Sujet

Jean-Pierre
le 9 novembre à 18:00

Milan Nouveautés Motos 2018 : Royal Enfield, les nouveaux twins 650

Royal Enfield a dévoilé deux nouveaux modèles à Milan animés par un inédit vertical twin. Une mécanique moderne et puissante par rapport aux monocylindres de la marque indienne, qui permettra de mieux s’inscrire dans le flot de circulation. Coup de projecteur sur le roadster 650 Interceptor et le café-racer 650 Continental GT.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
paulovox35

le 20 novembre à 20:06

Milan Nouveautés Motos 2018 : Royal Enfield, les nouveaux twins 650

bonjour
Elles ont un sacré cachet ces motos.
j’avais essayé la 535 continental gt . C’est sympa mais vraiment trop limitée.
le bi 650 ce sera un peu comme la breva 750 simple et beaucoup de plaisir (sauf autoroute).
Pour guzzi je roule dorénavant en gros bloc : sympa du plaisir sans rouler vite et FIABLE mémère (à condition de ne pas faire de rupteur etc...
auparavant j’ai eu une mt 09 sans doute une bonne moto mais pousse au crime. On s’y emmerde à rouler normalement .

Répondre à ce message
auteur
Guzziman

le 17 novembre à 08:34

Milan Nouveautés Motos 2018 : Royal Enfield, les nouveaux twins 650

Le problème des Guzzi, jusqu’à une époque récente, ce n’était pas la mécanique, sur ce plan, elles surclassent les références BMW, mais le faisceau électrique un peu juste. Néanmoins, et comme sur toute moto quelque soit la marque, si on le laisse tranquille (je parle du faisceau), il n’y a pas de raison qu’il n’en fasse pas autant. Mon LM3 affiche 400mkm et a toujours son faisceau d’origine (et la boîte aussi entre autre). Elle fait ses 135km tous les jours ou presque. Les cas de Guzzi qui ont pris feu, c’est surtout une avance d’allumage mal réglée entraînant des retours par les carbus. Les Enfield, comme les Guzzi, c’est costaud, mais ça ne supporte pas les bricolos du dimanche. Pour rien au monde je ne lâcherai mon LM3, c’est économique à l’usage, la mécanique est simple et hyper accessible, l’entretien des plus basiques pour qui sait faire la différence entre le bouchon de vidange et celui de remplissage. Et puis rouler avec ça, c’est juste la banane en permanence.

Répondre à ce message
auteur
lagavulin 16

le 16 novembre à 19:23

Milan Nouveautés Motos 2018 : Royal Enfield, les nouveaux twins 650

ludo 51 , il me semble que tu roules en guzzi ( moi aussi ) qui n’ont pas une réputation de grande fiabilité pour beaucoup de motards au même titre que les royal enfield . ma calif approche des 150000 km et ma névada les 60000 sans problèmes majeurs , pas mal non pour des motos à la mauvaise réputation .
alors ’ les on dit ’ je m’en cague et je verrai bien une bullet 500 dans mon garage .

Répondre à ce message
auteur
Jean Tarayon

le 13 novembre à 17:51

Milan Nouveautés Motos 2018 : Royal Enfield, les nouveaux twins 650

Salut,
Ludo51, que sais-tu du "niveau de fiabilité des monos 500 " ? J’ai des tas de copains qui roulent en Enfield modernes et ils abattent des kilomètres sans souci ! Il y en a aussi qui connaissent des problèmes, mais ce sont la plupart du temps des bricoles qui se traitent en garantie (réglage injection, cosses de batterie, des broutilles...), rien de plus terrible que les misères rencontrées par des propriétaires de motos neuves de grandes marques vendues beaucoup beaucoup plus chères !
Faut arrêter de dire que les Enfield ne sont pas fiables sous prétexte qu’elles sont produites en Inde... pays d’où sortent la plupart de nos ordinateurs, sans oublier bon nombre de motos de "grandes marques".
Les Royal-Enfield actuelles sortent d’usines modernes équipées de machines à commande numériques.

Ceci dit, tant qu’il y aura des gens pour penser qu’il ne faut pas acheter ces motos parce qu’il "parait que c’est pas fiable", ceux qui en achèterons une auront bien raison de prendre du plaisir avec, plaisir d’autant plus rare que le plus grand nombre continuera d’acheter les mêmes produits de grande diffusion, comme "tout le monde".

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 12 novembre à 16:20

Milan Nouveautés Motos 2018 : Royal Enfield, les nouveaux twins 650

C’est aussi la seule réserve que je ferais : la config de cette selle laisse très dubitatif ...
Ça et la fiabilité , quand on sait le niveau de fiabilité des monos 500 ....

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 12 novembre à 11:21

Milan Nouveautés Motos 2018 : Royal Enfield, les nouveaux twins 650

Un parfum suranné avec des paramètres moteur modernes, un bon couple pour une machine de "seulement" 47 CV, un look discrètement ravageur, voilà un petit cocktail qui pourrait faire des ravages.
.
Le duo, par contre, ne sera pas forcément plus agréable que sur une hyper-sport. Minimalistes, la selle et le maintien !

Répondre à ce message
Publicité