Sujet

David Anser
le 29 septembre à 11:34

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

La Mutuelle des motards a organisé le 21 septembre à Nice une soirée-débat sur la conduite et plus particulièrement sur l’accidentalité supérieure des 3 roues à moteur. Professionnels et usagers ont pu débattre pour mieux comprendre ce phénomène et y apporter des solutions.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Collec

le 13 octobre à 10:49

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Naaaaaaaaaaaaaaaaaaan Collec, c’est à cause de ma Voxan qui comme disait un pote, "à peine née était de collection" ;-)))

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 13 octobre à 10:42

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

ouais, enfin rouler en Deauville, faut pas abuser non plus hein, surtout quand on s’appelle Collec’... ;-)

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 13 octobre à 09:59

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Eh oui, Ludo, ceux qui achètent une moto ou un scooter comme un fer à repasser pour la fête des Mères (oui je sais c’est horrible) ne sont pas ceux dont j’évoquais l’appartenance à une "famille". Le consomotard dont certaine marque japonaise nous a rebattu les oreilles, s’il existe bel et bien, n’a rien de passionnel. Remarque, perso, quand je bouge en urbain en Deauville, je fais partie de la famille des coursiers et autres commuters, non ? Sauf si je pourris une belle et neuve hypersport, de préférence par l’exter, tout en lui faisant signe, "genre décontracté", ouais, là, on revient dans la famille, même en meule de course... euh de coursier ! (ya besoin de préciser, pour le second voire troisième degré ?)

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 13 octobre à 08:05

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

répondre au salut est une chose, mais si chacun attend que l’autre l’initie, ça risque de prendre du temps.

Quant à acheter un scoot comme on achète un lave-linge, tu sais, quand on voit des mecs qui achètent des motos neuves, claquent 1000 ou 2000 euros dans des accessoires (pots, clignons, rétros etc) et les revendent un an plus tard avec 1500 km au compteur, c’est pareil. Voire pire, car au moins le mec en scoot l’achète pas pour faire le beau en terrasse (quand le budget bière est plus élevé que le budget essence, elle est loin la passion de la moto...)

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 12 octobre à 23:32

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Quel que soit le véhicule et le conducteur (ou le piéton) , je réponds toujours au salut qu’on m’adresse , l’inverse n’est pas toujours vrai ...
De là à parler de "famille" , quand on voit des clients acheter un scoot comme on achète un lave-linge , désolé mais ça passe pas .......
Et tant pis si je suis un dangereux factieux...

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 12 octobre à 10:05

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Pareil que Fred (bon anniversaire Fred !), c’est plus dans l’interprétation de propos clivants que se trouve le racisme, plus que dans les mots écrits ! Encore et toujours une question de comportement d’ailleurs ! Tiens, si on cause des années ’70 : quand je venais de Nancy à Paris sur ma Yamaha AT2 "endurisée" qui plafonnait à 90pour gueuler contre la vignette, parmi les motards en italienne, anglaise ou autre, je ne me suis jamais senti exclu, parce qu’à l’époque tous les 2RM, 49.9 compris, faisaient partie d’une seule et même famille. C’est cette famille dont fait partie le mec en scoot, en mob ou en Canam qui te salue.JE laisse chacun juge de considérer ou non comme étant de la famille le mec à moto qui ne salue jamais et passe la tête bien haute pour éviter de voir que tu lui as fait signe. Et si c’est un gamin à vélo, je mets un point d’honneur à lui répondre : s’il fait signe, c’est qu’il aime, et rien ne peut remplacer ça. ... Sinon, Ludo, si tu vois un jour un mec à vélo te faire un V, réponds, ce sera peut-être moi ;-)

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 12 octobre à 00:26

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

euh Ludo, tu as des petits problemes de lectures, on ne t’a pas traité de raciste, on dit juste que ton raisonnement axée sur "ils sont pas pareils que nous" pour telle ou telle raison concernant la moto, c’est le même qui conduit au racisme.

