Sujet

Frédéric
le 23 mai 2011 à 16:19

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Alors que les députés UMP ont réagi à l’annonce des dernières mesures pour la sécurité routière prises par le gouvernement, on s’étonnait de ne pas entendre ceux de gauche dans le débat. Une première réponse est arrivée dimanche soir, lors d’une émission sur BFM TV où l’invité était Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:34

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Ah ouais, là c’est mieux, comme quoi, quand les sous-entendus deviennent audibles... ;)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:29

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Je reprends ta phrase : Ceux qui ont une voiture ont une voiture parce qu’ils ont besoin d’une voiture et qu’ils enrichissent outrageusement les sociétés capitalistiques comme Total . Et ceux qui n’ont pas de voiture n"ont pas de voiture parce qu’ils n’ont pas besoin de voiture (ou pas de thunes, à cause de la politique injsute de l’UMP). Donnons des points sur les permis de ceux qui ont besoin de leur voiture mais qui ont un salaire inférieur à 1.5 fois le SMIC, les autres étant suffisamment riches pour se payer des stages de récupération de points, en les prenant à ceux qui n’ont pas voiture, en prenant d’abord aux plus aisés vivant dans les beaux quartiers. Comme plus égal moins et que tout s’équilibre, tout le monde sera content et les injustices créée par la politique aveugle du gouvernement actuel seront réparées.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:27

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

T’es dur, là, notre pote a balancé ça sans échauffement, ça force le respect, quand même :(

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:24

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

C’est pas encore tout à fait ça ; il te manque la petite attaque contre Sarko, la pointe d’acidité contre les riches et le quasi réflexe naturel de la langue de bois, mais t’es pas loin quand même :-)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:24

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

J’ai cru que c’était "lui" jusqu’à ce que je voie ton pseudo :)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:19

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

il y a de gens qui ont des voitures et des gens qui n’ont pas de voiture. Ceux qui ont une voiture ont une voiture parce qu’ils ont besoin d’une voiture. Et ceux qui n’ont pas de voiture n"ont pas de voiture parce qu’ils n’ont pas besoin de voiture (ou pas de thunes). Donnons des points sur les permis de ceux qui ont besoin de leur voiture en les prenant à ceux qui n’ont pas voiture. Comme plus égal moins et que tout s’équilibre, tout le monde sera content.

je l’imite bien ? ^^

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:08

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

"Par contre, utiliser les clivages pour faire pression sur nos élus reste une stratégie positive de circonstance...comme ce fut déjà le cas pour la vignette."

Ceci s’appelle du lobbying, mon ami, et c’est en vente libre, la FFMC pratique (entre autres actions), faut pas s’en priver ;)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:04

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Salut,

les politiques de tous bords nous prouvent chaque jour, et depuis longtemps, que la gestion des grands problèmes de nos sociétés n’a pas grand chose à espérer de leur part. Les positions sont à cout terme, d’une échéance électorale à l’autre. Il n’y a pas de vision et encore moins de réflexion sur l’avenir.

Heureusement que la FFMC est statutairement apolitique, ni de droite, ni de gauche, sinon elle perdrait son temps, son énergie et ses illusions...donc, la solution n’aparaitra pas plus en 2012.
Par contre, utiliser les clivages pour faire pression sur nos élus reste une stratégie positive de circonstance...comme ce fut déjà le cas pour la vignette.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 16:38

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Bon... depuis le temps qu’on attend une réaction de la part des élus dits "de gauche", en voilà déjà un du genre "si on a besoin de rien, le mieux c’est de lui demander".
Ce qui nous permettra de nous concentrer sur ceux qui auront des choses à dire sur la politique de Nicozy Sarkola en matière de sécurité routière...

... c’est toujours ça de pris pour faire avancer le schmilblick.

Merci Motomag !

Y’a t-il un autre candidat au n’importe quoi qui veuille causer dans le poste ?

Allez hop, au suivant !

Répondre à ce message