Sujet
auteur
le 10 août à 11:54

Blog : premiers roulages avec le gilet airbag moto

Sur son blog, Bruno poursuit son expérience de bêta-testeur du gilet airbag moto In&motion. Il raconte ses premiers roulages, l’enfilage du gilet sous le blouson de cuir, le ressenti du climat ambiant...

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Collec

le 24 août à 16:33

Blog : premiers roulages avec le gilet airbag moto

Quel est l’intérêt de tester un produit qui dès le premier regard est insuffisant en protection ? Rien pour les cervicales (le plus grave), rien pour le coccyx, pour un équipement qui doit protéger la colonne, on est juste hors sujet...

Répondre à ce message
auteur
GX

le 13 août à 16:41

Blog : premiers roulages avec le gilet airbag moto

Perso, je m’interroge quand même sur "ce qui reste/restera comme place", en dessous d’une veste "xy", pour un gonflage "optimal" de l’airbag ?
BMW (en collaboration avec Daineses je crois..??), a mis une veste avec airbag "interne", dans son catalogue 2017 ; sauf qu’ici, l’airbag ne s’utilise qu’avec cette veste, spécialement conçue. La veste peut s’acheter aussi indépendamment, comme n’importe quelle autre veste moto du catalogue.
Mais bon, veste "spécialement conçue pour" Vs "n’importe quelle veste moto"...?
Perso et avec ce genre de matériel, je préférerai quand même, pour le moment, les systèmes "conçus pour" (binôme veste-airbag)....

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 11 août à 00:34

Blog : premiers roulages avec le gilet airbag moto

Je plussoie .......
Et ce ... concept du gilet SOUS le blouson , rien que d’y penser , me donne trop chaud , sans parler de l’amplitude des mouvements et donc du confort de roulage ....Je pèse 80 kgs pour 1,76 m donc à peu près normalement constitué mais pour moi , c’est réglé , ce truc est invivable...
Déjà que je suis presque claustrophobe dans un casque intégral .....

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 10 août à 20:05

Blog : premiers roulages avec le gilet airbag moto

C’est le principe des vaccins, un rappel tous les mois ??
Quoiqu’il en soit, errare humanum est, perseverare diabolicum !

Répondre à ce message
Publicité