L’Homme a une capacité à toujours se chercher des différences lorsqu’il n’a pas d’ennemi commun. Lorsqu’un pays est en conflit avec un pays voisin, les régionalismes s’estompent, parce que l’interet commun prend le dessus. Plus largement, et comme on peut le voir dans les films de science-fiction, si l’humanité entière était en danger parce qu’une entité extraterrestre attaquait et la mettait en danger, on mettrait de coté nos interets nationaux pour que préserver notre espèce.
Et malheureusement, l’inverse existe : faute d’ennemis, on se bouffe la gueule entre les différents pays. Et quand on se fout pas sur la gueule entre pays, les regionalismes refont surface.

Et c’est la même chose au niveau de la moto avec une facheuse tendance identitaire, voire égocentrique (combien de fois entend-on "je je veux pas payer pour telle chose car je n’en ai pas l’utilité" ?). Pourtant, les scooteristes par exemple sont finalement bien plus proche des motards "historiques" dans leur pratique du 2 roues, que les kékés qui sortent leur moto juste pour allé au café du coin et faire 1000 km par an.

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 11 octobre à 23:53

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Ou comment se faire traiter de raciste fascisant parce que j’ai énoncé 3 faits : ça coûte une blinde , c’est gavé d’électronique et c’est encombrant !
Décidément le "politiquement correct" fait des ravages à tous les niveaux...
Quand je pense aux discussions enflammées autour d’un verre sur les pros des motos japonaises , italiennes ou anglaises dans les années 70 , de nos jours même plus en rêve sous peine de se faire écorcher vif sur l’autel de "l’unité" ...
Je me maaaaaarre !!! (cit : Coluche)
Bon courage ....

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 11 octobre à 10:24

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Salut, comme Fred, je considère que si le mec en Canam se sent motard, il l’est. Comme le mec en scooter, à pied ou en camion d’ailleurs. C’est le même parallèle à faire avec le danger sur la route, qu’on nous assène comme venant de la vitesse alors qu’il vient du comportement. C’est pareil pour les exclusions, ou pour pousser plus loin le bouchon, les racismes. Ils sont tous basés sur une généralisation abusive du genre "les mecs en scooter, les mecs en Canam, les mecs à moto (allez sur les forums de vélo pour constater leur opinion sur les 2RM, si vous ne revenez pas dégoutés... !). Bref, je m’égare dans les faubourgs, comme aurait dit Flaubert.
Je veux juste souligner un point cité par Papy Canam, qui est crucial : il dit qu’on a le temps de vivre, ce qui est vrai et plus que défendable pour le loisir... ou un retraité ! En revanche, et c’est bien un des éléments qui ne sont pas pris en compte dans les interdictions de rouler-ZCR, les embouteillages coûtent très cher à l’ensemble de la société : 15 à 20 milliards d’euros par an soit presque 2000 € par foyer ! Alors quand on prétend fluidifier la circulation avec nos 2RM, c’est tout l’inverse d’un raisonnement "dolce vita". (Je vous laisse fouiller le web avec "cout des embouteillages"). L’utilisation du 2RM en ville porte des avantages écologiques, sociaux et économiques dans lequel le gain de temps est plus que crucial !

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 11 octobre à 01:25

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

et bien tu vois ludo, chacun sa propre experience, car quand je croise un can-am, il me repond. Des photos de can-am en manif, tu en veux ? on en avait 2 ou 3 à la derniere manif, dont un adhérent dans mon antenne qui participe à quasi toutes les actions mises en place. Ce qui, rapporté au nombre d’immatriculations, doit faire un taux de soutien largement superieur à n’importe quel autre type de motos. Mais c’est sur que quand un gars en can-am vient sur motomag.com et qu’on lui jette à la gueule qu’il "ne fait pas partie de la famille", ça ne doit guère l’inciter à nous rejoindre.

