Sujet

David Anser
le 8 avril à 17:12

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

En dépit du confinement qui contraint les Français à rester chez eux depuis le 17 mars, le gouvernement les appelle, par le biais d’une consultation publique, à se prononcer sur « l’obligation d’instauration d’une zone à faibles émissions mobilité  ». Une décision scandaleuse compte tenu du contexte !

Lire l'article
Tous les messages

Lonewolf

le 2 juillet à 09:43

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

au pays des poids-lourds, c’est se foutre du monde. Mais bon, on devrait avoir l’habitude maintenant...

Répondre à ce message

L'ours

le 20 avril à 02:49

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

https://www.ted.com/talks/lucien_willemin_pourquoi_garder_sa_vieille_voiture_pollue_moins_qu_acheter_une_neuve
extrait :
Focalisés sur le changement climatique, nos gouvernements nous invitent à changer régulièrement de voitures et d’appareils afin d’économiser de l’énergie et ainsi réduire les émissions de CO2. Or cette politique est réductrice et dangereuse pour nos vies. Car c’est oublier que la fabrication d’une voiture génère une pollution chimique qui, contrairement au CO2, ne peut pas être compensées à l’utilisation. En effet, les dégâts causés par les substances toxiques envoyées à la fabrication dans l’eau, l’air et les sols sont irréversibles. Donc on a beau parcourir des millions de kilomètres avec la même voiture, on n’arrivera jamais à revenir en arrière. Ainsi plus nous fabriquons de voitures plus nous empoisonnons le vivant ! Dès lors, garder sa vieille voiture est plus écologique que de la changer pour une neuve. Lucien Willlemin nous livre une réflexion hors norme qui perturbera bien des idées reçues. A voir absolument !

L’objet le plus écologique est celui que je possède déjà .

Répondre à ce message

FRED

le 19 avril à 17:24

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Sauf que le taux d’occupation effectif des motos et des voitures n’etant pas très éloigné (respectivement 1.2 et 1.4 en moyenne, de memoire), ton calcul est completement faux...

Répondre à ce message

Anonyme

le 16 avril à 15:01

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Bonjour Emmanuel,

heuuuu, ...
un petit bémol à tes affirmations, -pour autant que j’aie bien tout compris, bien évidemment ;-)

1/ même si je considère qu’en ville le 2RM est plutôt une solution raisonnable, un "versys 650" de 280kg de ptac (au pif, hein) transportant 2 personnes génère -à minima- 2 à 2,5 fois plus de CO² qu’un diesel (clio, 208,...) d’1 tonne et qui va transporter 4/5 personnes et jusqu’à 500kg de charge utile. Il est vrai qu’on ne rencontre pas tous les jours une telle configuration hormis co-voiturage ou départ en vacances ;-)

2/ sur les émissions de CO² et d’H²O des carburants, voici un lien et un extrait de l’article qui SEMBLE tempérer ton propos :

- 

.................................... remplacer certains mots par leurs représentations

- 

https 2points slash slash www point econologie point com/emissions-co2-litre-carburant-essence-diesel-ou-gpl/

- 

Voiture Essence
 : si votre voiture Essence consomme 6,0L/100 km alors elle rejette 6,0*2,3 = 13,8 kg de CO2 pour 100 km soit 138 g/km

- 
Voiture Diesel
 : si votre voiture Diesel consomme 5,0L/100 km alors elle rejette 5,0*2,6 = 13 kg de CO2 pour 100 km soit 130 g/km

- 

Nous utilisons ici des chiffres réels, pas les chiffres idéalistes des catalogues automobiles que personne n’atteint jamais en réalité ! Il est faux et mensonger de prétendre qu’un véhicule Diesel pollue plus qu’un véhicule essence, bien au contraire le moteur Diesel est avantageux pour limiter les rejets en CO2 et l’effet de Serre car son rendement est meilleur. De plus, il faut préciser qu’un véhicule Diesel a une durée de vie plus importante qui doit être prise en compte dans le calcul de pollution ! Plus vous gardez un véhicule longtemps, moins celui ci polluera du fait de son énergie de fabrication.
- 

En effet ; on estime qu’il faut entre 100 000 et 150 000 km pour rentabiliser l’achat d’un véhicule neuf pour remplacer un ancien encore roulant ! C’est le calcul de l’énergie grise de fabrication d’une voiture."

