En images

Peugeot 125 Elyséo : maniabilité Peugeot 125 Elyséo Peugeot 125 Elyséo : coffre Peugeot 125 Elyséo : vol Peugeot 125 Elyséo : luxe Peugeot 125 Elyséo : bulle

La gamme Elyséo s’inscrit sur le créneau des scoots luxueux et de grand gabarit. Grande première pour le constructeur français, le 125 est équipé d’un moteur 4-temps. Peugeot Motocycles n’en avait plus produit depuis soixante ans !

Au guidon, l’Elyséo surprend par son extraordinaire maniabilité. L’angle de braquage exceptionnel, 50 ° à droite et à gauche, lui permet de se faufiler et d’improviser des demi-tours dans un mouchoir de poche.
La hauteur de selle (82,5 cm) assez importante créée une appréhension chez les moins de 1 m 70. Le guidon large offre une position de conduite droite propice à une observation attentive de la circulation.

Au démarrage, le quatre-temps à refroidissement liquide est nerveux mais il s’essouffle dans les hauts régimes. A fond, l’Elyseo flirte avec les 105 km/h, pas plus. Les voies rapides ne seront donc pas son terrain de prédilection.

En revanche pour la ville, l’Elyséo dispose de l’essentiel : grand coffre sous la selle contenant un intégral et un petit jet, vide-poches, montre, jauge à essence, totalisateur journalier.

À cela s’ajoutent deux dispositifs dissuasifs pour les voleurs. Le premier est un antivol de type "boa", solidaire du scooter. Il permet d’attacher celui-ci à un poteau. Le second est un transpondeur logé dans la clef de contact. Aucun démarrage n’est possible sans la présence de cette dernière.

Publicité
Infos en plus