Sujet

Axel
le 9 août à 17:22

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

La nouvelle Aprilia Shiver, dotée d’un bicylindre de 900 cm3, s’impose comme une évolution améliorant la première moto de série équipée d’un accélérateur « ride by wire » (l’Aprilia Shiver 700). Sa prise en mains confirme ces bonnes dispositions.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
FRED

le 18 août à 12:28

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

Oh Bingo, que c’est petit cette attaque contre le Shiver 750 ;)

Pour le reste, il y a plusieurs voies possible : soit taxer les motos, ce qui reviendra au même que les interdire (cf les taxes délirantes prévues en Norvège). Soit, et je suis convaincu que ça finira par arriver, les itnerdire. Car tu l’auras sans doute remarqué, à force de crier haro sur le diesel (ce qui est assez drole quand on sait que les vehicules essence à injection directe ne sont pas plus vertueux en matière de rejet de PF), ses ventes commencent à diminuer. Or, les véhicules diesel sont ceux qui emettent le moins de CO2. Donc quand on va se rendre compte que non seulement les rejets de CO2 ne diminuent plus contrairement aux engagements de la COP21, mais qu’en plus ils repartent à la hausse, on va prendre des mesures drastiques à l’encontre des véhicules emettant le plus de CO2. Et comme la moto est un véhicule inutile dans la tête de nos politiciens...

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 18 août à 01:09

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

Fred, je ne crois pas qu’on nous interdise jamais de circuler parce que notre engin rejette un peu plus de CO2 que la "normale". En revanche, on nous taxera. L’interdiction concerne(ra) les émissions de polluants dangereux pour la santé, comme les PF, les NOx ou l’O3... Et bien avant de s’attaquer à nos pétrolettes, on fera un sort aux véhicules carburant au gazole.
Pour en revenir à la vedette du jour, mon petit doigt m’informe que Aprilia ne pouvait guère faire autrement que de sortir une "nouvelle" moto, pour faire oublier la fiabilité catastrophique de la 750 Shiver, de l’avis même, outre certains acheteurs, des concessionnaires de la marque !
La Shiver 750 était à la moto ce qu’une femme fatale est à l’amour sincère : une plaie ! Par contre, pour la sécurité routière, c’est un miracle : une moto qui passe le plus clair de son temps au garage n’est pas bien dangereuse pour son propriétaire.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 17 août à 12:31

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

entendons nous bien, ce qui me gêne ce n’est pas qu’il y ait cette 900 dans la gamme aprilia, mais surtout qu’il n’y ait plus d’autre choix. Le gars qui veut commencer la moto n’a pas d’autre choix dans cette marque. On voit que chez kawa, le mec qui aime les 4 cylindres (je sais, c’est étrange... ;) ), il a le choix entre une 300, et une 900, le grand ecart. Et si la 300 fait un bide (c’est bien parti pour), elle disparaitra et il ne restera que la 900.

Pour Honda, c’est un cas un peu à part, car d’une certaine façon, ils tuent eux-même ce marché des moyennes cylindrées, en proposant des machines franchement pas fun. Du coup, on associe les 500-700 à des motos utilitaires, et on en détourne les potentiels acheteurs.

Le "toujours plus" dont tu parles n’implique pas forcément une course à la cylindrée. Porsche a ainsi renoncé sur sa cayman à son 6 cylindres (bon, un peu sacrilège quand même) pour y mettre un 4 cylindres plus petit mais plus puissant

Enfin, aprilia est déjà une marque de niche, avec une forte image sportive, donc je ne suis pas sûr que viser les bon pères de famille qui passent leur permis, eux-même très minoritaires, soit très pertinent niveau commercial. L’avenir le dira

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 17 août à 11:50

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

Petite confusion. L’anonyme qui roule en VFR 800 n’est pas le même que celui avec laquelle tu échange (c’est moi). D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi mes messages sortent en ’anonyme’ alors que je suis connecté sur le site. Je vais voir en postant ce message si il y a une subtilité qui m’a échappé.

