage de l’espace sur les autoroutes de la communication...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 juin 2011 à 17:57

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

ajouter une mesure de plus pour en ajouter une , ne pourrait on pas aussi exiger de nos agents verbalisateurs en tous genres, législateurs et autres ; d’être les premiers à respecter le code de la route

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 juin 2011 à 18:45

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Par ailleurs, l’idée que le c... qui t’a coupé la route soit sanctionné pour conduite dangereuse (grâce à une moto de gendarmerie ou de police banalisée), je trouverais cela parfaitement normal. Il y a un temps pour la prévention et la pédagogie, un autre pour la sanction.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 juin 2011 à 17:47

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Est-ce que j’ai écrit cela ? Apprends à lire les autres et à ne pas te gargariser de tes logorrhées. Les minorités doivent être entendues et j’applaudirais une émission consacrée aux 2 RM (de même que d’autres sur les piétons ou les cyclistes). N’empêche qu’au regard du débat choisi pour cette émission (le poids des usagers de la route dans les urnes) et de son format (1 heure environ), il était "logique" que les motards n’y soient pas invités. Une émission comme celle-ci est conçue en fonction d’un angle bien précis. C’est ce qui en fait sa force et évite de parler d’autres sujets que celui choisi. Pas la peine de faire un fromage parce que les motards n’ont pas été invités. Cela répond simplement à une logique rédactionnelle qui n’a rien de discriminatoire.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 18:43

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Alors parce que l’usage veut qu’on invite uniquement la catégorie qui pèse le plus lourd, on doit accepter et continuer sur le même chemin, les minorités devant fermer leur gueule ?

La phrase qui m’horripile le plus c’est "c’est comme ça".Non, ce n’est jamais "comme ça". Parce que si c’est "comme ça" alors c’est qu’il n’y a plus rien à faire, autant tout laisser couler.

Autre chose, je n’ai pas demandé une émission sur le poids des motards dans les élections, j’ai demandé à quand une émission sur les deux-roues, des usagers vulnérables dont les assureurs avouent eux-même que dans la majorité des accidents corporels, le motocycliste n’est pas responsable ! Ca va bien un temps de dire que les deux roues plombent les chiffres de l’accidentologie ! Et personne ne trouve anormal le gilet jaune uniquement à partir de la 125 cm3 et la plaque géante en réponse à ce problème ? Et il faudrait laisser tout ce petit monde dormir avec leur bonne conscience ?

Je vais te dire un truc : j’ai roulé aujourd’hui et j’avais ma fille derrière moi. Un abruti en 4x4 m’a coupé la route pour faire demi-tour devant mon nez. Je fais quoi ? Je me fais une raison parce qu’il fait partie d’une majorité ou j’essaie de réveiller un peu ce petit monde qui marche sur la tête ?

Je suis automobiliste, la majorité que je représente en a ras le bol du racket mais est bien consciente qu’il va falloir que les choses changent dans le comportement de chacun.

Je suis motarde, la minorité que je représente refuse l’image de délinquante de la route qu’on nous attribue ainsi que la position de victime potentiellement élevée avec un facteur de 23.

Les deux usagers que je représente prétendent que ce n’est pas en restant le cul sur sa chaise et la bouche fermée qu’on changera les mentalités et les comportements mais bien en se faisant entendre. Alors pourquoi ne pas demander aux médias la parole ?

D’ailleurs je suis d’accord avec moi-même ^^

ps : sinon, c’est quoi ton p’tit nom :-p

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 17:37

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

En même temps, on peut aussi voir les choses comme suit :
- un radar efficace flashe beaucoup
- un radar efficace sauve des vies
- un radar qui sauve des vies ne flashe plus (les usagers respectent enfin les limitations), donc est efficace
- un radar qui flashe beaucoup est rentable, donc efficace

donc un radar efficace est un radar inefficace (et vice-versa)....

..........................................je suis là-bas..........................

