« La France doit urgemment mettre en place un site multilingue à l’attention des voyageurs étrangers pour centraliser toutes les informations concernant le système Crit’Air et les restrictions d’accès à certaines zones urbaines », indique la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA).

Des informations lacunaires

Olivier Lenz, le directeur des Programmes de la branche Europe de la FIA enfonce le clou : « Des millions de touristes sont sur le point de passer leurs vacances en France, et le gouvernement français n’a pas mis en place le moindre point d’information qui explique où et quand la vignette Crit’Air est requise. Les visiteurs doivent pouvoir accéder à des informations complètes sur les conditions d’accès (lieu, horaire …) aux « ZCR » (Zones à Circulation Restreinte) ».

Des restrictions qui s’étendent
Jusqu’à récemment, ces restrictions ne concernaient que Paris et quelques autres grandes agglomérations, rappelle la FIA, mais le nombre de ZCR a significativement augmenté au cours des derniers mois. Résultat, l’information est dispersée, insuffisante, manque de clarté, ou n’est pas à jour, notamment pour ce qui concerne les restrictions de circulation temporaire. « On ne peut pas exiger de ces voyageurs étrangers d’aller eux-mêmes à la pêche aux infos sur des sites locaux, qui plus est, en langue française » souligne la FIA.

La FIA invite donc le gouvernement français à mettre en place une solution dans les meilleurs délais et dans l’intérêt de tous. Elle propose même ses services en mettant à disposition son réseau de membres, et de clubs afin de disséminer rapidement ces informations à tous les voyageurs.

Notons que des problèmes identiques avaient émergé lorsque l’Italie avait mis en place des restrictions similaires dans plusieurs grandes villes. Nombre de nos lecteurs s’en étaient fait l’écho auprès de Moto Magazine, après avoir reçu des PVs à leur domicile.

Publicité

Commentaire (0)