En images

Fans de motos exclusives et de mécaniques de caractère, réjouissez-vous ! MV Agusta vient de faire passer son moteur 800 à la norme Euro 5 et en profite pour leur apporter quelques modifications d’importance. Côté moteur, un nouvel échappement, des basculeurs de soupapes traités DLC, des nouveaux guides de soupape, une nouvelle génération d’injecteurs, un nouveau boitier ECU permettent de conserver la puissance de 140 ch sur la RR (112 sur la version Rosso, plus accessible). De même, le châssis a reçu de nouvelles platines latérales et une nouvelle cinématique de suspension arrière, tandis que les réglages de la fourche ont été revus.

Une électronique de pointe
Les aides électroniques ont été revues, avec une fonction FLC (front lift control) qui permet de faire passer la sauce en conservant les roues au sol, le tout géré par une centrale inertielle à 6 axes, qui commande aussi un ABS Continental avec fonction Corner. Le nouveau tableau de bord TFT couleur de 5,5" est connecté à l’App MV Ride. Les feux sont full LEDs et disposent d’une fonction d’éclairage en virage.

PNG - 638.4 ko

Par ailleurs, la version RR SCS dispose de l’embrayage centrifuge Rekluse, qui avait déjà fait son apparition sur la 800 Turismo Veloce. Une fonction "launch", au commodo gauche, permet des départs canon !

Enfin, la version Rosso, plus accessible, est même offerte avec un bridage A2 ! Sa selle différente la rend plus confortable !

PNG - 536.3 ko

En Dragster aussi
La 800 Dragster bénéficie des mêmes évolutions techniques, et s’affirme par un look encore plus bestial. L’embrayage Rekluse est également proposé sur la version SCS, de même qu’une version Rosso est proposée, elle aussi possible en version A2.

Un Dragster A2, drôle de concept, non ? En tous cas, elles sont séduisantes, ces motos. Qu’en pensez-vous ?

Publicité

Commentaire (0)