Après la mythique Zeus et la sulfureuse Hadès, Curtiss Motorcycles continue à puiser son inspiration dans la mythologie et dévoile les premières esquisses de la Psyché, son nouveau modèle électrique au nom princier.
Il y a de nombreuses similitudes avec les précédents projets de la marque américaine. Caractérisés par une longueur remarquable contrebalancée par une selle courte et un guidon étroit, les trois modèles mettent l’accent sur le moteur. Une gageure à l’heure de la motorisation électrique ! Ainsi le bloc de la Zeus évoque un V8, celui de la Hadès adopte une forme d’obus et la Psyché s’illustre par son proéminent cylindre dont l’immaculée blancheur répond à celle de la fourche triangulaire et du bras oscillant.

Une concurrente directe à la LiveWire de chez Harley-Davidson
À 30 000 $ (27 000 €), la Psyché se la joue entrée de gamme comparativement aux 75 000 $ demandée par la marque pour ses précédents modèles. Fort de ce tarif ras des pâquerettes, la Psyché aurait été pensée pour donner du fil à retordre à la LiveWire de Harley-Davidson. Matthew Chambers, CEO de Curtiss, le clame haut et fort « Curtiss a été créée pour dominer le marché en développement des motos électriques » . L’homme ne mâche pas ses mots au sujet de LA nouveauté Harley 2019 : « la batterie de la LiveWire a été créée pour d’autres applications et a été maladroitement adaptée à la moto », et « le poids et la taille de son moteur électrique vieillissant sont clairement dépassés face aux technologies de la Psyché. » La hache de guerre est déterrée !

Un manque cruel d’informations
Curtiss s’est cependant montré moins bavard quant aux spécifications de sa Psyché ; si l’on sait que la moto sera disponible en deux versions - 48 ch (36 kW) (pour une compatibilité A2 ?) et 96 ch (72 kW) - on ignore presque tout du reste. Le voile a juste été levé sur son poids (170 kg) et sur son autonomie (260 km). L’accélération, traditionnellement bluffante sur une motorisation électrique, est passée sous silence là où la LIveWire ne réclame que 3 secondes pour avaler le 0 à 100 (testé et approuvé par Axel, notre chef des essais qui s’éclate ici en vidéo).

Et si vous fantasmez déjà sur l’amante d’Eros, sachez qu’elle n’est pas attendue avant l’automne 2021, la production des deux autres modèles étant prioritaire.

Photo © Wefunder.com

Publicité

Commentaire (0)