Norton n’en finit plus de glaner de substantielles aides financières. Selon le site de l’assureur spécialiste de la moto en Angleterre, Bennetts, le constructeur aurait obtenu un appui sonnant et trébuchant provenant de la banque Santander.

C’est donc la somme de 10 millions de livres sterling (13,6 M€) qu’a perçue au total le manufacturier anglais. Alors que l’assistance fournie par le gouvernement est essentiellement destinée à l’expansion d’un centre de formation créée par le constructeur, le reste de l’investissement ira à la recherche et développement de deux nouvelles bases moteur pour des motos.

Un V4 de 1200 cm3 pour 200 ch
Norton veut rentrer dans la bagarre du superbike, en créant sa propre moto de course avec son moteur. La firme donne depuis deux ans un avant-goût de ce que pourrait être sa sportive de demain avec la SG3 en 2014 et la SG4 en 2015.

Piloté par Cameron Donald, le prototype a fini la course en 18e position cette année au Tourist Trophy, à la vitesse moyenne d’environ 193 km/h. Des débuts prometteurs donc pour cette hypersportive propulsée par un quatre cylindres en V de 1200 cm3 qui délivrerait 200 chevaux.

JPEG - 102 ko
Les quatre Norton SG qui ont participé au TT, classées ici de la plus récente à la toute première de haut en bas.

La Ducati Panigale en ligne de mire
Dans une interview accordée au site de Bennetts (rubrique Bike social), le designer en chef de Norton, Simon Skinner, affirme que la version haut-de-gamme de la future sportive pourra rivaliser avec une Ducati Panigale Superleggera, rien que ça !

M. Skinner déclare que le V4 sera décliné en plusieurs versions. L’entreprise anglaise ne s’en cache pas, elle veut une moto de luxe avec un prix qui pourrait se situer entre 30.000 et 40.000 euros pour la version de base. Bien évidemment, le designer britannique justifie un tarif si exorbitant par une qualité de finition et des équipements irréprochables pour la prochaine sportive made in Norton.

Quelques points clés à propos de cette 1200 cm3
  • 1200 cm3
  • V4 à 72 °
  • Plus ou moins 200 ch
  • Carrosserie entièrement en carbone inspirée du design modernes des McLaren P1 et Aston One-77
  • Châssis en aluminium
  • Roues en carbone
  • Bras oscillant mono-bras (matière à déterminer)
  • Feux à leds
  • Tableau de bord en couleur, contrôle de traction et ABS
  • Réservoir de carburant sous la selle
  • Fourche Öhlins avec cartouches de gaz et amortisseur arrière TTX
  • Silencieux en titane
  • Freins Brembo

Bicylindre de 650 cm3
Beaucoup moins exclusif que le V4, Norton veut produire un bicylindre parallèle, qui devrait servir à motoriser plusieurs modèles plus accessibles, dédiés à concurrencer le segment mid-size, dans lequel on trouve par exemple la Yamaha MT-07.

Publicité

Commentaire (0)