Bon, si j’ai bien compris les échanges, le débat porte pour l’essentiel sur la pertinence du choix d’Aprilia de démarrer sa gamme avec un 900 cm3 dont tout le potentiel n’est pas exploité afin de conserver la possibilité pour un permis A2 de le prendre en premier véhicule avant de le débrider au bout de deux ans. J’aurais tendance à dire qu’il n’y a pas de réponse tranchée à cette question et que c’est l’avenir qui le dira. Certains préféreront démarrer sur autre chose et changer au bout de 2 ans, d’autres peut être attirés par le modèle voudront l’avoir tout de suite et se feront la main avant de lever le bridage à 47 ch. La seule chose que je dirais est que le placement tarifaire de cette machine me semble plutôt intéressant, et que ses caractéristiques semblent offrir cette possibilité de montée en puissance progressive. Donc la démarche marketing n’est pas idiote me semble il.

Après, en ce qui concerne le débat sur l’inflation de la puissance des motos modernes, je dirais que c’est malheureusement inévitable dans notre société de consommation (de merde). Si tu regarde bien, il y a une tendance générale, qui se constate dans de nombreux domaines, à toujours vouloir nous en vendre plus et/ou mieux. Dans ce système, l’homme, enfin le con-sommateur n’est qu’une matière première et son rôle est de faire tourner la machine économique : et tout un système est en place pour nous y pousser (publicité etc.), peu importe si ce modèle consumériste détruit le tissu social et ravage la planète.

Pour ma part, je suis totalement d’accord avec le fait qu’on peut parfaitement se faire plaisir et répondre à de nombreux usages avec un 500 et que de nombreuses machines proposées sur le marché sont inutilement puissantes, chères (ben oui faut mettre plein d’électronique pour contrôler tout cette puissance et éviter que le client ne se tue trop vite, faut pas tuer le marché non plus), et bien sur polluantes. Et que tout ceci ne contribue pas à la popularité de la moto chez nos abrutis de politiques dans le climat actuel focalisé sur la sécurité et l’environnement. Certes les progrès techniques permettent aujourd’hui d’avoir des machines plus sécurisante à puissance équivalente qu’il y a 30 ans, mais pour autant il n’y a pas d’obligation à utiliser ces progrès pour augmenter la puissance.

Ceci dit, c’est bien qu’il y ait du choix, après à chacun de se positionner. C’est très bien que les motards expérimenté, riches ;-), et passionnés d’engin extrêmes trouvent de quoi se satisfaire dans l’offre actuelle. Mais si les clients se portent sur des machines économes en énergie, moins chères à l’achat et donc sans doute moins puissantes, les constructeurs devront bien suivre. Et je pense que le marché a déjà considéré cette tendance au downsizing et que pas mal de modèles récents vont dans ce sens chez Honda en particulier (prend toute la gamme des NC par exemple, ou même les modèles bi 500 ou encore les CBF 650 : moindre consommation, moins de puissance et d’allonge mais plus de couple avec une consommation qui reste raisonnable).

Mes 2 cents.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 15 août à 21:38

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

et bien moi pour exemple, l’amdm n’assurait pas une 600 bandit en premiere moto à l’epoque. Depuis, ils ont revu leur politique. Forcément, puisque cette moto considérée comme "canaille" en 2000 ne l’est plus maintenant. Ils t’ont assuré pour le vfr surement à cause de ton age,e t de ton experience auto.

Et pour te répondre, non, je ne change pas de motos tous les 2 ans. Mais d’une part je ne suis pas la "norme", la plupart des gens que je cotoie change de moto bien plus souvent que moi. un de mes potes par exemple, qui a arrété la moto faute de finances, a eu plus de motos en 5 ans que moi en 15. J’en suis à ma 4eme moto. la premiere (le 600 bandit) que j’ai gardé 6 mois, la seconds (650svs) gardée 1 an et demi, puis une rsv gardée 6 ans environ (tombée, économiquement irréparable) et une r1200s.
Et pour ce qui est du moteur creux, un 650 sv par exemple n’est pas creux du tout, il tient accélère bien assez, même en duo, en usage normal. On en revient à ce que je disais précédemment : pourquoi un moteur avec 6.3 mkg de couple à 7400 tours serait-il creux, quand tout le monde louait un moteur de cb750 four avec ses 6.1 mkg à 7500 tours ? C’est bien notre demande de performances qui a évolué. Si on débute avec une 900 qui fait 9.2 mkg de couple, avec quoi roulera-t-on au bout de 10 ans d’expérience ?

