Sujet

Greg
le 28 mai 2011 à 18:22

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

Hier un accord a été trouvé entre le ministre de l’Intérieur et les fabricants d’avertisseurs de radars : les appareils deviendront des "avertisseurs de zone dangereuse". La position exacte des radars ne doit plus être indiquée. Le gouvernement biaise, préserve un marché et conserve l’esprit de ses mesures, répressif.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 22:06

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

Titre sur france info :
28 mai : L’Union des usagers de la route (UUR) appelle à manifester le 18 juin contre la politique de sécurité routière “injuste” du gouvernement.

Les signataires de l’Union des Usagers de la Route :

* 40 millions d’automobilistes
* Association pour la Formation Des Motards (AFDM)
* Association Francaise des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite (AFFTAC)
* Association Nationale de Défense des Victimes d’Injustices (Andevi)
* Automobile Club de l’Ouest (ACO)
* Custom Association Liberté Légalité (CALL)
* Collectif de Défense des loisirs Verts (Codever)
* Collectif de Défense du Cylomoteur Ancien
* Fédération Française de Motocyclisme (FFM)
* Fédération Française des Motards en Colère
* Handicap Motards Solidarité (HMS)
* Ligue de Défense des Conducteurs
* Solidarité Motards Accidentés (SMA)
* Union Nationale des Automobile Clubs (UNAC)

O, devrait se entir moins seuls...

Bon, si on pouvait mobiliser les syndicats routiers et les agriculteurs...
I have a dream..

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 21:17

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

les constructeur d’avertisseur de radars vont couler c’est sur, franchement vous pensez vraiment que les gents achetaient c ’est machine pour les zones dangereuses ? si le gouvernement ne veut pas qu’ ils indiquent les emplacements de mobile ou de fixe c’est bien pour piéger toujours autant les conducteur donc au final sa ne change rien ni pour les constructeurs ni pour l’usager ils nous cassent vraiment les couilles avec leur reformes de merde ils feraient mieux de s’occuper des agresseurs les voleurs et tous les petits (ou gros) con qui foutent la merde gratuitement juste par ce qu’ils emmerdent dans les banlieues et je dit ca sen discrimination je viens de citée aussi

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 21:02

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

mouais bah moi la mêre perichon j’voudrais bien la voir rouler celle la !!!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 20:42

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

"commence" ??????
toi, tu es quelqu’un de trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès patient ^^

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 20:42

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

alors c’est qu’ils sont plus idiots encore qu’il n’y paraît. Quel usager va accepter de payer entre 200 et 400 euros + un abonnement mensuel, un appareil que n’importe quel gps peut aisément remplacer ?

Pour l’instant, ils ont gagné du temps : rien ne sera mis en place avant fin 2011, ensuite il faut au moins 6 mois pour la mise en place logicielle...

Bien évidemment, l’AFFTAC compte sur les usagers pour aller au front (cf appel à une manif le 2 juin plus celle du 18 juin)

On verra bien à ces deux dates là si l’AFFTAC est dans nos rangs...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 20:41

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

Je me sens mal depuis que toutes ces mesures répressives sont mises en oeuvre, plus envie de rouler ou d’aller quelque part, impression d’étouffement, ce gouvernement ne comprend rien et risque de le regretter aux prochaines élections. Au lieu de traiter les vrais problèmes, fatigue, alcool, conduite sans permis, ligne continue, non respect des distances, dépassement dangereux, changement de direction sans avertissement, ces messieurs se focalisent sur la vitesse et ne puniront que des petites vitesses, en majorité monsieur tout le monde qui dépasse de 5 km/h la vitesse autorisée. Evidemment les machines coûtent moins cher que des hommes en patrouille qui font leur boulot avec sérieux, permettant ainsi un contact avec les citoyens et engendre un respect des automobilistes et motards envers la police. Alors rendez-vous pour le 18 Juin

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 20:22

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

Bon, comment diviser pour mieux régner.... sentant une mobilisation général, automobilistes, motards, poids lourds......, le gouvernement "flippant" un peu, a préférer "assouplir" sa décision, mais comme d’habitude, pas en direction des potards.... cherchez l’erreur..... ahhh oui, les élections arrivent... 40 millions d’automobiliste contre 2,5 millions de motards...... le choix a été vite fait !!!!!!

MOBILISATION POUR LE 18 JUIN !!!!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 19:50

De pire en pire

Si on écoutait Mme Perrichon faudrait carrément rouler en marche arrière ! RDV le 18 juin aux manifs parce-qu’on en a marre de cette sécurité routière répressive !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 19:29

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

C’est clair que maintenant qu’ils ont eu ce qu’ils voulaient on ne va plus l’entendre l’Afftac.........

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 19:20

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

elle commence à nous les briser menu, Mme PERRICHON, avec ses opinions extrémistes sur la sécurité routière

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 19:16

Les avertisseurs de radars transformés en "avertisseurs de zone dangereuse"

C’est bin la preuve que les automobilistes et usagers de 2RM n’avaient rien à gagner à soutenir les fabricants soucieux uniquement de préserver leur gagne-pain. Ils ont pratiqué un chantage au chômage, méthode très employée par le MEDEF et qui porte toujours ses fruits en période pré-électorale. Et les véritables dindons de la farce, c’est nous, usagers.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 mai 2011 à 18:59

Mouais...

Ça sent le retournement de veste à plein nez....
De toute façon, tant que l’on ne sent prendra pas aux vrais raisons : l’éducation et la formation des conducteurs (que se soit 2 ou 4 roues) et les infrastructures dangereuses...
Quand à la mère Perrichon, attendu elle considère que tout automobiliste est un criminel en puissance et qu’un bon automobiliste est un piéton, on ne risque pas d’avancer.
On devrait peut-être la bâillonner....

Répondre à ce message