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 17:03

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

T’enlèves tes oeillères parfois, toi, ou tu vis tjrs sous le signe du communautarisme le plus borné ? Il y a combien de motards en France ? Et combien d’automobilistes ? Donc quand une émission veut traiter du poids électoral que pourrait avoir une catégorie d’usagers de la route (même s’il est stupide de croire que les usagers de la route n’ont pas d’autres préoccupations comme l’emploi, l’éducation, la retraire, la santé, l’environnement etc.), laquelle on invite ? La marginale ou celle qui - statistiquement - pourrait avoir une réelle influence sur le verdict des urnes ? Maintenant, si tu n’as rien de mieux à faire dans la vie que d’écrire à France 5. Moi, je vais rouler...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 16:50

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

NON... Ce n’est pas la même chose de griller un feu dans un bouchon à 5 km/h en se trouvant bloqué au carrefour (c’est juste con parce que cela accentue encore les embouteillages) et de griller un feu à pleine vitesse. Maintenant, si tu comprends pas, on peut rien pour toi.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 13:19

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Emission "C dans l’air" d’hier soir, à voir (ça dure 1h03).

Sujet : Les automobilistes sont aussi des électeurs.

http://www
.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php ?page=resume&id_rubrique=1727

Bien évidemment, les motards ne sont pas invités mais qu’on se console, la Perrichon non plus ^^

Il n’en reste pas moins que l’émission m’a parue intéressante même si non exhaustive (diificile en 1h)

Au delà de toutes les opinions exprimées, j’en conclus que la bataille va être difficile et longue et qu’on va devoir maintenir la pression dans le temps.

Bon, en attendant, j’écris à France 5 pour demander une émission spéciale deux-roues ^^

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 12:03

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Mince, j’avais oublié "vite, sans permis, bourrés et stupéfiés" :-D

bon d’accord, c pas drôle, je sors la tête basse ...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 11:49

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Une autre façon de multiplier les radars fixes, dans peu de temps ils mettront des radars dans les caméras de surveillance, vivement 2012 que l’ont vire tous ces C...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 09:52

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

je suis très en colère contre cette "radarisation" de la route".
elle est très facile à mettre en place puisque c’est une gestion de la masse de ceux qui circulent. Les "circulants" sont confondus avec des statistiques.
Elle est donc en opposition avec une approche individuelle. C’est la même chose avec le juge de proximité, dont le seule proximité est celle avec la répression.Le représentant du Parquet s’assoit d’ailleurs maintenant toujours à coté de lui, ce qui n’était pas le cas auparavent pour ne pas porter atteinte à l’indépendance du juge (et ça aucun journaliste n’en a parlé). il n’offre absolument plus de garantie à un procès équitable.
Or les dangereux sur la route ne sont pas très nombreux et leur identification exige des moyens de discernement humain. Il me semble même que ce sont toujours les mêmes qui ne prennent pas en compte les autres.
La vitesse n’est pas le seul et unique danger. Mais en France, contrairement à beaucoup d’autres pays, les pouvoirs publics globalisent l’accidentologie avec la vitesse sans travailler sur le défaut de maitrise. C’est non seulement une erreur de méthode mais également une tromperie volontaire. Pour la masquer, des subventions sur fonds publics sont versées à des associations sans adhérent qui tiennent des discours extrémistes ou à l’emporte pièce si vous préférez.
Un sociologue du CNRS a écrit un bouquin qui développe cette idée il y atrois ou quatre ans. MotoMag en a parlé dans ses colonnes. Sur le coup, j’ai trouvé ce travail défaitiste, excessif, fataliste... maintenant il m’en cuit de férifier tous les jours la poursuite de cette dérive.
Et si nous ne pouvons pas échapper à la "radarisation" de notre vie, alors il faut demander quand seront installés ceux qui flashent la volonté de puissance, la démagogie, le populisme, etc.
Quand les responsables devront subir une analyse psychologique préalable à leur prise de fonction, ce qui éviterait bien des déconvenues pas seulement pour la Présidentielle, pour les membres de l’éxécutif, les hauts fonctionnaires, les magistrats, les inspecteurs,etc. Il y a des lustres que le pouvoir ouvre sur l’excès de pouvoir.
Cela nous éviterait peut être, ou minorerai, les risques du "caporalisme" et d’être massivement traité "à la chlague" comme un troupeau de bêtes inconscientes et abruties que l’on mène sans discontinuer à la caisse.
Je remercie ceux qui auront pris le temps de lire ces quelques mots sans doute défoulants et subjectifs, sachant que je me préoccupe de la sécurité des autres et de la mienne à chaque kilométre parcouru, tant à moto qu’en voiture depuis 35 ans et plus d’un million de km.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 3 juin 2011 à 09:31

