Les acteurs du 2-roues unis
France Wolf - co-coordinatrice nationale de la FFMC et Jacques Bolle - Président de la Fédération française de motocyclisme - ont réuni le vendredi 19 janvier, au siège de la FFM, les principaux acteurs du 2-roues motorisé. Autour de la table étaient présents Edith Quincé - Présidente du Collectif de Défense des Loisirs Verts, Nadine Annelot - Présidente du Conseil National des Professions de l’Automobile, filière 2-roues et Alain Martin - Secrétaire National du Conseil National des Professions de l’Automobile, éducation Routière.

Avec comme alibi, un objectif qui peut sembler légitime (moins de 2 000 décès auto et moto à l’horizon 2020 sur les routes françaises), l’État est passé à l’offensive en édictant de nouvelles mesures constructives pour certaines - telle la lutte renforcée contre la conduite sous l’emprise de l’alcool et le téléphone au volant - mais aussi répressives plutôt que préventives pour d’autres.

Expérimentation bâclée
La dernière de celles-ci consiste à abaisser de 10 km/h la limitation de vitesse sur le réseau secondaire à partir du 1er juillet 2018, bien que les expérimentations menées en la matière n’aient pas été très concluantes.

Encore une fois, malheureusement, la communication l’a emporté sur l’efficacité.
Une tendance alarmiste alors que plusieurs leviers efficients pourraient participer concrètement à la baisse de l’accidentalité des utilisateurs de 2-roues motorisé (2RM). Rappelons que la sinistralité de ces derniers a plutôt baissé ces dernières années.

Pour des mesures efficaces pour réduire l’accidentalité routière
Face à ces enjeux, la FFM, la FFMC, le Codever, le CNPA filière 2-roues et le CNPA éducation routière ont décidé de se mobiliser et de rappeler au gouvernement 3 axes majeurs prioritaires qui permettraient réellement de sauver des vies :
- la formation et l’éducation
- les incitations à l’équipement des usagers de 2RM
- les infrastructures routières

La FFM, la FFMC, le Codever, le CNPA Filière 2-roues et le CNPA éducation routière se sont donnés rendez-vous prochainement pour travailler en commun dans ce sens.

Publicité