JPEG - 41.9 ko
Alex Barros a réussit son w.e. à 100%. Après avoir décroché la pole, il remporte la deuxième épreuve du championnat mondial de MotoGP d’Estoril. Il n’était pas monté sur la plus haute marche du podium depuis 2002.

Les deux hommes s’échappent laissant Rossi mener la poursuite, avec Max Biaggi dans son sillage. Le pilote de la Yamaha est nettement distancé puisqu’il accuse un retard de plus de 11 secondes sur la tête de course.

Hélas au 17ème tour, victime des conditions météo très changeantes, Sete Gibernau va à la faute. Barros n’en demandait pas tant et s’empare du commandement de la course. La pluie ne cesse de faire de brèves apparitions, et tout le monde se demande si les pilotes vont devoir rentrer dans les stands pour changer de moto équipée de pneus pluie, comme le nouveau règlement l’y autorise cette année.

L’écart qui sépare l’homme de tête de ses poursuivants diminue au fil des tours. Mais Barros franchit la ligne d’arrivée avec plus de deux secondes d’avance sur Valentino Rossi. La troisième place du podium revient à Max Biaggi, qui a retrouvé le sourire après sa prestation peu reluisante de Jerez.

classement de la course : 1er Alex Barros (Honda), 2ème Valentino Rossi (Yamaha), 3ème Max Biaggi (Honda), 4ème Marco Mélandri (Honda), 5ème Carlos Checa ( Ducati), 6ème Colin Edwards (Yamaha), 7ème Nicky Hayden ( Honda), 8ème Shinya Nakano (Kawasaki), 9ème Loris Capirossi (Ducati), 10ème Ruben Xaus (Yamaha)

Classement provisoire au championnat : 1er Valentino Rossi (45pts), 2ème Alex Barros (38 pts), 3ème Marco Mélandri (29 pts), 4ème Max Biaggi (25 pts), 5ème Sete Gibernau (20 pts), 6ème Shinya Nakano (19 pts), 7ème Carlos Checa (17 pts), 8ème Colin Edwards (17 pts) 9ème Troy Bayliss (15 pts), 10ème Loris Capirossi (10 pts)

250 : confirmation de Stoner

JPEG - 49.2 ko
Casey Stoner (N°27) crée la surprise à Estoril. Parti de la 8ème place sur la grille de départ, l’Australien, nouvelle recrue chez LCR, s’impose devant les ténors de la catégorie.

Victoire surprise de Casey Stoner devant les ténors de la catégorie. L’Australien Casey Stoner (N°27) s’est imposé lors de la course des quart de litre devant l’Italien Dovizioso (N°34) et le français Randy de Puniet (N°7)

Et pourtant ce dernier, après avoir décroché la pole (la 9ème de sa carrière), prend un très bon départ derrière Sébastian Porto (N°19).

Très vite le pilote Argentin creuse un écart avec le peloton et mène avec une avance confortable de plus de deux secondes. Derrière lui un groupe de chasse se forme avec Pedrosa ,le tenant du titre, Dovizioso, Stoner, De Angelis et Randy de Puniet. Mais l’homme de tête perd peu à peu du terrain et se fait engloutir et dépasser par ce groupe de chasse au 12ème tour.

Dès lors les jeux sont ouverts et la lutte pour le contrôle de ce groupe est telle, qu’à un moment ils se présentent à 4 de front au virage suivant la ligne droite des stands !

A ce petit jeu, c’est Casey Stoner qui se montre le plus fort, il passe Randy de Puniet, qui mène la danse depuis 4 tours. Ce passage en force profite à Davizioso qui s’immisce aussitôt à la deuxième place.

Le français fait preuve d’une belle combativité et le repasse. Hélas il doit céder devant les attaques de l’Italien qui enlève la deuxième place du podium pour 3 centièmes !

Dommage ! « Je ne me sentais pas trop à l’aise sur ma moto en début de course, c’est pour cela que j’ai attendu en 6ème position. » explique le français après la course. Dès que les conditions de piste se sont améliorées, il a su en profiter « J’ai pu me battre devant et montrer de quoi j’étais capable. » . Le français attend avec impatience la prochaine épreuve, qui se déroulera en Chine « Ma moto est parfaite sur le sec ! ».

