Sujet

Frédéric
le 22 janvier à 18:07

Piège à motard sur la corniche Kennedy à Marseille

En hiver, les motards le savent bien, il faut redoubler de vigilance. Température basse, visibilité réduite, chaussée glissante… Ajoutons des conditions de circulation dantesques aux heures de pointe et l’attention doit être à son maximum pour éviter la gamelle.

À Marseille, sur la route de la Corniche Kennedy, toutes ces conditions sont réunies pour qu’un motard se mette au tas. C’est ce qu’a constaté Florent, un motard, lecteur de Moto Magazine, attentif à sa sécurité. Cela se passe sur la route située au bout de la plage des Catalans, au début de la Corniche Kennedy, au niveau du n°48 (proche de l’Hôtel « Les Bords de Mer ») pour être précis.
Depuis plusieurs mois des travaux sont en cours à cet endroit. Ce qui ne justifie nullement de transformer la chaussée en parcours d’obstacles pour les usagers en 2-roues, motorisé ou non. Comme le précise Florent, photos à l’appui, ce sont des flaques, voire des rivières de graviers et de sable auxquels les usagers doivent faire face. Il est facile d’imaginer un motard de passage se laisser surprendre en prenant les freins dans cette zone.

Nous adressons donc un Casque d’âne à la commune de Marseille qui s’est fendue d’un tweet à ce sujet.

Bonjour, le responsable des travaux de ce secteur s’est rendu sur place. Le chantier est nettoyé chaque jour. Pour autant, les travaux sont toujours en cours et il est possible que des graviers soient sur la chaussée durant le travail des équipes.

Aix-Marseille-Provence Métropole

Lire l'article
Tous les messages

jcf

le 28 octobre à 10:18

Piège à motard sur la corniche Kennedy à Marseille

ça vaut pour tout type d’obstacle, en bosse comme en creux, donc évidemment ça vaut aussi pour les nids de poule / tranchées / dénivellations en tout genre au-delà de 5cm (voir 3 en longitudinal) >>> http://rjc.fr.eu.org/dommages-survenus-sur-la-voirie/

Répondre à ce message
Documents joints :


jcf

le 28 octobre à 09:52

Piège à motard sur la corniche Kennedy à Marseille

Le gestionnaire d’une voie de circulation du domaine public routier (une agglo pour une rue, un département pour une RD, l’état pour une RN, etc) n’est pas obligé de la tenir propre 100% du temps, par contre il a comme obligation de SIGNALER tout chantier ou obstacle dès qu’il en a connaissance (ça vaut en particulier pour les blocs tombés de falaise ou les arbres couchés par le vent).
Sinon ça ouvre le droit à n’importe quel usager de déposer une Requête Introductive d’Instance auprès du Tribunal Administratif pour DEFAUT D’ENTRETIEN NORMAL.

Répondre à ce message