JPEG - 24.4 ko
La Suzuki (N°2) de Vincent Philippe et Keichi Kitagawa, s’est imposé sans réelle opposition des autres concurrents, même si la deuxième partie de la course s’est déroulée sur une piste détrempée.

La machine N°2 confiée aux mains de Vincent Philippe et Keichi Kitagawa, s’est imposé en toute logique, face à la concurrence. L’opposition a été des plus symbolique, puisque durant les 130 tours de course aucun adversaire n’est parvenu à inquiéter la Suzuki officielle.

Elle s’impose avec deux tours d’avance sur la Kawasaki Bolliger N°8 de Kellenberger, Morillon et Muff. La troisième place du podium revient à l’équipage britannique Diablo 666 également sur Kawasaki ZX 10R.

La seule machine qui aurait pu jouer le rôle de trouble fête est la Suzuki Nederland, 2ème chrono aux essais à une seconde de la pole. Mais hélas leur machine refuse de démarrer lors du signal du départ et perd un temps précieux. Plus tard en course, ce retard s’accentue dans les stands, par manque d’expérience, et leur Suzuki ne termine qu’à la 10ème place.

le retour de Kawa ?

JPEG - 25.7 ko
Belle prestation de la Kawasaki ZX 10 R du team Bolliger. 8ème aux essais elle termine deuxième sur le podium

Pourtant le début de course semblait plutôt favorable aux deux Yamaha Austria qui avaient décroché la 3ème et 4ème place des essais.
En course la machine N°7 de Gwen Giabbani et Igor Jerman pointait même en deuxième position derrière la Suzuki du SERT.

Hélas, La Yamaha N°7 chute dans la chicane de la ligne d’arrivée. Gwen Giabbani arrive à ramener la machine aux stands, mais cet incident leur fait perdre près de 5 tours.

Malgré la pluie, Igor et Gwen repartent avec le couteau entre les dents et font une remontée spectaculaire depuis la 18ème place sur une piste détrempée.. Mais cela n’est pas suffisant et ils doivent se contenter de la 7ème place, à 5 tours du leader.

C’est l’arrivée des Kawasaki sur le podium, qui va sans doute animer ce championnat, un peu terne. En effet, selon David Morillon, pilote de l’équipage N°8 « Nous avons beaucoup travaillé sur la partie cycle, pour la rendre plus facile à manier en courbe ».

On verra ce que cela va donner pour les 24H du Mans (16 et 17 avril 2005), puisque l’équipage suisse sera présent.

classement de la course : 1er SERT (V. Philippe/K.Kitagawa), 2ème Bolliger Team (Kellenberger/Morillon/Muff) à 2 tours, 3ème Diablo 666 (J.Hutchins, K. Flacke, S. Mizera) à 3 tours, 4ème Yamaha Phase One ( D. Cudlin, A. Notman, W. Nowland) à 4 tours, 5ème Yamaha Austria (G. Giabbani, I. Jerman) à 4 tours

prochain rendez vous : les 20 et 21 mai à Albacete (8H).

Publicité

Commentaire (0)