En images

Shinichi Nakatomi premier à jardiner Lanzi à terre
JPEG - 35.7 ko
Malgré deux chutes impressionnantes, l’Australien Troy Bayliss réussit à signer la pole provisoire, à Silverstone, lors de la cinquième manche du championnat mondial superbike.

La bataille pour le podium en WSBK, s’annonce de toute beauté, puisque le duel Troy Bayliss (Ducati N°21) et Troy Corser (Suzuki N°1) est encore monté d’un cran. En effet seuls 57 millièmes de seconde séparent les deux hommes, à l’issue d’une première séance de qualification mouvementée.

En effet, après une nuit et une matinée marquée par de fortes précipitations, la première séance de qualifications des superbikes, a vu de nombreuses chutes se produire. Dans le même virage, celui de « Brooklands », le premier a aller à la faute est Lorenzo Lanzi (N°57), le co-équipier de Bayliss. L’italien n’est pas le seul à jardiner à quatre pattes, il est suivi par Nakatomi (N°38), Steve Martin (N°99), Marco Borciani (N°20), James Toseland (N°55), Troy Bayliss (N°21) et enfin Chris Walker (N°9) le tout en moins d’un quart d’heure ! Après cette surprenante succession de chutes dans le même virage la direction prend, enfin, la décision de nettoyer la piste à cet endroit en y envoyant un camion équipés de brosses.

Troy Bayliss a laissé dans cette première séance de qualifs deux machines dans le bac à graviers. Cela est dû aux taches d’humidité, qui parsèment la piste et « à un moment j’ai un peu trop élargi et j’ai roulé sur un ralentisseur et cela a fait comme un morceau de savon sur une vitre. Je suis tombé lourdement sur ma hanche, mais j’étais quand même OK » Il repart sur sa deuxième moto, quand il voit subitement « Toseland se foutre en l’air et avant que j’ai pu me rendre compte de quoi que ce soit, ma roue arrière a décroché et m’a expédié au tapis » raconte l’Australien avec sa franchise habituelle.

Malgré cette double chute, le pilote de la Ducati officielle reprend la guidon de sa première moto, qui avait été réparée et signe la pole provisoire !

Ce qu’il faut retenir de cette première séance c’est que tous les chronos se suivent avec quelques centièmes d’écart seulement. Ainsi les quatorze premiers sont dans la même seconde !

Deux français sont dans ce groupe : Régis Laconi (Kawasaki N°52) qui est 10ème et Sébastien Gimbert (Yamaha N°3) qui est 11ème.

Fabien Foret est 25ème à 1’’898.

Publicité

Commentaire (0)