Essai

Bonne surprise, malgré une fabrication thaïlandaise, cette CB 500 est très correctement finie et le moteur bien mis en valeur. En revanche, côté équipements, nombre de raffinements ont été écartés, tel le sécurisant freinage couplé.

Avec un gabarit proche d’une 250, une position naturelle et un moteur aussi souple que feutré, sa prise en main est instantanée et l’évolution en ville limpide. Sur route, la plage d’utilisation se montre toutefois réduite (vibrations au-delà de 7.000 tr/min), et la linéarité guère enthousiasmante. Les 47 ch ont un peu de mal à mouvoir les 194 kg annoncés.

La partie-cycle est ainsi largement à la hauteur des ces prestations, malgré des suspensions basiques qui pompent un peu sur mauvais revêtement. La CB se conduit d’une courbe à l’autre avec une bonne précision. Simple et efficace. Au moment d’arrêter la petite Honda, on apprécie l’ABS de série, mais un peu moins le manque de puissance du seul disque avant.

Verdict. Cette CB 500 F est une moto sans soucis qui va ravir moto-écoles et débutants. Elle pèche néanmoins côté pratique (lire l’essai complet dans Moto Magazine n°296, avril 2013) et son prix, 5.590 €, n’est guère plus attractif que celui de la NC 700 S. Quant à la passion qu’elle pourrait susciter…

Publicité
Infos en plus