Cordialement

Répondre à ce message

Emmanuel85

le 15 avril à 19:18

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Précision technique :
Il est faux de dire que l’essence pollue plus que le gasoil en terme de CO2, pour un même volume.
C’est même l’inverse :
- 1 litre de gasoil émet 2.67 kg de CO2 (le carbone se combine avec l’oxygène de l’air)
- 1 litre d’essence émet 2.39 kg de CO2

Une Versys 650 qui tourne à 4.5 L/100 génère moins de CO2 qu’un diesel brulant 4.1L/100.
Un argument de plus pour le deux-roues motorisé.

Répondre à ce message

autoraison

le 14 avril à 22:33

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Il y a en effet obsolescence programmée par l’administration.
J’ai protesté contre la ZFE : projet de décret nuisible aux Français et à notre Société

Avec sa discrimination infondée contre les personnes se déplaçant en véhicules motorisés particuliers, cette législation édicte des mesures d’exclusion des personnes, empêche d’accéder dans les conditions antérieures pour lesquelles ces personnes ont payé leur véhicule et ses taxes. La loi est donc rétroactive et méprisante des personnes humaines qui ont payé le véhicule que la loi frappe d’obsolescence.
Le projet provoque une obsolescence programmée à prétexte environnemental, non par les constructeurs mais par l’administration, pour détruire des véhicules encore efficaces et très utiles au plus grand nombre. Elle coûte cher économiquement et en émissions de CO2 et polluants supplémentaires pour construire les véhicules supplémentaires nécessaires pour remplacer les véhicules détruits au lieu de les modifier. Cela montre un mépris des Français devant lesquels l’administration stigmatise l’obsolescence programmée ; alors qu’avec ce décret c’est l’administration qui commet l’obsolescence.

Les interdictions de circulation sont basées sur la classification Crit’air qui devrait être proportionnée à la pollution des véhicules. Ce n’est pas le cas pour les véhicules diesels récents classés Crit’air 2, alors qu’ils sont moins polluants que beaucoup de voitures à essence récentes ou hybrides classés Crit’air 1 émettant plus des pollutions les plus dangereuses (particules les plus fines), et encore plus dans certaines utilisations : petits parcours, embouteillages, donc surtout en agglomérations, lieux où s’applique le projet. Les mesures Ecotest ADAC indiquent que les moteurs diesels récents Euro 6d temp émettent des dizaines de fois moins de particules que la moyenne des voitures actuellement en circulation. En conduisant à interdire à terme ces voitures moins polluantes, il viole et fait le contraire de l’objectif général d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs sur la santé humaine ou sur l’environnement dans son ensemble.
De plus le projet de décret pousse à faire remplacer les véhicules légers à gazole de France par des véhicules à essence (brûlant en moyenne 20% de pétrole en plus), et donc à consommer une demie douzaine de millions de tonnes de pétrole en plus et émettre une quinzaine de millions de tonnes de CO2 en plus chaque année, un grand gaspillage et une forte augmentation des gaz à effet de serre. En contradiction avec les actions pour diminuer l’effet de serre.

