En images

Test casque Roof Bamboo : Casque jet Roof Bamboo : crash-test Roof Bamboo : seul lavable du comparo La concurrence du Roof Bamboo

Cromwell Spitfire, Shark SK, A-Style Viper, Momo Design Essenziale et Roof Bamboo : notre sélection mise avant tout sur le design et la finition.

- Cuir, alu brossé, inox ou bambou, l’emploi de matériaux inhabituels apporte du chic à ces casques. Design, série limitée… les arguments pour attirer le motard sont variables. Le Roof Bamboo joue lui la carte très « tendance » du bio.
- Pour préserver le look, les cinq heaumes comparés choisissent un écran court de type « aviateur ». Pas forcément top pour la protection des yeux. Le Roof et le Cromwell font mieux que leurs camarades de ce côté. Et le Bamboo est le seul à offrir un intérieur démontable pour son entretien.

Au quotidien. Si le bambou apporte une touche unique dans l’univers du casque, il grève le poids de ce jet : 1295 g ! Aucun manque de protection n’est cependant à craindre, le crash-test que nous avons conduit sur ce modèle est amplement rassurant (voir encadré). La coiffe est la seule à pouvoir être déposée pour l’entretien. Quant à l’écran, une pièce de monnaie vient à bout des 4 vis de maintien. La manipulation du mécanisme de la jugulaire nécessite de saisir le truc pour être naturelle.

Sur route. Le potentiel routier est réel. L’écran incurvé – au point de toucher le nez et les joues – restreint les retours d’air à un niveau acceptable et permet de rouler sur nationale sans verser de larmes. Les joues du casque, plaquées sur les oreilles, constituent un bon abri sonore.

Avec la participation de Henry Contant et Cyril Guillemin

Publicité
Infos en plus