Sujet

David Anser
le 27 octobre à 18:38

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

Présentée pour la première fois en 1975, la Honda Goldwing entend rester la référence absolue en matière de touring moto. La nouvelle version de ce véritable mythe sur deux roues se distingue par un travail important pour plus de compacité et de légèreté. D’après le constructeur la Gold s’accommoderait plus que jamais des trajets urbains et sur petites routes. Une Gold européenne ?

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 8 novembre à 18:40

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

Beaucoup de réaction négative pour cette moto , perso j’ai une pan 13 et quand je voudrais la changer , il ne me reste pas beaucoup de choix , je trouve que la Gold avec ses 21 litres de réservoir et ses 110 litres de bagages , c’est moins bien qu’une Pan, 29 litres et 151 litres de bagages avec sacoche de réservoir , pas possible sur la Gold a cause de l’airbag , peut être , en option , on pourra changer les couvercles comme sur la Deauville ? Et le niveau d’huile se fait au compteur ou avec une jauge ? le hublot sur la Pan est bien pratique, Axel si tu me lis ...bonjour a toute la rédaction

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 5 novembre à 00:23

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

Pas sûr que ça suffise.....Quand on voit le poids (et le prix) d’une CB 1100 EX pourtant tout ce qu’il y a de plus basique et non optionnée (260 kgs et 12700 €)

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 4 novembre à 12:04

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

Ca reste une Goldwing, un vaisseau amiral bourré d’options. D’ailleurs, s’isl viraient toutes les options pour ne laisser que le nécessaire, ça redeviendrait une vraie moto et elle perdrait quelques kilos supplémentaires.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 novembre à 19:45

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

C’est sans doute le prix du régime, XLS medi... d’ailleurs XLS est un sigle Honda :-)
Eric.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 2 novembre à 09:53

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

fin du message précédent : "...j’ai du mal à comprendre ce qui explique ce tarif"

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 2 novembre à 09:52

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

bah oui Ludo, mais on a tous une approche différente de la moto. L’aspect utilitaire et économe de la moto, c’était il y a environ 60 ans, avec des motos de petite cylindrée et quand la voiture ne s’était pas démocratisée. ça fait un sacré moment quand même qu’une voiture citadine coute moins cher à l’achat et à l’entretien qu’une moto typée routière, grâce aux économies d’échelle.

Après, c’est vrai que 32000 euros pour un modèle au renouvellement assez espacé et produit pour le monde entier

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 2 novembre à 08:02

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

Certes, je n’oublie pas la catégorie de ce genre de motos. Je ne suis moi-même pas du tout client ; pour faire une analogie, je suis plus Jaguar type E que Rolls-Royce Camargue... Mais après avoir eu l’occasion d’essayer, je dois reconnaitre que bien des préjugés tombent. Autant la 1500 est camionesque sur les petites routes de montagne et peu à l’aise si on veut forcer le rythme, autant la 1800 est bluffante de rigueur et de rigidité et surprend par sa capacité à aller vite pour monter un col. Et au-delà de ça, les deux procurent un plaisir certain à ronfler à des régimes relativement bas et à vous pousser au cul avec poigne.

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 1er novembre à 23:43

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

400 kgs , 32000 € , sontt des chiffres que j’ai du mal à corréler avec l’idée que je me fais de la moto .....
Objet initialement utilitaire , léger et économe .....

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 1er novembre à 09:44

45e salon de Tokyo : la Honda Goldwing évolue en profondeur

Honda a très bien choisi ses axes de travail pour améliorer une machine qui, dès sa version 1800, était déjà très étonnante dans ses comportements. Ce stupéfiant gain de poids va rendre la Goldwing véritablement redoutable d’efficacité. Ca va être enfin un plaisir d’attaquer les cols des Alpes avec de l’élan :)))

Répondre à ce message
Publicité