Dans tous les arrondissements de Paris, la chasse au deux-roues mal garé a fait rage le mardi 29 mars dernier. 2000 agents se sont dispersés dans le but de "protéger les piétons" sur la chaussée. On en comptait 160 aux alentours de la Gare de Lyon, dans le 12ème arrondissement.

« L’objectif n’est pas de sanctionner, mais de sensibiliser les usagers, explique Emmanuelle Pierre-Marie, maire du 12ème. On s’assure aussi de rendre la route plus sûre dans l’arrondissement (...) Moins de véhicules à moteur, c’est à la fois un enjeu de sécurité mais aussi d’écologie » rajoute-t-elle.


Paris : encore des milliers de places de stationnements supprimées

Oui, vous avez bien lu. On ne sanctionne pas... on verbalise et on expulse les véhicules à la fourrière. Nouveau concept très dissonant ! Quid de la suppression massive de places de parking qui empêchent les usagers de stationner ? Dans cet arrondissement, c’est environ 60 000 autres places qui seront progressivement évincées au profit des mobilités douces... De fait, il n’y a rien d’étonnant de constater que les usagers deux-roues stationnent où ils le peuvent !

On ne répétera jamais assez que les deux-roues motorisés sont à inclure dans les plans de mobilités. Ils fluidifient la circulation et génèrent moins d’embouteillages. Plus encore, la plupart des motardes et motards stationnant à Paris ne le font pas par plaisir, mais par nécessité professionnelle. La mascarade prendra-t-elle fin un jour à Paris comme ailleurs ?

_
Source : Le Parisien

Publicité

Commentaire (1)