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Bonjour à tous,
Nous sommes tous bien d’accord sur la finalité des méthodes annoncées : malheureusement remplir les caisses de l’état. Je passerai sur tout ce qui a été déjà dit mais 2 ou 3 points m’interrogent : Qui a la certitude que les chiffres annoncés sont réels ? Nous savons tous bien qu’on leur fait dire ce qu’on veut, surtout quand personne ne peut les contredire faute d’éléments concrets... Nous savons tous également que le distingo n’est pas fait entre les scooters d’ados et les motards, et que l’accidentologie des 2 roues est montée en flèche depuis le multiplication des petits scooters... Enfin je trouve dommage que les motards (et j’en suis un) ne balaient pas devant leur porte. Pour se faire respecter, il faut être respectable, et tant qu’on verra ce faible pourcentage d’inconscients (en je reste poli) qui passent leur temps à rouler comme des imbéciles en zigzaguant entre les voitures, ou qui ne savent démarrer à un feu sans faire un weeling, on ne nous prendra pas au sérieux. C’est à ceux-là qu’on doit une mauvaise réputation. Et qu’ils ne viennent pas me dire qu’ils maitrisent, c’est faux, on sait tous que dans un flot de circulation on ne maitrise rien et surtout pas les autres ! N’est-ce pas ce qui fait qu’on lit régulièrement qu’un 2 roues a été renversé par une voiture ? Ca c’est la réalité des choses. Quand à savoir si les radars au feux flasheront la vitesse, n’est-ce pas un faux problème si on passe les feux au vert et à la bonne vitesse ? Qui dit feu dit agglomération, et c’est là qu’il faut être le plus vigilent, on le sait tous. Battons-nous pour les bonnes choses (panneaux annonciateurs, radars aux véritables endroits dangereux et pas au endroits pompe à fric, formation des conducteurs de 2 roues (tous), et surtout sécurité des routes et moyens mis en œuvre pour leur état et leur entretien (souvent source d’accidents graves) etc... Ce message ne se veut pas moralisateur mais seulement réaliste, et si je l’écris c’est que je sais que beaucoup partagent tout ça (je parle de motards bien sur).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er juin 2011 à 00:28

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Si les radars ne sont pas assez rentables, c’est qu’ils flashent de moins en moins, donc que les usagers respectent de plus en plus les limites de vitesse.
Donc, un radar déficitaire est un radar efficace : il sauve des vie (selon le credo du gouvernement) ! C.Q.F.D.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er juin 2011 à 00:20

Les radars feu rouge flasheront aussi la vitesse

Bien d’accord avec tout ce qui est écrit, excepté : "je suis convaincue que le tout répressif qu’on nous promet est l’aveu d’un échec cuisant de la pédagogie et de la formation "
Il ne s’agit pas d’un échec, mais d’une volonté politique délibérée de choisir la répression, plutôt que la formation, qui est un investissement à long terme et ne remplit pas les caisses à court terme. En fait, on applique les recettes des financiers qui contrôlent de plus en plus les entreprises privées en imposant des stratégies générant du profit immédiat pour les actionnaires, dans la gestion de la sphère publique. Ce court-termisme a conduit l’économie mondiale à la crise (mais pas pour tout le monde...). On peut déjà s’apercevoir des dégâts que cela a pu causer en France et ailleurs au niveau des services publics, depuis au moins deux décennies.
A cause de cette vision, les différentes politiques de sécurité routières ont privilégié la répression en prétextant une mortalité intolérable pour sanctionner financièrement l’usager, ce de plus en plus, dans l’objectif non signifié mais bien évident de remplir les caisses. Mais ces recettes croissantes n’ont jamais été ventilées, ne serait-ce qu’équitablement au même taux de croissance au profit de la prévention et de l’amélioration des réseaux.
En conséquence, ce serait un échec si les gouvernements successifs depuis Mr. Gayssot avaient délibérément choisi d’investir massivement dans la formation, la prévention et l’amélioration des réseaux. Il s’agit bien là d’une rhétorique ayant pour objectif de nous culpabiliser, et donc de justifier la répression. Ne tombons pas dans le panneau : pas de formation, donc pas d’échec de celle-ci !!

Répondre à ce message