J’entends bien ton argument des pneus, des freins et du cadre. N’empêche que la circulation a bien augmenté depuis, les capacités de l’humain sont restées les mêmes, et que même sans monter dans les tours, n’importe quelle moto de moyenne cylindrée dépose à l’accélération une voiture classique à vitesse "correcte". Donc quelle utilité à ce "toujours plus" ?

Pour la harley, je ne parle pas en terme d’argument commercial, je parle en terme de responsabilité vis à vis du reste de la population. Quand dans 10 ans, l’ADEME refera un comparatif auto/moto, et que nous aurons des moteurs de 1500 cm3 rejetant 150g de co2, pendant que les voitures en rejetteront moitié moins, faudra pas s’etonner qu’on nous interdise de circuler en nous pointant du doigt

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 août à 20:57

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

il y a 50 ans, les motos avaient :

des moulins de mixer,
des cadres en chewing-gum,
des pneus en bois,
des freins en carton...

mais elle ont fait rêver l ’ado que j’étais, allongé en limande sur mon gitane-testi...
... elles ont fait aussi pleurer bien des yeux et saigner autant de coeur de mères !

j’ai passer mon permis A à 38 balais, une fois vie de famille, vie professionnelle installées... Je t’accorde qu’en 96 je n’était pas le plus jeune des examens...
Le budget que j’ai pu consacrer à la moto était serré sur plusieurs années - 50 000 francs de l’époque pour la totale : permis, équipement, moto, assurance (environ 10 000€ aujourd’hui, à la grosse louche, plutôt 15 000 même) sur 5 ans - j’ai acheté un 750 vfr d’occase (que j’ai toujours) avec lequel j’ai du faire 80 000 km en 8 ans (plus "quelques chaleurs") et je n’ai eu AUCUN problème pour l’assurer (AMDM ) . Depuis je roule en R1100R (toujours d’occase...)
Mais bon, le permis de 1996 n’était pas ceux de 2017...

Je suis sûr qu’aujourd’hui, avec un budget contraint similaire, cette moto me conviendrait parfaitement.

Et toi du haut de tes 35/40 ans (15ans de permis + 18/20ans lors de son passage), changes-tu de machine tous les 2 ans ?

c’est évident qu’ Harley est un excellent exemple de moto écolo-friendly... C’est même l’argument de vente number one...mdr

Radical n’est peut-être pas le terme juste, mais si pour avoir du "jus", du répondant, on doit monter dans les tours.
si, en duo, pour faire un dépassement sur route normale on doit tomber 1 voire 2 rapports... Ok, ce n’est pas radical, mais ..mou ? .. creux ?

Mais bon, on ne sera pas d’accord... A part peut-être pour faire confiance au motard sur la gestion de sa sécurité*...

* le singulier est volontaire

Bonne route

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 15 août à 20:02

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

je ne vois pas bien où est le probleme de vendre sa moto au bout de 2 ans. Je suis curieux de connaitre la durée moyenne de possession de la première moto par un motard. ça m’etonnerait que ça excède les 2 ans. Tout comme je suis curieux de connaitre le nombre de motard(e)s qui passent leur permis après 40 ans d’ailleurs. ça existe évidemment...mais c’est quand meme pas ce qu’on voit le plus sur les plateaux de moto-ecole.

