En images

Du 2 au 17 mai 2015, l’Espace Oppidum à Paris accueille la nouvelle collection de sculptures lumineuses d’[*Amatome*] (alias Frank Fesquet), réalisée entre autres, à partir de pièces de moto Jawa et BSA.

Toutes ses sculptures sont faites avec des matériaux de récupération : il recycle des pièces détachées métalliques sélectionnées avec grand soin et les façonne jusqu’à constituer des sculptures lumineuses à l’esthétisme parfait.
Avec son imagination débordante, il redonne vie à des pièces de collection
chinées pour lesquelles il a eu un vrai coup de cœur : couvercles d’embrayage
et caches-cylindres de motos des années 1960, applique de couchette de
sous-marin allemand de l’entre-deux-guerres, tête de mannequin de dentiste
des années 1950... que des pièces vintage au passé industriel, des reliques
qui apportent un supplément d’âme !

Entièrement articulables, on peut donner la posture que l’on veut à ces silhouettes surréalistes et poétiques. Chacune a un nom, « Séraphin », « Saturni Stella », « Bermude », « Bubo », « KillerBee », « Maudit 13 », et raconte une histoire...
La beauté des matériaux se révèle le jour pour laisser place, la nuit venue, à d’étranges lumières bienveillantes.
Matériaux utilisés : aluminium, bronze, acier inoxydable, acier trempé, chrome dépoli, cuivre réargenté ou chromé.
Taille : pièces pliées de 60 cm à 2 m.
Technologies employées : LED, interrupteur infrarouge, interrupteur tactile, basse consommation.

- Page Facebook

Noir Déco du 2 au 17 mai 2015 - à l’Espace Oppidum - 30 rue de Picardie – 75003 Paris
Tél : 01 40 27 08 03 – 10h30/19h30

Publicité

Commentaire (0)