À croire que pour lui, ça n’est qu’une simple promenade de santé. Le 12 juin, John McGuiness a remporté pour la deuxième fois consécutive la course de l’Ile de Man sur moto électrique, le TT Zero.

Cerise sur le gâteau, il a battu son propre record de vitesse en passant la barre des 190 km/h de moyenne. Cependant un nouvel outsider vient pointer le bout de son nez : Victory, qui profite de l’expérience du spécialiste de la moto électrique, Brammo, acquis récemment.

Un début prometteur
Terminer 3e pour une première participation à la course la plus dangereuse et la plus rapide du monde, disons-le clairement, c’est plutôt honnête. Avec ses deux pilotes de renom, Guy Martin et Lee Johnston, la firme américaine a su s’entourer comme il fallait pour ce challenge à haute vitesse.

Les deux Anglais ont réussi à faire face aux motos du team Mugen, reines de la catégorie depuis 2014 et chevauchées par deux légendes du TT : McGuiness et Anstey (vainqueur du TT SBK cette année).

Ce coup-ci, Lee a été plus rapide que Guy, ce dernier n’ayant pu essayer la moto que deux jours avant la course. Initialement, William Dunlop était prévu mais suite à une blessure causée par une chute en Supersport, il a du donner sa place à Mister Martin. Cela n’a pas empêché les deux compères de finir 3e (Johnston) et 4e (Martin).

« Plus je roule sur cette moto et plus je suis rapide. Nous serons bien plus rapides l’année prochaine », déclarait Johnston à l’arrivée. Malgré une petite frustration, Guy Martin ne cache pas la satisfaction d’avoir piloté cette machine : « Le staff de Victory a fait du très bon travail. J’aurais eu besoin de plus de temps pour me familiariser avec la moto mais je suis content d’avoir pu découvrir cette catégorie »

Classement TT Zero 2015
- 1 John McGuinness (Team Mugen) - 18:58.743 - 191.960 km/h
- 2 Bruce Anstey (Team Mugen) - 19:02.785 - 191.281 km/h
- 3 Lee Johnston (Victory/Parker Racing) - 20:16.881 - 179.634 km/h
- 4 Guy Martin (Victory/Parker Racing) - 20:37.987 - 176.572 km/h
- 5 Robert Wilson (Team Sarolea Racing) - 21:15.256 - 171.411 km/h
- 6 Michael Sweeney (University of Nottingham) - 30:56.695 - 117.733 km/h

TT Zero : la catégorie de ssurdoués
Les courses de moto électrique établissent sans cesse de nouveaux records. Chaque année, les performances qu’elles réalisent se rapprochent peu à peu des exploits effectués par les bons vieux moteurs à explosion. Seul point où l’électrique a encore du chemin à faire par rapport à l’essence : l’autonomie.

Les machines du TT Zero ne parviennent à faire qu’un tour pendant que les moteurs traditionnels en font six. En quête d’innovation, Victory et le groupe Polaris veulent s’investir dans la moto de demain. C’est pourquoi ils ont developpé cette moto prometteuse, sur la base d’une Empulse R de la marque Brammo, filiale de Polaris, en s’associant au fabricant de moteurs électriques Parker.

JPEG - 60.6 ko
A gauche les records établis sur moteur électrique et à droite ceux sur moteurs traditionnels. En 6 ans les moteurs écolos ont pratiquement réussi a égaler les performances que les moteurs à essences ont mis 100 ans à réaliser.

Dans la boutique :
- DVD moto : Tourist Trophy - La course de l’extrême
- DVD moto - Mythique Tourist Trophy

Publicité