Tout comme je ne vois pas en quoi une moto de 600 cm3 est radicale d’ailleurs. Une cb500F, une 650 bandit, une ER6, une V7, ça n’a rien de radical

Ce que je trouve effrayant, c’est cette course à la cylindrée. Une 750 de nos jours et considérée comme une moto de débutant, alors qu’il y a 50 ans, c’etait considéré comme une "grosse moto". Alors qu’une 750 four sortait 67 ch, quand une z750 en sort 40 de plus

J’ai passé le permis y’a 15 ans maintenant, et je me souviens que bon nombre d’assureurs refusaient de m’assurer une 600 bandit ou une 650 sv, jugées trop sportives. On était dans l’excès y’a 15 ans, on est dans l’excès inverse maintenant. Et pour élargir un peu le débat, faut pas s’etonner ensuite que la moto soit considérée comme le vilain petit canard en matière de pollution. Rejets de co2 d’une harley avec le moteur 103 CI : 137g/km. C’est pas avec des motos sur-motorisées que les rejets polluants vont faire d’elle un véhicule vertueux. Les voitures progressent, pas les motos

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 août à 19:42

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

@ FRED,

Tu trouves ça débile, moi pas, bien au contraire...

... parce que j’ai la faiblesse de croire qu’un mec ou nana de 40 et plus, nouveau titulaire du permis (A2 new look, donc) et contraint à se taper du 47cv pendant 2 piges est plus orienté sur du loisir de père ou mère de famille.
Je pense qu’il ne va pas acheter un brélon entre 300 et 650cc (mid size) qui va être assez radical quand même pour ensuite se peler la mise à niveau du permis A ET vendre sa trapanelle pour investir dans le gros cube qui lui plait.
Il me semble que s’il en a la possibilité (et là c’est clairement le cas) il investira sur "une porsche bridée à 100 bourrins" avec laquelle il fera A LA FOIS l’ apprentissage de la conduite réelle d’une moto ET la découverte de SON véhicule, de ses réactions et tout le toutim. Au bout des 2 ans, pour une dépense minime (relativement) il roulera avec SON véhicule "déverminé"...

Je sais que je l’exprime mal, que tu ne le captes pas trop bien non plus et j’ignore ce qui est le plus débile :
le parti pris d’Aprilia sur un type de moto ou la sentence péremptoire de tes propos.

Quoiqu’il en soit, c’est Aprilia qui prend les risques ; de se planter de stratégie tout comme de réussir son pari.

signé : l’anonyme de 19h40 ex 13h33 :-)

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 15 août à 19:42

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

ludo, je parle de la gamme d’aprilia.

Quant à cette liste, c’est la liste des motos qu’un jeu peut légalement conduire. Et tu m’excuseras, mais une harley heritage softail ou une ktm1050 adventure, c’est tout sauf adapté à un jeune conducteur.

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 15 août à 11:55

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

"plus aucune moto pour un jeune qui débute" ????
C’est une plaisanterie ?
Rien que sur cette liste (qui reste à mettre à jour mais quand même) , l’embarras est plutôt dans le choix !
http://www.motomag.com/La-liste-des-motos-et-scooters-permis-A2-compatibles-moins-de-47-6-ch.html

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 15 août à 10:44

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

@ l’anonyme de 13h33 : justement, c’est bien le souci, il n’y a plus aucune moto pour un jeune qui débute. Et même pour un "vieux" qui débute, je trouve ça complétement débile de sortir un 900, dont on est capable de tirer grosso modo 110ch, volontairement limité à 95 ch, pour ensuite le brider à 47 ch. C’est un peu comme si on sortait une porsche qui puisse etre bridée à 100 ch

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 août à 18:15

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

J’ai eu la 750 (version GT) en prêt temporaire pendant 2 jours et c’est quand même pousse au crime comme engin et relativement brutal ; jouissif certes mais malgré mes 10 ans de moto et 170 000 km dans les pattes, j’ai un peu transpiré et découvert l’intérêt de l’antipatinage électronique. Je roule certes en 4 cylindres, mécanique plus placide, mais un VFR 800 c’est pas non plus une mobylette. Aussi au delà du fait de la trouver attrayante ou non et des considérations liées aux limitations imposées par le permis, j’ai commencé par m’étonner qu’on puisse l’envisager comme une machine à mettre dans les mains d’un débutant, voire d’un jeune débutant.

