Ça roule pour les 24 Heures du Mans Motos 2020 ! Au total, 57 équipages sont engagés : 22 en EWC, la catégorie reine, 33 en Superstock et 2 en catégorie Experimental. Parmi eux, bien sûr, l’équipe Kawasaki officielle qui a remporté l’édition 2019.

Parmi ces équipages, Ducati fera sa première apparition aux 24 Heures du Mans en tant que team officiel, avec l’objectif de se montrer, voire de rivaliser avec les teams les plus performants. En espérant que la fiabilité soit au rendez-vous pour la firme italienne… De son côté, BMW espère pour sa part devenir le premier constructeur européen à soulever le trophée de la victoire sur le Bugatti.

Cette 43e édition des 24 Heures Motos sera aussi la première depuis très longtemps sans Vincent Philippe. Parti en retraite, le décuple champion du monde d’Endurance sera remplacé par Xavier Siméon dans le Suzuki Endurance Racing Team (SERT).

Un programme complet
En plus de la course principale, le circuit manceau accueillera d’autres épreuves telle l’International Bridgestone Handy Race, une course handisport initiée par le Français Stéphane Paulus et l’Italien Emiliano Malagoli. Près de 25 pilotes de 10 nationalités différentes en prendront le départ.

De nombreuses animations sont également prévues dans le traditionnel village installé au cœur du circuit, avec, notamment, des démonstrations de stunt. Cette année, Popa Chubby et le groupe UK on the Rocks assureront le show lors de concerts prévus respectivement le samedi et le vendredi.

Enfin, l’animatrice télé Alessandra Sublet aura l’honneur de donner le départ de la course, le 18 avril à 15 h.

[(Un championnat en nette progression
Voilà pour les 24 Heures. Plus généralement, l’Endurance mondiale gagnerait en visibilité, tant à la télévision que sur les réseaux sociaux, depuis la reprise du championnat par Eurosport. D’après François Ribeiro, directeur d’Eurosport Events, son promoteur depuis 2015, l’audience serait en hausse de 30 %. L’ajout d’une épreuve hivernale en Malaisie a permis de rallier à la cause de l’Endurance le public asiatique et l’intégralité des courses est diffusée dans de nombreux pays du continent.

François Ribeiro s’est également fait écho de l’intérêt de la Thailande et de l’Australie pour la discipline, avec l’envie d’accueillir une épreuve.)]

Publicité

Commentaire (0)