En images

Des conseils, encore des conseils Espace wild card Débriefing Fans d’OJ
JPEG - 30.4 ko
Mike di Megglio, est le français qui a signé le meilleur temps des tricolores ce vendredi 13 mai en 125.

Quelques petits français portent, pour l’instant, haut les couleurs nationales lors du GP de France.
Le meilleur d’entre eux, Mike Di Meglio, signe le 8ème temps des huitième de litre ce vendredi 13 mai.

C’est la meilleure place qu’a signé le petit toulousain, puisqu’il a régulièrement été dans les 15 depuis le début de l’année en qualifications, sauf en début de saison où il a pointé 16ème à Jerez.

Au Mans, la première séance qualificative des 125 s’est heureusement disputée sur le sec. « J’ai connu quelques problèmes avec l’arrière de la moto qui dribblait beaucoup et cela se répercutait sur l’avant » analyse Mike Di Megglio (N°63).

« J’ai encore besoin de travailler mes trajectoires et d’être plus vifs sur les changements d’angle » commente le jeuneToulousain.

Alexis Masbou (N°7) pour sa première participation au plus niveau, signe lui aussi une encourageante 11ème position lors de la première séance. Il n’a, depuis le début de saison, jamais franchit la barre des 15 premiers durant les essais.

« J’aurais pu faire mieux car j’ai été gêné dans le dernier tour. Je peux toujours améliorer mes temps de qualifs’ mais en course il me manquera toujours 10 km/h » précise le pilote du team Ajo Motosports.

Enfin le seul représentant de l’Equipe de France espoir, Matthieu Lussiana (N°88) -pilote invité wild-card - fait l’apprentissage difficile de la compétition de haut niveau.

En effet, le jeune français pointe à la 37ème place de cette première séance d’essais qualifs à plus de trois secondes et demi de la pole.

Ce dernier butte sur des problèmes de pilotage « On lui a passé un pneu arrière un peu plus large, qui permet de prendre plus d’accélération en sortie de courbe. Mais Matthieu rentre trop fort sur les freins , ce qui annule cet avantage » explique Alain Bronec, l’un des conseillers de l’Equipe de France Espoir.

Publicité

Commentaire (0)