Quant à mon parallèle avec l’Espagne, si cela a tout à voir : cette capacités des humains se chercher des différences qui justifient qu’on considère que tel ou tel type de personne ne fait pas partie de son groupe, qu’il n’a pas la même "identité". C’est ce que font les Catalans préoccupés à se chercher des différences avec le reste des Espagnols (alors que pour le reste de l’humanité, ce sont des Espagnols, que cela leur plaise ou non), et ce que toi tu fais avec les can-am. Certes un can-am est différent d’une moto. Mais un scoot est différent d’une moto, une ducati d’une harley, etc. On est 7 milliards sur Terre, tous différents et que je considère comme une richesse (que ce serait triste si nous avions tous la même personnalité, le même véhicule !). Donc on peut passer notre temps à se chercher des différences, ou on peut se chercher des points communs.
On peut dire "ah mais les 3 roues c’est pas comme nous, ça peut se conduire avec le permis auto". Et puis une fois le "problème éliminé", on peut dire que les scoots sont pas comme nous, ils ont une vision utilitaire de 2 roues. Et puis les 125 sont pas comme nous, ils n’ont pas passé le permis. Et puis les harley sont pas comme nous, ils penchent pas, ont leurs propres codes et roulent les pieds en avant. Et puis les behemistes sont pas comme nous, ils se la petent grave et souvent ne saluent pas. Etc etc. Et à la fin, on se retrouve bien seul...

Ou alors, autre hypothèse, au lieu de chercher les différences, on cherche les points communs : on est exposés aux intempéries, sensibles à l’état de la route, pas protégés en cas d’accident, et surtout, l’Etat passe son temps à nous harceler. Et c’est bien là le plus important, ce qui permet d’avoir une capacité à s’opposer

Quant à donner ton point de vue, oui, tu as le droit. Et moi le droit de ne pas être d’accord avec ta façon de voir les choses.

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 10 octobre à 23:31

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Certes mon cher Fred , mais ce dont il est question ici n’ai strictement RIEN à voir avec l’Espagne ou tout autre embrouille politique nationale ou internationale..... Et comme nous sommes sur un forum entre gens de bonne compagnie (en théorie) , rien ne m’empêche non plus de donner mon point de vue , sans aucun prosélytisme , juste factuel ....
Pour en remettre une couche , et aussi loin que je puisse me souvenir (j’ai aussi commencé la moto en 1973) , je n’ai JAMAIS vu de Spyder (du moins depuis qu’ils existent bien sûr) , seulement des side-cars , sur les manifs et autres défilés suscités et/ou organisés par la FFMC...
Tout comme , quand j’ai l’heur d’en croiser un , je n’ai jamais eu de réponse à un salut en bonne et due forme ...
Il semblerait donc - à l’instar des scooters d’ailleurs - que nous vivions dans des mondes parallèles ...
Soit , partageons la route , mais chacun à sa manière .....

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 10 octobre à 14:10

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Merci Papy !
Un très bon point, donc, pour le confort sur longue distance et le confort passager. Je m’inquiétais pour celui-ci, en virage, compte tenu de la force centrifuge.

