Le décret publié le mercredi 11 août au sujet du contrôle technique obligatoire pour les motos, scooters et quadricycles à compter du 1er janvier 2023, est suspendu.

Sous la colère de la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère) et de la communauté motarde, « le ministre a convenu avec les fédérations de se retrouver à la rentrée pour échanger largement sur les différents sujets les concernant », indique une porte-parole du ministère.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, propose à la FFMC de se retrouver début septembre pour aborder toutes les problématiques liées à la pratique de la moto, telles que le contrôle technique et la circulation interfiles, de nouveau expérimentée.

Plus d’infos à venir...

Publicité