L’autre français a bien figurer est Sylvain Guintoli (N°50) qui termine à la 8ème place après avoir longtemps bataillé contre Aoyama (N°73) et Yuki Takahashi (N°55). Le français apporte à l’Equipe GP de France, son meilleur résultat depuis des années.

C’est la Bérézina pour les autres pilotes tricolores, puisque Hugo Marchand abandonne avant la fin du premier tour, Grégory Leblanc a fait une voltige en freinant « la moto a fait un demi tour direct ! ». Enfin Arnaud Vincent en a profité pour faire des essais de roulage pendant la course et est rentré après quelques tours !

classement de la course : 1er Casey Stoner (Aprilia), 2ème Andrea Dovizioso (Honda), 3ème Randy de Puniet (Aprilia), 4ème Daniel Pedrosa (Honda), 5ème Alex de Angelis (Aprilia), 6ème Hisroshi Aoyama (Honda), 7ème Yuki Takahashi (Honda), 8ème Sylvain Guintoli (Aprilia), 9ème Sebastian Porto (Aprilia), 10ème Jorge Lorenzo (Aprilia).

Classement provisoire au championnat 250 : 1er Daniel Pedrosa (38 pts), 2ème Andrea Dovizioso (33 pts), 3ème Sebastian Porto (27 pts ), 4ème Alex de Angelis (27 pts ), 5ème Casey Stoner (25 pts ), 6ème Randy de Puniet (16 pts), 7ème Hector Barbera (16 pts), 8ème Jorge Lorenzo (16 pts), 9ème Alex Debon (11 pts ), 10ème Hisroshi Aoyama (Aprilia).

125 : Une première pour un Finlandais

JPEG - 54.4 ko
La bataille en 125 a été épique entre Mika Kallio (N°36) et Hector Faubel (N°55). Au final, le Finlandais s’impose de 8 millièmes devant l’Espagnol ! Du grand art !

La course des huitième de litre a été remportée par Mika Kallio , c’est la première fois qu’un Finlandais s’impose sur le circuit portugais en 125.

Parti de la pole position, le Finlandais sur sa KTM N°36, s’empare aussitôt de la tête de course. Mais son co-équipier Gabor Talmacsi tente de lui ravir le leadership et chute au milieu du peloton.

Thomas Luthi (N°12) alors troisième, l’évite et se retrouve en 9ème position ! Cet incident profite à Hector Faubel (N°55) qui s’accroche à la deuxième place et ne va plus quitter Mika Kallio de toute la couse. Il se permet même de passer en tête l’espace de 4 tours.
Au terme des 23 tours de course, c’est le Finlandais qui arrache la victoire de 8 millièmes devant l’Espagnol !

La troisième place du podium revient à Thomas Luthi qui a fait une belle remontée. Lui aussi franchit la ligne d’arrivée avec 42 centièmes d’avance sur Fabrizio Lai (N°32) avec lequel il a longtemps feraillé.

Les deux français engagés dans cette catégorie, finissent tous les deux dans les points. Mike Di Megglio en 11ème position et Alexis Masbou en 13ème place. Ce sont des retrouvailles, au plus haut niveau, pour nos tricolores puisqu’ils étaient tous les deux au sein de l’Equipe de France Espoir en 2002 !

Classement de la course : 1er Mika Kallio (KTM), 2ème Hector Faubel (Aprilia), 3ème Thomas Luthi (Honda), 4ème Fabrizio Lai (Honda), 5ème Manuel Poggiali (Gilera), 6ème Tomoyoshi Koyama (Honda), 7ème Alvaro Bautista (Honda), 8ème Mattia Pasini (Aprilia), 9ème Julian Simon (KTM), 10ème Marco Simoncelli (Aprilia).

Classement provisoire au championnat 125 : 1er Mika Kallio (45 pts), 2ème Marco Simoncelli (31 pts), 3ème Hector Faubel (29 pts ), 4ème Fabrizio Lai (29 pts), 5ème Mattia Pasini (21 pts), 6ème Manuel Poggiali (21 pts ), 7ème Thomas Luthi (16 pts), 8ème Julian Simon (14 pts ), 9ème Gabor Talmacsi (11 pts), 10ème Tomoyoshi Koyama (10 pts).

Publicité

Commentaire (0)