Avec le projet de décret de Zone à faibles émissions mobilité, il y a risque d’accroissement de pollution dans les zones limitrophes (effets de bord comme on l’appelle à Atmo Auvergne-Rhône-Alpes) car la ZCR (Zone à faibles émissions mobilité) y déplace « égoistement » la circulation des véhicules exclus et leurs pollutions, et cause des kilométrages supplémentaires de ces véhicules plus polluants pour contourner la ZFE ou pour se rendre dans les centres de transbordement de marchandises. Il y a diminution de la nuisance dans la zone traitée, mais plus de nuisance est reportée autour. L’exemple de la zone à péage de Londres montre une augmentation des émissions totales dans la région, ce qui confirme les craintes de certaines personnes dans des Communes limitrophes de ZFE, qui subiront ces effets de bord. La conséquence sera que Le projet de Zone à faibles émissions mobilité risque donc d’augmenter suffisamment la pollution de communes limitrophes pour qu’hypocritement l’application du projet de Zone à faibles émissions mobilité y devienne obligatoire aux dépens de la mobilité des gens et de leurs revenus aspirés par l’achat de nouveaux véhicules, et sous prétexte de ne pas stigmatiser des territoires ; ainsi le décret se prévaut de sa propre turpitude pour contaminer par l’oppression les habitants et autres gens qui se déplacent dans les communes limitrophes.

Répondre à ce message

Anonyme

le 11 avril à 11:56

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Jusqu’à présent, il y avait l’obsolescence programmée des objets que l’on achetait, obsolescence contre laquelle il fallait résister pour des questions environnementales en achetant des produits durables et réparables.
Avec l’apparition des vignettes crit’air et des ZCR, on met en place l’obsolescence administrative, pour inciter à changer fréquemment de véhicule, toujours avec des prétextes environnementaux.
Voici comment les dirigeants veulent faire croire qu’ils agissent pour l’environnement, alors que la seul préoccupation est de garantir des profits à l’industrie. Accords entre les castes dirigeantes et retour sur investissement.
Après la période de confinement, il faudra rattraper au plus vite le PIB non réalisé, pour que le système continue.

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 avril à 12:48

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Bonjour "Bikerancien",
alors j’en suis surpris également, il ne me semble pas que ton msg était insultant...
Eric.

Répondre à ce message

BIKERANCIEN

le 10 avril à 11:26

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Re bonjour Anonyme. Merci pour tes propos qui rejoignent les miens. Il semble que mon message a été retiré. Merci au webmaster d’avoir la politesse de me dire pourquoi et ce qu’il eût fallu éviter d’écrire, et, à toi qui semble connaître le (bon) fonctionnement du forum de me prodiguer tes éventuels conseils et suggestions dans la mesure où je n’ai pas le sentiment d’avoir été incorrect, grossier ou bien d’avoir nominativement mis en cause des personnes...

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 avril à 13:21

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Joli texte et entièrement d’accord "motardancien" , j’en suis un également !
Rdv pris pour de prochaines manifs en attendant les urnes.

Ma réponse à leur enquête :
"Non seulement la période est extrêmement mal choisie mais elle dénote un aveuglement ou une ignorance affligeante de la situation de nombre de français vivant en milieu rural notamment.
Cet entêtement à ne pas entendre les arguments légitimes et fondés de certaines associations d’automobilistes ou de motards démontre une fois de plus que ce gouvernement agit sous la pression de lobbys "intégristes".
Pour ma part, j’aimerai que vous employiez votre énergie (et nos impôts) à réguler par exemple le trafic aérien ou les transports routiers sources de pollution bien plus importantes.
Agir ainsi est propice a voir resurgir des mouvements de type "Gilets jaunes" qui ont déjà suffisamment divisé notre pays et montrés qu’une gouvernance par trop éloignée des préoccupations réelles des français n’était pas la bonne voie.
Allons, faites preuve de discernement !"

Eric.
P.S : En attendant les manifs, l’ont peut adresser un carton rouge au gouvernement pour cette initiative stupide :

https://www.40millionsdautomobilistes.org/petition-contre-decret-zfe?idU=1

Répondre à ce message

boczkows

le 9 avril à 08:17

En plein confinement, le gouvernement lance une consultation publique sur les restrictions de circulation

Répondre à ce message