Répondre à ce message
auteur
PAPY BOUBOU

le 10 octobre à 12:50

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Bonjour,
Un des forumeurs demande mon avis sur mon Can Am RT-S 5 SE acheté en seconde main auprès d’un concessionnaire BRP sérieux (machine de 4 ans sur laquelle il a pratiqué une garantie totale d’un an, kilométrage illimité ; preuve de sa confiance dans cet exemplaire parfaitement entretenu et en état nickel du précédent propriétaire).
C’est un modèle avec le bicylindre ROTAX 999 cc développant 100 ch. Comparé à ceux utilisés par APRILLIA, il est très dégonflé et est souple ; ça reprend en 5ème dès 3.000 tours ! Boite semi-automatique avec deux palettes au guidon côté gauche ; très agréable puisqu’elle rétrograde d’office si on se retrouve sous les 3.000 tours minute et donc toujours dans le bon rapport pour prendre le virage ; c’est le top dans les cols !
Question confort : cela vaut une Goldwing avec une suspension à air réglable à l’arrière. Mon épouse comme passagère est dans un fauteuil avec radio, poignée chauffante et un dossier bien confortable pour son dos qui il y a bien longtemps a été opéré pour une hernie discale éclatée.
Pour les bagages ; il y a de place : plus de 160 litres et des accessoires pour augmenter l’emport : porte-bagage sur le top case ou remorque !
Question plaisir de conduite : ok, c’est plus un deux roues . . . on a le gabarit d’une petite voiture citadine question largeur mais le plaisir est là une fois que l’on a bien assimilé de mode de conduite que demande cette machine. Comme elle vire à plat, on sent la force centrifuge qu’il faut compenser par l’inclinaison de son corps. Mais pour moi ; que du bonheur. J’adore faire de longs déplacements depuis toujours avec mes bécanes (participation à des manifestations touristiques dans toute l’Europe) et elle les fait sans problème avec confort et son pilote est bien frais après 750 à 1000 kms ce qui n’était plus possible pour moi avec mon GILERA FUOCO 500 ie précédent ! D’autant que mon genoux gauche n’est plus en étant de supporter le poids pour tenir droit une lourde machine (+ de 180kg).
D’accord ; c’est onéreux . . . mais quand on aime on ne compte pas ! Un side ou un trike est encore plus coûteux et n’offre pas les sécurités qu’il y a sur un Can Am Spyder ! Enfin, d’accord c’est un 3 roues large qui ne permet pas de remonter les filles . . . mas pour moi ce n’est pas un problème car j’estime cette pratique bien trop dangereuse et d’ailleurs interdite en RFA avec amende salée à la clé ! Et puis, à quoi cela sert de courir . . . de risquer un accident pour quelque seconde de gagnée . . . alors que l’on a toute sa vie devant soi !
Si vous voulez en savoir plus sur les Can Am Spyder ; allez sur le site : http://www.spyder4ever.net/
La route cela se partage et se vit calmement en harmonie avec l’environnement ! ! ! A bon entendeur salut. . .
A+
PAPY BOUBOU, le vieux motard recyclé.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 10 octobre à 12:31

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

tu sais Ludo, on peut toujours se focaliser sur ce qui nous sépare les uns des autres, ça mène à la division (cf l’actu en Espagne). Perso, je préfère voir ce qui nous rassemble

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 10 octobre à 00:00

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Le Can-Am , en dehors de son prix exorbitant et de ses béquilles électroniques innombrables , possède aussi l’avantage d’être aussi encombrant qu’une bagnole ou presque ... Bref , on est loin de la moto ou même du 2RM .....

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 9 octobre à 17:23

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Salut Papy !
Ce que tu dis sur les dangers du 3RM confirme une des hypothèses évoquées : le danger de la surconfiance ou son équivalent scientifique rappelé par Collec, l’homeostasie du risque.
J’ai vu que tu étais passé au can-am, c’est une option qui m’intéresse à terme. Quel est ton point de vue sur cet engin, en particulier côté praticité (emport bagages, encombrement chaussée), trajets longue distance (confort, fatigue, autoroute) et comportement sur route viroleuse (notamment pour le passager) ?
D’avance merci.

