Sans compter le manque de résultats de la concertation* engagée entre le gouvernement et les représentants des motards, qui a commencé depuis bientôt un an.

Cette concertation était censée œuvrer à l’amélioration de la sécurité routière des conducteurs de deux-roues motorisés. Les Motards en colère ont accepté d’y siéger et de présenter leurs propositions. Ils ont largement démontré l’importance de la formation et de la prévention pour arriver à des résultats durables sur le long terme.

Le gouvernement répond sur le terrain par un renforcement de la répression, une législation inadaptée et la prise de mesures à l’inverse de ce qui est prôné dans ces réunions.
L’exemple flagrant est la mise en place du contrôle technique pour les cyclomoteurs, annoncée en grande pompe par François Fillon au mois de février. « Inefficace et coûteuse, cette mesure est le prélude à une généralisation prochaine du contrôle de tous les usagers en deux-roues motorisés », estime la FFMC.

Notre appel du 18 juin
Les antennes de la FFMC ont déjà commencé à mettre la pression sur le terrain depuis le mois de mai. Conduite et stationnement en prenant la place d’une voiture, action contre le contrôle technique, ciblage des infrastructures dangereuses pour les motards… Mais le point d’orgue à toutes ces actions interviendra le 18 juin.

C’est le jour qu’a choisi la FFMC pour lancer son appel à la résistance des deux-roues motorisés. Une remise des revendications, voire d’autres actions, sera effectuée ce jour-là dans chaque département.

La date n’a pas été prise au hasard, puisqu’elle fait référence à l’appel du 18 juin 1940 lancé par le général De Gaulle, qui reste à ce jour un symbole fort, considéré comme le texte fondateur de la résistance française.

La FFMC espère bien unifier le monde motard autour de ce thème, estimant que le gouvernement joue un jeu de dupe.

En attendant, les Motards en colère invitent chaque motard, scootériste, cyclomotoriste et « motaumobiliste » de France à se rapprocher de son antenne FFMC départementale afin d’organiser la résistance et d’exprimer haut et fort leurs revendications.

*La prochaine réunion de concertation avec le gouvernement aura lieu le 16 juin. Les motards sont invités à venir faire un sit-in sur les marches de l’arche de la Défense (92) à 14 heures.

Restez connecté avec l’antenne FFMC de votre département pour suivre les différentes actions du mois !

JPEG - 69 ko

Publicité
Infos en plus