Sujet
auteur
le 29 mars à 10:54

Les candidats et la sécurité routière

Exclu Motomag ! Second volet de l’enquête publiée dans Moto Magazine d’avril 2017 : les candidats à l’élection présidentielle se prononcent sur la privatisation des radars et livrent des propositions sur la sécurité routière.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Apache

le 13 avril à 11:38

Les candidats et la sécurité routière

Salut, en se qui concerne Macron et tous les autre ,ils vont appliquer le GOPé" Grandes orientations politique économique"voté en 2016 , pour la France en 2017 (8 pages lisibles sur UPR .Fr).
C’est en autre le 49.3 pour le travail dans le privé vous pouvez être viré du jour au lendemain....tous les acquis sociaux disparaissent...
le Président pantin n’a plus aucuns pouvoir. N’a.la moto est vouée à disparaitre car trop individuelle.

Répondre à ce message
auteur
Apache

le 13 avril à 11:25

Les candidats et la sécurité routière

Salut à Tous, en se qui concerne François Asselineau UPR.fr, il est tout comme Vous exacerbé des Radars raquettes et des points en moins...qui ne rapportent qu’aux Caisses du privé. Mais il n’y a plus de démocratie actuellement et c’est l’Union Européenne qui décide de tous...c’est dans l’une de ses nombreuses vidéo qui peut en témoigner, d’autre part il a même pris la pose photo au prêt de ma bécane et il n’a vraiment pas la lubies des 2 roues ...et il est plutôt bon Vivant.il veut donc rétablir la Démocratie en faisant redevenir la France Indépendante ,donc il est à l’écoute de son Peuple.il a pour projet de renationaliser les Autoroutes qui sont de plus en plus couteuse et sont un raquette supplémentaire. Cela est possible car U-E est un désastre financier qui nous coute des milliards. Donc en sortant de U-E par le FREEXIT nous ferons des économies monstre.
ATTENTION ne vous faites pas piéger par les contres façons car il est le seul à en vouloir en sortir par l’Article 50.
Alors Bonne Bourre et votre Vote fera du poids convainquez Vous sur son site UPR.fr avec de courtes vidéos Une Minute pour Comprendre.
Apache !..

Répondre à ce message
auteur
Bingo

le 30 mars à 21:31

Les candidats et la sécurité routière

Le véhicule individuel (auto, moto), c’est 90 % des déplacements.
On comprend mieux le ras-le-bol des Français face à la répression rentière et aux mesures anti-bagnoles et anti-motos de ces dernières années : vignette Crit-air, video-surveillance élargie, durcissement des règles de stationnement, motards dans le collimateur des autorités, etc.
Trop sourds et trop cons pour s’en rendre compte, voilà, entre autres choses, pourquoi les deux partis de gouvernement valent aujourd’hui moins de 30 % des votes, et pourquoi les autres ont le vent en poupe.
J’aurais bien voté Macron. Hélas son discours sonne creux, comme celui de Hollande 5 ans plus tôt. Le bilan après 6 mois ? Manière de botter en touche. La sécurité des motards, l’affaire des motards ? Entre les lignes : on va continuer de nous emmerder avec l’airbag et autres obligations.

Répondre à ce message
auteur
flaneur

le 30 mars à 12:34

Les candidats et la sécurité routière

Rien que le titre de l’article commence mal !
Il faudrait dire : les candidats et le racket routier !
Ça serait plus exact...

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 30 mars à 11:02

Les candidats et la sécurité routière

Dans mes bras Lucsaint !!!

Répondre à ce message
auteur
Gallinéo

le 30 mars à 10:26

Les candidats et la sécurité routière

L’histoire de la FFMC est aussi politique et pas que corporatiste. N’en döplaise ä celles et ceux qui y voient une intrusion politique iundogamtique, ou une mission moralisatrice.
- Elle prend parti (et elle a raison)
- Elle rassemble au-delà des ses limites historiques (elle a encore raison)
- Elle interpelle et elle défend les usagers-consommateurs (et elle a toujours raison)

Certes moi non plus je ne suis pas d’accord sur tout ce qu’elle dit ou fait.