Répondre à ce message
auteur
PAPY BOUBOU

le 8 octobre à 19:19

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Motard depuis 1973, je suis passé à un GILERA FUOCO 500 ie en 2008, à l’époque ; c’était le plus puissant et réservé aux possesseurs du permis moto ! Le PIAGGIO MP 3 plafonnait à 300 cc avec un train large - LT - (permis B). On connait la suite ; pour une question de maximaliser la chaîne de production et les bénéfices du groupe PIAGGIO on est passé en train large - LT - à 400 puis 500 cc et 40 ch et on ne parlera pas de tuning moteur . . .
Si PIAGGIO avait encore un gros mono de 600 ou 650 cc dans son catalogue moteur ; je parie qu’il l’aurait monté du un 3 roues à train large - LT - ! Mais installer un bicylindre imposerait un nouveau châssis . . . alors comme ils ont le monopole . . . ils attendent . . . business avant tout. . . Une belle faille dans la législation européenne permet ce "passe droit" . . . aux USA et Canada ; c’est pas possible !
Passer d’un 2 roues à 3 roues demande de l’humilité et de reconditionner ses réflexes de motard . . . alors passer de 4 roues à 3 roues . . . avec seulement 7 heures . . . et parfois sur un 2 roues faute de 3, faut vraiment être humble, prudent et se poser beaucoup de questions . . . Hélas, j’ai bien trop rencontré des conducteurs de 3 roues, de tous âges, inconscients des lois physiques sur l’équilibre qui prennent des risques insensés au motif que l’adhérence d’un 3 roues est supérieure à celle d’un 2 roues (la pub a fait son effet . . . ). C’est exact pour les rails de tram, les bandes blanches, sous la pluie, le freinage appuyé sur l’avant mais faut pas pousser le bestiau à l’extrême car lorsqu’il "déconnecte" vu le poids ( 250 kg avec le plein et les équipements de confort & sans les humains dessus) . . . bonne chance pour le reprendre en main !
Trop de pilotes de 3 roues s’imaginent être protégé . . . c’est totalement faux . . . de la pluie et du vent ; peut-être mais pas de l’accident ou de la chute !
J’ai quitté le GILERA depuis 1 ans car mon genoux gauche ne tenait plus le poids du bestiau . . . mais je voulais garder le "nez au vent" . . . solutions : un side, un trike, bref un 3 roues fixes . . . j’ai acquis un Can Am Spyder RT-S de rencontre . . . La conduite est encore différente et tout est question d’humilité, de prudence du pilote . . . Si je voudrais vraiment m’éclater ; c’est sur circuit et pas ailleurs ! La route : ça se partage !
Cordial appel de phare de PAPY BOUBOU, le vieux motard recyclé !

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 2 octobre à 15:00

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Comment ? Il faudrait référencer ses propos en les étayant de chiffres et statistiques ? Mais alors, on m’aurait menti, à moi motard (et-ou automobiliste) de base à qui on serine tant depuis des lustres que c’est bien la vitesse - doc la puissance qui potentiellement la permet - qui sont responsables des dangers que j’encours ? Ben quoi, si t’es à l’arrêt, tu risques moins, non ? (raisonnement basique énoncé par M.Barbe qui n’en est plus à une approximation près)

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 30 septembre à 18:44

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

Et si l’on commençait par se poser quelques questions :
- taux d’accidents chez les "formés 7H" vs les autres
- taux d’accidents suivant la cylindrée du MP3
- évolution du taux d’accidents avec l’ancienneté du conducteur (est-ce que le taux d’accident au bout de quelques mois ou années de pratique 3RM rejoint le taux 2RM ou reste-t-il toujours supérieur ?)
- taux d’accidents d’un autre 3RM (spyder)
J’en oublie certainement... Mais il me semble qu’avant de grommeler "scrogneugneu la formation" ou "scrogneugneu la puissance" ou "scrogneugneu putain d’engin", c’est le genre de questions qu’il convient d’aborder au préalable...

Répondre à ce message
auteur
Laurent

le 30 septembre à 14:19

Les scooters 3-roues plus accidentés que les autres catégories

J’ai essayé ce MP3 en 400 lt, celui-ci embarque facilement dans les rond-points et virages et monte vite à 120 km/h , donc à ne mettre dans les mains d’une personne sans experience du deux roues, ou passer d’abord par un scooter 125 cm3 (j’ai eu plusieurs 125cm3 ). L’acces d’un gros cube (deux roues) directement n’est plus possible ! Je pense que la legislation pour les L5E (3roues) devrait evoluer et obliger 2 annees de conduite de 125cm3 ou A1 !

Répondre à ce message
Publicité