La trêve estivale du MotoGP a semblé interminable pour tous les amoureux du MotoGP et de la star italienne Valentino Rossi. Ce dernier déclarait à la presse début juin qu’il prendrait une décision quant à son avenir pendant l’été. Deux possibilités s’offraient à lui : raccrocher le cuir ou alors piloter une année supplémentaire dans sa propre structure VR46 au guidon d’une Ducati Desmosedici.

Et l’inéluctable nouvelle est tombée. A la veille du Grand Prix d’Autriche 2021 qui se déroulera ce week-end (6 au 8 août), l’Italien Valentino Rossi a convoqué la presse pour une conférence exceptionnelle (initiée par Dorna sports et non par lui-même ou Yamaha, ce qui en dit long…). Après plus de 25 ans au plus haut niveau, 115 victoires dont 89 en catégorie reine et 9 titres de champion du monde, Rossi a annoncé qu’il prendra sa retraite à la fin de la saison 2021.


Valentino Rossi en difficulté sur les dernières saisons

La sagesse de l’expérimenté pilote de 42 ans a parlé, mais surtout, ses résultats récents. Et pour cause… Les deux dernières saisons extrêmement compliquées (7e du général en 2019 avec 2 podiums, 15e en 2020 avec un seul podium, 19e du général en 2021…) ont surement eu raison du vieux lion. On espère que le Doctor pourra encore signer quelques perfs, pourquoi pas un ou deux podiums d’ici la mi-novembre et lors du dernier GP de la saison 2021 qui se tiendra à Valencia.

Ce qui est vraiment vraiment triste et rageant, c’est qu’en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19, Rossi ne pourra pas faire une tournée d’adieu digne de sa majestueuse carrière avec un public totalement acquis à sa cause, et ce, dans tous les pays du globe, sans exception !

crédit photo : motogp.com

Publicité