Répondre à ce message
auteur
Lucsaint

le 30 mars à 10:04

Les candidats et la sécurité routière

Les "valeurs" défendues par la FFMC c’est bidon mon vieux. Liberté, démocratie, droits de l’homme... ça ne veut plus rien dire de nos jours. Tout comme « la haine » Guillaume. Ce sont des arguments de lycéenne de 14 ans, ce n’est pas sérieux...
Je fais partie des gens qui manifestent à l’appel de la FFMC mais qui ne veulent pas que cette même FFMC leur fasse cette morale de petit instituteur, comme le font déjà H24 les castes médiatiques et politiques au pouvoir. Nous voulons juste tenter d’enrayer ce problème de société grave, LA REPRESSION ROUTIERE à la FRANCAISE qui est l’un des symptômes les + visibles de ce qu’est en train de devenir notre belle société ; un TOTALITARISME plus ou moins subtil.
Les réponses des candidats n’ont de valeur que s’ils sont TOUS interrogés. Idem pour le travail du journaliste. On lui demande juste de nous INFORMER pas d’essayer de nous laver le cerveau. A bon entendeur…

Répondre à ce message
auteur
Jack Célère

le 29 mars à 23:20

Les candidats et la sécurité routière

Bonne idée que ces questions. En 2017, j’ai décidé de ne voter qu’en fonction de la position des candidats sur la sécurité routière.
Donc les perroquets serviles de Barbe et compagnie, comme Hamon, c’est niet.
Mélenchon est le seul à s’être préoccupé de la question des faux positifs sur le cannabis ; hélas son idée de bridage à 130 est une connerie et... il n’a même pas le permis. Donc nos soucis quotidiens de motards, ça doit lui passer à mille lieues au-dessus de la tête.
Reste en lice : Cheminade, Dupont-Aignan, Le Pen, Macron.
Macron m’inquiète un peu quand il prétend faire des efforts pour la sécurité des motards, même s’il est conscient que nous sommes surtout victimes. Le projet le plus abouti, cohérent et lucide est celui de Dupont-Aignan.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 29 mars à 22:36

Les candidats et la sécurité routière

Par contre, je suis allé voir les réactions sur la page facebook de motomag, et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est consternant. Les lecteurs se bouffent la gueule au sujet des uns et des autres (enfin surtout sur Le Pen). Comment des gens, qui a priori ont sensiblement les mêmes conditions de vie, peuvent en venir là pour défendre des gens qui sont a des années lumières de leurs préoccupations, et dont c’est bien le dernier des soucis de résoudre leurs problèmes. On est quasiment dans l’idolâtrie, la guerre de religion.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 29 mars à 20:39

Les candidats et la sécurité routière

Je suis en phase avec Ludo et Pénible. Si certains avaient combattu le FN en montrant sa démagogie, son coté girouette, au lieu de dire "bouh ce sont des méchants, faut pas leur parler", on n’en serait pas là. S’ils n’avaient pas laissé un boulevard au FN en ignorant le peuple sur des sujets du quotidien comme la SR, s’ils n’avaient pas oublié les classes populaires (si le FN ratisse large chez les ouvriers, les agriculteurs, c’est pas un hasard), on n’en serait pas là. Je ne voterai pas Le Pen, mais pour qui voter ? Donner mon vote à des gens comme Mélenchon ou Hamon, c’est valider leur strategie électorale consistant à ce que le cancer écologiste représentant 2% de l’électorat pourrisse la vie des 98% restants.
Et puis si on refuse tout contact avec ceux dont les valeurs ne sont pas en adéquation avec celles de la FFMC, il va falloir faire du tri aussi dans les autres partis. Rappelons que de nombreux élus "Les Républicains" ont largement soutenu la manif pour tous, avec des propos fleurant bon l’homophobie, et que les racistes y sont légion aussi. Enfin disons qu’ils n’ont rien contre les arabes, mais seulement s’ils sont les rois du pétrole...