Maintenant, je suis surpris à la lecture de la fiche technique. L’antipatinage existait bien sur la 750 (au moins en version GT). Surtout ce n’est plus la même base mécanique (Bi en V contre Bi en L). La marque aurait elle gardé le nom, et tout en montant la cylindrée revu complètement l’orientation de la machine qui était clairement sportive sur la 750 et que l’article nous décrit comme étant limite une machine de débutant (alors même que l’augmentation de la cylindrée ne se traduirait pas par un supplément de puissance mais de couple ?).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 14 août à 13:33

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

Perso, je trouve assez bien vu de la part d’Aprilia.
cette moto me parait très séduisante

@ FRED
"De nos jours les 900 sont les motos avec lesquelles les jeunes conducteurs vont se retrouver à débuter,"

Je doute que les jeunes, avec le permis novices, soient le coeur de cible de cette machine. Même pas sûr qu’ils la trouvent attrayante...

Sauf erreur de ma part, le nouveau permis moto met TOUS les nouveaux titulaires au régime A2, non ?
Y compris des conducteurs ayant déjà le permis B depuis ... pas mal de temps.
Et comme beaucoup de nouveaux motards approchent ou dépassent la quarantaine (les bougies, pas les microbes), qu’ils ont un pouvoir d’achat disons correct, qu’ils ne sont pas forcément adeptes de machines radicales, je trouve très pertinent, au contraire de pouvoir acheter sa machine en version bridée, l’utiliser - la découvrir - pendant 2 ans, puis, la passer en full pour continuer sa route avec.

bref comme on a tous fait avec mémène... :-D

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 14 août à 00:43

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

euh non ludo, ce n’est pas le même reseau. Même groupe, mais avec un reseau de distribution différent. Le reseau aprilia est bien plus étoffé que cela de guzzi. A vue de nez, 3 fois plus de concessionnaires

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 14 août à 00:25

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

Pas la même clientèle mais c’est pourtant le même réseau , groupe Piaggio vendant également, Gilera, Aprilia, Moto Guzzi et Derbi...(entre autres...)

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 13 août à 01:13

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

ameliorer les defauts n’implique pas particulièrement d’augmenter la cylindrée. Celle-ci diminue dans les voitures, et augmente pour les motos, y’a un problème là. De nos jours les 900 sont les motos avec lesquelles les jeunes conducteurs vont se retrouver à débuter, alors que cette cylindrée était celle des GT y’a 20 ans.
Pour ce qui est de guzzi/aprilia, les 2 marques n’ont pas franchement la même clientèle, ni le meme reseau d’ailleurs. Donc celui qui voudra commencer en aprilia n’achètera certainement pas une V7. Il y a 10 ans, il y avait la 650 pegaso, la 750 shiver et la 850 mana. Maintenant, rien en dessous de 900.

Répondre à ce message
auteur
JP

le 13 août à 00:41

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

Une opinion qui se respecte en effet. Maintenant à l’échelle du groupe Piaggio Aprilia est la marque sportive et Guzzi celle du classique et vintage. Ils positionnent des modèles comme la V7 pour l’entrée de gamme. J’avais essayé la 750 en 2010 et regretté le manque de mise au point. Hors cela une excellente moto. Voilà voilà. Bonne route.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 12 août à 17:38

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

JP, il n’en reste pas moins que cette shiver est l’entrée de gamme du constructeur. Et une 900 comme plus petite cylindrée, c’est totalement débile

Répondre à ce message
auteur
JP

le 12 août à 11:15

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

@Fred : relis bien l’article. Personnellement c la moto que j’attendais pour remplacer ma Guzzi 1200 Sport mais le réservoir de 15l est une mauvaise plaisanterie. Ce que j’aime : prix réaliste, ciblage du produit (95cv pour 900cc cela permet d’avoir une belle onctuosité), finition Aprilia, look, choix original (marre de voir toutes ces BM 1200R). Le moins : mais pourquoi donc un réservoir si petit ? Je veux 300km d’autonomie avant réserve en toutes conditions notemment duo chargé. Bonne route à tous.

Répondre à ce message
auteur
JP

le 12 août à 11:08

Aprilia Shiver 900 : l’évolution qui fait mouche

Motard de 53 ans ex pistard adepte du tourisme rapide tranquille.

Répondre à ce message
Publicité