Répondre à ce message
auteur
RR

le 29 mars à 19:51

Les candidats et la sécurité routière

Navré de dire cela si abruptement mais perso :
RAF

Je trouve navrant que Motomag vienne servir la soupe à tous ces nuisibles.
Ça ne fait que rajouter à l’overdose.

A la limite que vous rappeliez que le 4x4 d’un des candidats a été utilisé pour tenter de renverser une motarde serait d’utilité publique.

V

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 29 mars à 18:35

Les candidats et la sécurité routière

@Guillaume :
Faut arrêter avec ces discours formatés au "politiquement correct" et vouloir pratiquer une censure aussi contre productive ....
Si le parti de Mme Le Pen est ce qu’il est aujourd’hui , c’est parce que les conditions de son développement ont été créées par ceux qui sont en place aujourd’hui et depuis des années , et ceux qui votent bleu marine sont tout aussi respectables que ceux qui votent rouge ou rose ou autre que ça te plaise ou non...
Et ne pas l’inclure dans le panel des impétrants présidentiels ne ferait qu’augmenter sa victimisation qui pour le coup serait justifiée...
Pour nombre de raisons (personnelles) je ne voterai pas pour Mme Le Pen (entre autres) mais comme les 10 autres candidats , j’ai lu ce qu’elle avait à dire et j’ai forgé mon opinion ensuite ...
Ras le bol de cette dictature de la pensée unique , tout le monde , que cela te plaise ou non , a le droit de s’exprimer !
Mais nous sommes sur un forum moto , j’arrête là....

Répondre à ce message
auteur
PENIBLE

le 29 mars à 17:36

Les candidats et la sécurité routière

Je comprends votre ressenti Guillaume, mais je pense qu’il fallait soit ne pas faire cet article, soit interroger tous les candidats. Sinon, pour aller dans le même sens que la "publicité" que vous évoquez, la stigmatisation (interroger tout le monde sauf le FN), seule méthode d’opposition employée par tous les autres partis et pas mal de médias contre le FN depuis 40 ans, ne serait-elle pas en soi une "publicité" et en tout cas, au vu des résultats du FN aux premiers tours des dernières élections, inefficace ? Allons plus loin, le programme populiste et les déclarations de M. MELENCHON ne seraient-elles pas elles aussi contraires à la charte de la FFMC ? Faudrait-il faire comme le gars qui a organisé récemment une grande bouffe à PARIS en déclarant aux Journalistes que sont invités phrase un "toutes les tendances politiques de FRANCE" et phrase 2 "sauf M. MELENCHON et Mme LE PEN ? C’est vrai qu’à eux deux ils ne représentent que 40 % des intentions de votes au premier tour, alors toutes les tendances politiques sauf ces deux là.... Et le candidat des écologistes, qui sont, si vous avez lu les motomag ces derniers mois, parmi les principaux adversaires de la moto et des véhicules en général, devait il être interviewvé ? La rédaction de Motomag a choisi de faire cet article, dès lors, je pense qu’ils devaient interroger tout le monde.

Répondre à ce message
auteur
Guillaume

le 29 mars à 16:53

Les candidats et la sécurité routière

Bonjour,

Je ne comprends pas bien ce que vient faire l’interview de Madame Le Pen.
Il me semble qu’en des temps pas si vieux que cela, le mouvement s’était clairement positionné contre tout contact avec le FhaiNe. Non pas de ne pas reconnaître ce parti, c’est un autre débat, mais de ne pas faire de pub à un parti qui est à l’opposé des valeurs défendues dans le préambule de la FFMC sur la non discrimination QUELLE QU’ELLE SOIT !

Le désir d’informer conduit à faire de la publicité pour un parti qui, de toute façon, par son positionnement, dira ce qu’on a envie d’entendre...

Dommage !

Répondre à ce message
Publicité